Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Pour une déontologie de l'enseignement

de Gilbert Longhi , date de sortie le 03 février 1998
Les enseignants sont contestés : on les accuse indifféremment d'en faire trop ou pas assez, tout en redoutant de les voir faire n'importe quoi. Jadis, on leur faisait confiance aveuglément ; aujourd'hui, on... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les enseignants sont contestés : on les accuse indifféremment d'en faire trop ou pas assez, tout en redoutant de les voir faire n'importe quoi. Jadis, on leur faisait confiance aveuglément ; aujourd'hui, on soupçonne leur pédagogie, on conteste leurs décisions d'orientation, on voudrait qu'ils satisfassent toujours les désirs des parents.

C'est que, sous la pression de la crise économique et devant l'éclatement de bien des consensus moraux, l'Ecole a très largement perdu de sa crédibilité sociale. Chacun veut alors la mettre à son service et les enseignants sont écartelés entre des demandes souvent incohérentes et contradictoires. L'institution ne leur dicte plus un comportement unique à l'égard des élèves et de l'exercice de leur métier ; elle n'inspire ni ne contrôle plus leurs faits et gestes, comme elle le faisait encore il y a quelques années, les mettant ainsi à l'abri de toute remise en cause extérieure. Chaque professeur est aujourd'hui, bien souvent, dans l'exercice quotidien de son métier, livré à lui-même, censé exercer son Jugement et rendre compte seul de ce qu'il fait. L'Ecole le laisse travailler sans boussole ni repère, quitte à se retourner contre lui en cas de tâtonnement ou d'erreur.

Cet ouvrage considère que l'on ne peut laisser les choses évoluer ainsi. Certes, il n'est pas question de revenir à un modèle autoritaire... il faut donner plus de liberté aux acteurs pour les responsabiliser. Mais aucune société démocratique n'accordera un blanc-seing à ses enseignants sans avoir confiance en eux. Réciproquement, si les enseignants réclament que la société leur fasse confiance, ils doivent donner des garanties, préciser quel est leur état d'esprit, définir les contours de leur conscience professionnelle.

Il est temps de formuler une déontologie de l'enseignement qui évite de revenir aux dérives de l'autoritarisme bureaucratique mais qui nous garantisse contre tous les errements qui - dans un métier où ce sont des élèves, donc des hommes, qui sont en jeu - peuvent avoir des conséquences catastrophiques.

Un livre accessible à tous, émaillé d'exemples et de conseils, qui ose enfin affronter une question restée trop longtemps taboue.

Caractéristiques

Titre Pour une déontologie de l'enseignement
Collection Pédagogies
Editeur ESF éditeur
Date de parution 03 février 1998
Nombre de pages 136 pages
Dimensions 24,00 cm x 16,00 cm
Poids 267 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7101-1263-9 - 9782710112631