Prêt à feuilleter

Magnétique , CD Digipack

Date de sortie le 30 mars 2018, Interprète(s): Barbara Carlotti
Barbara est une artiste sensible et élégante, proche d’artistes tels que Dominique A, Philippe Katerine, Juliette Armanet, Bertrand Belin ou Bertrand Burgalat avec qui elle avait sorti son premier album.... Lire la suite
Existe aussi en : Double vinyle

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Barbara est une artiste sensible et élégante, proche d’artistes tels que Dominique A, Philippe Katerine, Juliette Armanet, Bertrand Belin ou Bertrand Burgalat avec qui elle avait sorti son premier album. Les deux albums suivants sont sortis sur le prestigieux label 4AD, et le dernier projet en 2012. Barbara est une artiste curieuse qui a aussi réalisé plusieurs créations contemporaines et qui a animé une émission sur France Inter, « Cosmic Fantaisie », il y a quelques années. "Voir les étoiles tomber" est le premier extrait de son album "Magnétique" qui sort le 30 mars, un album qui se veut pop et solaire, porté par la thématique du rêve.

Liste des pistes

Caractéristiques

Titre Magnétique
Support CD Digipack
Date de sortie 30 mars 2018
Artiste(s) Barbara Carlotti
Fournisseur WARNER MUSIC FRANCE
EAN 0190295677749
Nombre de pistes 12

Les membres de la Communauté Espace Culturel ont reçu ces livres / CD / DVD gracieusement.

Plus de détail sur www.communauteculture.leclerc

3/5

Christie

Le 03/06/2018

Original . Intéressant

Sur un style un peu rétro, une voix à la Barbara ou francoise hardy, "magnétique" allie un côté seventies à des textes très originaux et quelques peu "futuristes", ce disque s'écoute avec plaisir et on s'aperçoit que certains refrains restent en tête et se chantonnent facilement comme une musique déjà familière. Original à écouter et à découvrir!

angus25200

Le 27/05/2018

Intéressant . Amusant . Lassant

Ce qui ressort à l'écoute de ce "Magnétique", c'est avant tout un sentiment de nostalgie. Les années 70 et 80 ne sont pas loin ( 'Phénomène composite, 'Voir les étoiles tomber'), certaines mélodies sont bien pensées comme le léger 'Tout ce que tu touches'. Malgré cela, il manque ce petit quelque chose qui donne envie de revenir à l'album pourtant porté par une production impeccable et des arrangements bien sentis mais aussi plombé par des tires lassants comme 'Tu peux dormir'. Mention spéciale à 'Paradise beach' et 'Magnétique'.