Queen

Le show continue


L’actualité de Queen ? C’est bien sûr la présence sur les écrans de Bohemian Rhapsody (et sa sortie prochaine en vidéo). Avec déjà un Golden Globe, 5 nominations aux Oscars et déjà plus de 830 millions de dollars de recettes en salles, le biopic de Bryan Singer est déjà un grand succès. Il faut dire qu’il y a tous les ingrédients d’une bonne histoire… et une sacrée matière musicale à exploiter !


Queen story

Queen, c’est en effet 15 albums studio (en incluant Made in Heaven, sorti 4 ans après la disparition de Freddie Mercury grâce aux parties vocales que le leader du groupe avait enregistré auparavant), plus de 20 ans de carrière… Et un succès monstrueux : en 2005, le Livre Guinness des records avait calculé que les albums de Queen avaient passé… 27 années cumulées dans les charts du Royaume-Uni. Plus que les Beatles ou Elvis !

Impossible donc de résumer la musique de MM Mercury, May, Taylor et Deacon en un seul disque. Mais avec cette sélection, vous allez pouvoir mieux explorer le « continent Queen »…


The platinum collection (greatest hits I, II & III) : pour embrasser tout Queen

Extraites du tout premier album (Seven seas of Rhye, sur Queen, sorti en 1973) au tout dernier (Let me live, sur Made in Heaven, 1995) : les 51 pistes de ce best-of hors norme font bel et bien le tour de Queen.

Non seulement on y retrouve l’essentiel du groupe, depuis ses débuts sous influence hard rock (à la Led Zeppelin) au style plus « synthé » des années 80, mais on alterne avec bonheur entre titres intimistes et hymnes incontournables (We Will Rock You)

Bonus : une série de duos alléchants complète ce triple CD. Avec Elton John (The Show Must Go Home), David Bowie (Under Pressure) et même Wyclef Jean des Fugees (Another One Bites the Dust), les tubes de Queen prennent une nouvelle dimension.

 

Bohemian Rhapsody : pour prolonger le plaisir du film

Une BOF de premier plan pour accompagner le biopic d’un des groupes les plus importants de l’histoire du rock : c’est bien normal ? Certes, mais il faut reconnaître que les équipes du film ont (très) bien fait leur travail.

Chaque titre de cette bande originale est à sa place, alternant douceurs surprises (Who wants to live forever), moments d’émotion intenses (Love of my life, entonné par le public d’un festival à Rio) et grands incontournables (Radio Ga Ga, Bohemian Rhapsody, et bien sûr The show must go home en hymne de clôture)…

Un vrai choix éclairé dans la discographie pléthorique du groupe, et une jolie façon de prolonger (ou d’anticiper !) le plaisir du film…


Greatest hits : pour renouer avec le premier Queen

Quand on a la stature (et la longévité) de la bande à Freddie Mercury, on ne sort pas un best-of. On en publie trois ! En 1981, 1991 et 1999, ce sont donc trois Greatest hits qui ont vu le jour.

Le premier Greatest hits se savoure sans modération… et si possible en mode « vintage », c’est-à-dire en vinyle. Il résume à merveille la première vie du groupe (les années 70), lorsque Queen était un de ces groupes de rock « pur et dur », avec guitares bien saturées, qui ont marqué la décennie.

Hymne taillés pour les méga-concerts (We are the champions), rock à 200 à l’heure (Don’t stop me now), balades pop (You’re my best friend) : toutes les couleurs de Queen sont déjà là. Y compris les prémices du super-groupe que va devenir Queen dans les années 80, avec Another one bites the dust ou Crazy little thing called love.

 

Live at Wembley Stadium : pour l’énergie du live

Pas de grand groupe de rock sans grande performance live. Et en la matière, Freddie Mercury et compagnie avaient de l’énergie à revendre. Énergie qui suinte de ce DVD qui témoigne du dernier grand concert de Queen, en 1986, dans l’enceinte mythique de Wembley.

Le leader du groupe est déjà malade, et cette performance (54 titres live !) est une sorte de testament scénique. A kind of magic, I want to break free, Friends will be friends… aucun tube ne manque à l’appel, le groupe tourne comme une horloge et assène rythmique de feu et riffs de plomb.

Et le public, 80 000 personnes amassées dans le stade londonien, est bien évidemment chauffé à blanc. Pour bien mesurer l’aura de Brian May, John Deacon, Roger Taylor et Freddie Mercury à l’apogée de leur carrière, ce DVD live est un must.



Publié le 06/02/2019