camion
Livraison garantie avant Noël sur tous les produits en stock
nouveau
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Je vais bien, ne t'en fais pas

de Olivier Adam , date de sortie le 21 juin 2011
Je vais bien, ne t'en fais pas

« Je vais bien, ne t'en fais pas. » Telle est la formule rituelle qui conclut les cartes postales que Claire reçoit de son frère après sa disparition. Ce... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 19 décembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Je vais bien, ne t'en fais pas

« Je vais bien, ne t'en fais pas. » Telle est la formule rituelle qui conclut les cartes postales que Claire reçoit de son frère après sa disparition. Ces mots, tant attendus, permettent à la jeune fille de rompre « le silence assourdissant » de Loïc et de sortir du « trou noir » où elle est tombée. Un jour, n'y tenant plus, elle décide de partir à la recherche de ce frère tant aimé...

Ce premier roman d'Olivier Adam traite des thèmes qui lui sont chers : la disparition et la filiation. Il porte aussi un regard sans concession sur le monde d'aujourd'hui où jeunes et moins jeunes reproduisent souvent les stéréotypes que la société leur, impose. Toutefois, derrière les mots du quotidien, dans les interstices des non-dits, par des gestes et des regards, se laisse deviner une grande tendresse, celle de la famille et de l'amour. L'appareil pédagogique de ce roman passionnant propose également une exploitation du film qui en a été tiré, ainsi qu'un groupement de textes poétiques.

Niveaux 3 et 4 : recommandé pour les classes de lycée général, technologique et professionnel.

Caractéristiques

Titre Je vais bien, ne t'en fais pas
Auteur Olivier Adam
Editeur Magnard
Date de parution 21 juin 2011
Nombre de pages 160 pages
Dimensions 18,00 cm x 13,00 cm
Poids 142 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-210-75556-7 - 9782210755567

4/5

marina53

Le 25/04/2013

A 20 ans, Claire n'est pas des plus heureuses. Caissière au Shopi du coin, elle a du mal à gérer sa vie au quotidien. de plus, elle a été très marquée le jour où son frère Loïc a disparu, il y a de cela deux ans. Un amour sincère unissait ces deux jeunes gens et Claire vouait un véritable culte à son frère. Seule heureuse nouvelle est que celui-ci lui envoie de simples cartes postales, régulièrement, des différents endroits où il se trouve. Des cartes postales laconiques où il lui répète «je vais bien, ne t'en fais pas». Mais voilà, Claire s'inquiète beaucoup pour son frère et il lui manque énormément. Leurs parents habitent un petit village près de Paris et celle-ci s'y rend de temps en temps, même si pour Irène, cela est trop peu. Un jour, ces brèves nouvelles ne lui suffisent plus et elle décide de partir à sa recherche et fera d'étranges découvertes... Adapté au cinéma par Lioret, ce court roman sans prétention d'Olivier Adam est une très belle révélation. L'enchainement des situations est une grande réussite et le personnage De Claire est vraiment attachant, tout comme ses parents, Irène et Paul. Nous-mêmes nous posons nous la question de savoir où a bien pu passé Loïc, ce n'est qu'aux toutes dernières pages qu'Olivier Adam nous révèle le fin mot de l'histoire. Et ceci rend ce roman d'autant plus passionnant et intrigant. Des chapitres très courts, une écriture réellement intéressante et haletante, sans fioritures, ce roman est un petit bijou de littérature.