Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La controverse de Valladolid

de Jean-Claude Carrière , date de sortie le 28 mars 2018
La Controverse de Valladolid

Dans un couvent de Valladolid, quelque soixante ans après la découverte du Nouveau Monde, deux hommes s'affrontent dans un débat passionné : les Indiens sont-il... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mardi 18 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

La Controverse de Valladolid

Dans un couvent de Valladolid, quelque soixante ans après la découverte du Nouveau Monde, deux hommes s'affrontent dans un débat passionné : les Indiens sont-ils des hommes comme les autres ? Pour le dominicain Las Casas, ardent défenseur de la cause indienne, cela ne fait aucun doute : les Espagnols, avides de conquête, ont nié l'évidence, assujettissant et massacrant les indigènes par millions. Face à lui, le philosophe Sépulvéda affirme que certains peuples sont nés pour être dominés. L'issue de cette confrontation, déterminante pour des millions d'hommes, pourrait bien être surprenante...

Caractéristiques

Titre La controverse de Valladolid
Editeur Flammarion
Date de parution 28 mars 2018
Nombre de pages 139 pages
Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm
Poids 158 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-08-142759-4 - 9782081427594

5/5

denis76

Le 06/04/2019

Bouquin essentiel ! C'est avec lui que j'ai compris que la religion catholique avait fait autant de mal à la population terrestre que les islamistes. Dans un couvent de Valladolid, quelque soixante ans après la découverte du Nouveau Monde, deux hommes s'affrontent : les Indiens sont-ils des hommes comme les autres ? Pour le dominicain Las Casas, ardent défenseur de la cause indienne, cela ne fait aucun doute: les Espagnols, avides de conquête, ont nié l'évidence, assujettissant et massacrant les indigènes par millions. Face à lui, le philosophe Sépulvéda affirme que certains peuples sont nés pour être dominés. Tous deux s'entendent sur un point : le nécessaire salut des âmes. L'issue de ce débat passionné, déterminante pour des millions d'hommes, pourrait bien être surprenante... Dans ce livre, Jean-Claude Carrière raconte un fait historique se déroulant en 1550. La colonisation des Amériques a commencé. Les Espagnols voulaient tirer un grand profit de ces colonies, alors ils envoyaient des armées. Cependant les soldats ont massacré bon nombre d'Indigènes. Alors, est organisé, à Valladolid, un débat portant sur le thème suivant : "Est-ce que les Indiens sont une espèce inférieure de la race humaine ?" MES IMPRESSIONS : Quel livre ! Et quelles conséquences Historiques auront la décision du légat du Pape qui écoute les argumentations des thèses du dominicain Las Casas (ce sont des Hommes) et de son opposant, le philosophe Sepùlveda (ce sont des sous-hommes, nés pour être esclaves) ! Vous connaîtrez sa décision tout à la fin du livre, qui est passionnant, car les arguments de chacun sont puissants, et on ne sait rien du sort réservé aux Indiens jusqu'au bout de la controverse ! Un point d'Histoire éclairci, un morceau du puzzle "Histoire", 1550, Espagne, qui complète ma connaissance. Le style de JC Carrière, après 50 pages de présentation, s'enflamme dans la vivacité des interventions. Un chef d'oeuvre ! 5 étoiles. Evidemment, ce livre fait poser plein de questions : Jusqu'en 1940, il y eut des Peuples "inférieurs" : Gaulois ? Indiens ? Puis Noirs ? Puis non-aryens ? Pourquoi la question ne s'est pas posée pour les Chinois ? Etc....

missmolko1

Le 27/04/2014

Profitant d'un cours séjour en France pour faire le plein de lecture, j'ai déniché "La controverse de Valladolid" sur une étagère poussiéreuse d'Emmaus. Je ne connaissais ni la pièce, ni cet événement de l'Histoire. J'en ressors extrêmement contente car la pièce est bien construite et très bien écrites mais aussi profondément marqué par la description de toutes les horreurs décrites. Alors bien sur tout le monde sait comment les colons ont traités les indiens d'Amérique, mais, il n'empêche que de mettre des mots sur ces atrocités rend les choses encore pires. On ne peut qu'être profondément choqué par tout ça : cette incompréhension entre les colons et les indiens, ce choc ou deux cultures s'affrontent, cette cruauté..... Ce texte est en tout cas un bel exemple de tolérance, une belle leçon de vie. J'aurai beaucoup aimé l'étudier pendant ma scolarité mais ça n'a pas été le cas alors je suis heureuse d'avoir fait cette découverte maintenant. Pour finir, j'ai vu que cette pièce avait fait l'objet d'une adaptation à la télévision, je suis curieuse de voir comment cela a été adapté mais je pense que je vais avoir besoin de temps avant de regarder le téléfilm car j'ai encore trop en tête les horreurs et crimes commis.