Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Essais : nouveau bac

Des cannibales | Des coches
de Michel de Montaigne , date de sortie le 21 août 2019
Essais

Des cannibales, Des coches

Peindre la condition humaine, en menant une analyse scrupuleuse de lui-même et de ses contemporains : tel est l'ambitieux projet de Montaigne dans ... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 04 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Essais

Des cannibales, Des coches

Peindre la condition humaine, en menant une analyse scrupuleuse de lui-même et de ses contemporains : tel est l'ambitieux projet de Montaigne dans ses Essais. En regardant ses semblables en « honnête homme », c'est-à-dire sans préjugés, l'auteur considère les Européens comme des hommes avides de conquêtes, hâtant la perte de ceux qu'ils rencontrent. Il voit dans les peuples d'Amérique récemment découverts une civilisation qui n'a de barbare que le nom qu'on lui donne.

¤ Le texte intégral de l'oeuvre annoté

¤ Neuf fiches pour faire le tour de l'oeuvre

. Montaigne en 16 dates
. L'oeuvre dans son contexte
. La structure de l'oeuvre
. Les grands thèmes de l'oeuvre
. Les Essais : l'invention d'un genre
. La pensée humaniste de Montaigne
. Résonance de la pensée de Montaigne
. « Notre monde vient d'en trouver un autre »
. Citations
¤ Pour préparer le Bac

. Des questions de synthèse
. Des activités d'appropriation
. Des exercices de langue
. Des prolongements culturels
. Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du Bac
¤ Deux groupements de textes

. La découverte de l'altérité, de l'Antiquité à nos jours
. La question de la colonisation au XXe siècle

Caractéristiques

Titre Essais : nouveau bac - Des cannibales | Des coches
Traducteur André Lanly
Collection Classicolycée
Date de parution 21 août 2019
Nombre de pages 127 pages
Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm
Poids 120 g
Support Broché
ISBN / EAN 979-10-358-0708-5 - 9791035807085

4/5

denis76

Le 17/11/2019

Montaigne a été en relation avec l'explorateur français Villegagnon qui, traversant l'Atlantique, fit terre en ce qu'il appela "France Antarctique", et qui s'appelle aujourd'hui Rio de Janeiro. Montaigne en a fait un Essai appelé "Les Cannibales" dans son premier livre édité en 1580. Il démonte les préjugés des Européens contre les précolombiens ( cannibalisme, polygamie ) en prenant des contre-exemples. Il va même plus loin : il fait témoigner deux indiens "importés" : ceux-ci constatent l'illogisme d'obéir à un enfant ( Charles IX ), ou d'être riche et de ne rien donner aux pauvres qui vivent à côté. . Dans "Des coches", paru dans le troisième livre, celui de 1588, Montaigne revient sur ce sujet qui lui tient à coeur. C'est un essai au départ sur les ustensiles à roues (coches, carrosses ), précisant qu'il n'aimait que se déplacer à dos de cheval. Après une digression sur les arènes, les mythes et la réalité, il en vient à écrire qu'on ne sait vraiment pas grand chose du passé des hommes : le passé nous échappe. Il revient alors sur son essai "Des cannibales" : les précolombiens vivent sans avoir ni le cheval, ni la roue, ni le fer ( quelle disparité avec nous ! ), c'est un "monde-enfant", et malgré tout, ils sont plus Sages que nous, les Européens du XVIè siècle ! . J'ai dû m'y reprendre à deux fois pour comprendre le style d'écriture du XVIè siècle, mais la deuxième fois, c'était bien plus clair. J'ai préféré "des cannibales", vraiment axé sur le Nouveau Monde. Cependant, le deuxième essai m'a permis des recherches sur le niveau technique des Indiens. Mais... "Peut-être serait-ce seulement une question d'utilité. L'Amérique précolombienne ne connaît aucun animal de trait : ni cheval, ni boeuf pour tirer les charrettes. La roue ne leur aurait tout simplement servi à rien." ( Dailygeeks ). En effet, ayant le poisson et les fruits en abondance, il n'avaient pas besoin de cultiver. . Pour Montaigne, pour la majorité des philosophes et pour moi, la richesse est un fléau, un manque de Sagesse : il retourne la situation : les Indiens sont plus Sages que les Européens. Et ça n'a pas changé : Quand on voit d'une part, l'Indien Raoni défendant sa forêt amazonienne, et la famille Rothschild d'autre part, étouffant sous les actions, à côté des 8 millions de pauvres en France ( revenu inférieur à 880 euros par mois ), qui a raison ? Je ne peux m'empêcher de rapprocher ces deux essais du superbe livre de Jean-Claude Carrière, "La controverse de Valladolid" : sur la demande de Charles Quint, des experts se réunissent en 1550 pour savoir si les Indiens sont des animaux (sans âmes ) ou des humains avec une âme donc ! Bouquin essentiel ! C'est avec lui que j'ai compris que la religion catholique avait fait autant de mal à la population terrestre que les islamistes. Mais ceci est une autre histoire... Qui c'est les barbares ?