Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Je ne renie rien (suivi d'autres nouvelles et extraits)

Entretiens 1954-1992
de Françoise Sagan , date de sortie le 25 août 2017
Femme de lettre devenue icône sulfureuse et libertaire, Françoise Sagan passionne. Je ne renie rien transmet
l’originalité de ton, la beauté de langage et la délicate impudeur qui caractérisent Sa... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Femme de lettre devenue icône sulfureuse et libertaire, Françoise Sagan passionne. Je ne renie rien transmet
l’originalité de ton, la beauté de langage et la délicate impudeur qui caractérisent Sagan à travers 35 ans
d’entretiens et d’interviews donnés de 1954 à 1992. Caroline Loeb, star de la chanson des années 1980 et
comédienne au théâtre partage avec son héroïne une forme de lascivité poétique et intellectuelle. Elle guide
cette plongée dans le jardin secret de l’écrivaine où tout et tous sont abordés par ses souvenirs, ses passions
et ses inspirations. L’écrivaine se dévoile, Caroline Loeb prête sa voix à l’expression de ses pensées dans ce
témoignage intemporel et incarné à deux voix.

Liste des pistes

Caractéristiques

Titre Je ne renie rien (suivi d'autres nouvelles et extraits) - entretiens 1954-1992
Collection Le Livre de poche
Date de parution 25 août 2017
Dimensions 0,00 cm x 130,00 cm
Nombre de disques 2
ISBN / EAN 978-2-84468-139-3 - 9782844681393

3/5

Marti94

Le 09/12/2017

Caroline Loeb est actuellement seule en scène au Théâtre du Petit Montparnasse à Paris. Elle dit des textes d'après "Je ne renie rien" autobiographie de Françoise Sagan. Je ne suis pas allée la voir mais j'en avais l'intention et comme j'ai trouvé l'audio du spectacle à la bibliothèque, j'ai pu l'écouter. Même si Françoise Sagan vit dans un milieu très bourgeois et l'assume entièrement cela ne l'empêche pas de dire des choses intéressantes comme ses propos sur ce qu'est être une femme. Pour elle la féminité vient de l'amour, du fait d'aimer, et non pas de la maternité. Et puis elle s'intéresse à ce qui se passe sur la terre même si elle ne se sent pas concernée par certains problèmes sociaux ou en tout cas elle se sent très éloignée et ne s'autorise pas à en parler. Elle évoque son acceptation de la mort l'ayant frôlé plusieurs fois de près. Quand je pense qu'elle est morte seule, loin de tous, c'est plutôt triste. On peut écouter également sur un deuxième CD des textes publiés dans la presse entre les années 50 et le début des années 90 ainsi que des interviews. Elle y évoque, entre autres, des personnes du monde du cinéma comme Brigitte Bardot, Gérard Depardieu ou encore Joseph Losey. Elle rend un hommage particulièrement touchant aux infirmières notamment parce qu'elle a été hospitalisée de nombreuses fois. Et puis elle évoque des lieux comme Paris la nuit qu'elle aimait fréquenter et de façon plus insolite, le lit qui rappelle le plaisir ou la mort. J'ai moins aimé cette deuxième partie plus fourre-tout. Et puis, je ne trouve aucune similitude de voix entre Caroline Loeb et Françoise Sagan, évoquée dans la presse, parce que Caroline Loeb à une bien meilleure diction. Mais il y a de l'émotion et c'est ce qui compte. Lu en décembre 2017