Découvrez le palmarès des César 2019
César 2019

La 44e cérémonie des César, qui s'est déroulée le 22 février 2019 salle Pleyel à Paris et présidée par l’actrice britannique Kristin Scott-Thomas, a dévoilé ses lauréats. Le mystère est levé mais pas tout à fait pour nos 7 chouchous.

  • Découvrez le Palmarès

  • Et commandez les films des César 2019, déjà disponibles en DVD et Blu-ray

    Nos 7 favoris aux César 2019 sont…

    1. Le grand bain


    Ce film de Gilles Lelouche a fait l’unanimité auprès du public comme des critiques.

    L’originalité du sujet, l’empathie avec ces personnages faillibles ont toutes les chances de séduire aussi le jury des César.

    10 nominations.




    2. Jusqu’à la garde




    Xavier Legrand traite avec brio le problème de la violence conjugale et du déchirement d’un couple devant les tribunaux. Son âpreté, son intensité émotionnelle remporteront-elles les suffrages avec ses 10 nominations ?




    3. Mektoub, My Love : Canto uno


    Ce film sur le désir, la séduction, l’appel des corps est d’une sensualité rare et Ophélie Bau devrait ensorceler les membres du jury.



    4. La douleur



    Cette brillante adaptation du roman de Marguerite Duras, avec la prestation glaçante à souhait de Mélanie Thierry a ses chances aux César comme aux Oscars cette année.



    5. Plaire, aimer et courir vite


    La force de ce premier amour servie par un trio d’acteurs époustouflants va-t-elle plaire, être aimée et permettre à Denis Podalydès de courir jusqu‘au titre de Meilleur acteur pour un second rôle ?



    6. Les Frères Sisters



    Ce western sur fond de fraternité est d’une densité remarquable. Il recueille pas moins de 9 nominations, dont celle du meilleur film.




    7. En liberté !



    Déjà couronné par le prix SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques), ce film comptera-t-il un ou plusieurs César à son palmarès (9 nominations) ?





    Le Palmarès de la 44e cérémonie des César

    Meilleur Film : Jusqu'à la garde

    Meilleure Actrice : Léa Drucker dans Jusqu'à la Garde

    Meilleur Acteur : Alex Lutz dans Guy

    Meilleur Scénario Original : Xavier Legrand pour Jusqu'à la garde

    • Pierre Salvadori, Benoît Graffin, Benjamin Charbit pour En Liberté ! 
    • Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini pour Le Grand Bain
    • Alex Lutz, Anaïs Deban, Thibault Segouin pour Guy
    • Xavier Legrand pour Jusqu'à la garde
    • Jeanne Herry pour Pupille

    Meilleure Adaptation : Andréa Bescond et Eric Métayer pour Les Chatouilles

    Meilleure Actrice dans un Second Rôle : Karin Viard pour Les Chatouilles

    Meilleur Espoir Féminin : Lily Kenza Fortas pour Shéhérazade

    Meilleur Acteur dans un Second Rôle : Philippe Katerine pour Le Grand Bain

    Meilleur Espoir Masculin : Dylan Robert pour Shéhérazade

    Meilleur Film Documentaire : Ni juge ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant

    Meilleur Montage : Yorgos Lamprinos pour Jusqu’à la garde 

    • Valérie Deseine pour Les Chatouilles 
    • Isabelle Devinck pour En Liberté  !
    • Juliette Welfling pour Les Frères Sisters 
    • Simon Jacquet pour Le Grand Bain 
    • Yorgos Lamprinos pour Jusqu’à la garde 

    Meilleur Premier Film : Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

    Meilleure Musique Originale : Vincent Blanchard, Romain Greffe pour Guy

    • Anton Sanko pour Amanda 
    • Camille Bazbaz pour En liberté ! 
    • Alexandre Desplat pour Les Frères Sisters 
    • Vincent Blanchard, Romain Greffe pour Guy 
    • Pascal Sangla pour Pupille
    • Grégoire Hetzel pour Un amour impossible 

    Meilleur Film d'Animation : Dilili à Paris  

    Meilleur Film Étranger : Une affaire de famille réalisé par  Hirokazu Kore-Eda

    Meilleurs Costumes : Pierre-Jean Larroque pour Mademoiselle de Joncquières

    Meilleurs Décors : Michel Barthélémy pour Les Frères Sisters

    • Pascal Le Guellec pour La Douleur
    • Emile Ghigo pour L’Empereur de Paris
    • Michel Barthélémy pour Les Frères Sisters
    • David Faivre pour Mademoiselle de Joncquières
    • Anaïs Romand pour Un peuple et son roi

    Meilleur Film de Court-Métrage : Les petits mains de Rémi Allier

    Meilleur Court-Métrage d'Animation : Vilaine fille d'Ayce Kartal

    • Au coeur des ombres d'Alice Eça Guimarães et Mónica Santos 
    • La mort, père et fils de Denis Walgenwtiz et Winshluss 
    • Raymonde ou l'évasion verticale de Sarah Van Den Boom 
    • Vilaine fille d'Ayce Kartal 

    ⋙ Revoir les César 2018 


    Publié le 07/12/2018. Actualisé le 25/02/19