10 ans sans Alain

14 mars 2009 disparaissait Alain Bashung, l’un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes français de ces dernières décennies. 10 ans après sa mort, la musique de l’artiste le plus récompensé aux Victoires de la musique vit encore.


Un tube pour commencer une longue carrière musicale

En 1979, Alain Bashung enregistre Gaby oh ! Gaby, une chanson extraite de l’album Roulette russe. Ce titre culte permet au chanteur de lancer sa carrière musicale. Pendant 10 ans, Alain Bashung traverse une période New Wave avant d’effectuer un virage musical, marqué par la sortie de son oeuvre au noir : l’album Novice.


Fantaisie Militaire, l’album phare des années 1990

Osez Joséphine, sorti en 1991, encontre un succès exceptionnel. Porté par les chansons Osez Joséphine, Madame rêve et Volutes, l’album permet à Alain Bashung de retrouver le succès populaire et la reconnaissance de toute la profession. En 1998, Fantaisie militaire confirme le retour au premier plan d’Alain Bashung avec 3 Victoires de la musique lors de la cérémonie de 1999, puis une 4ème en 2005 où l'album est consacré meilleur album des 20 dernières années.


La consécration avant la disparition

Les années 2000 sont dans la carrière d’Alain Bashung celles de la consécration, des grandes tournées et des albums live. Elles marquent également un tournant dans la vie du chanteur avec l’apparition de la maladie qui le ronge et qui lui inspire à l’époque des albums plus sombres (L’Imprudence, Bleu pétrole). 


L'œuvre posthume

En novembre 2009, un ballet de danse contemporaine se réapproprie l’album L'homme à la tête de chou enregistré en 1976 par Serge Gainsbourg et réinterprété par Bashung pour rendre hommage à l’interprète disparu quelques mois plus tôt. En 2018, la chanson Immortels annonce la sortie de l’album En amont composé à partir de titres enregistrés entre 2002 et 2008. En 2019, En amont est élu Album de l’année aux Victoires de la musique.





            Retrouvez l’intégrale d’Alain Bashung l'Immortel en CD et/ou en vinyle 


Publié le 13/03/2019