Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Impostures intellectuelles

de Alan D. Sokal, Jean Bricmont , date de sortie le 02 octobre 1997
Au printemps 1996, une revue américaine fort respectée - Social Text - publiait un article au titre étrange : <> Son auteur, Alan Sokal, étayait ses divagations par des citations d'intellectuels... Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 16 décembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Au printemps 1996, une revue américaine fort respectée - Social Text - publiait un article au titre étrange : <> Son auteur, Alan Sokal, étayait ses divagations par des citations d'intellectuels célèbres, français et américains.

Peu après, il révélait qu'il s'agissait d'une parodie. Son but était de s'attaquer, par la satire, à l'usage intempestif de terminologie scientifique et aux extrapolations abusives des sciences exactes aux sciences humaines. Plus généralement, il voulait dénoncer le relativisme postmoderne pour lequel l'objectivité est une simple convention sociale. Ce canular a déclenché un vif débat dans les milieux intellectuels, en France et à l'étranger.

Dans ce livre, les auteurs ont rassemblé et commenté des textes illustrant les mystifications physico-mathématiques de Jacques Lacan, Julia Kristeva, Luce Irigaray, Bruno Latour, Jean Baudrillard, Gilles Deleuze, Félix Guattari et Paul Virilio, auteurs qui jouissent tous d'une grande notoriété aux Etats-Unis. Ils montrent que, derrière un jargon imposant et une érudition scientifique apparente, le roi est nu.

Caractéristiques

Titre Impostures intellectuelles
Editeur O. Jacob
Date de parution 02 octobre 1997
Dimensions 24,00 cm x 16,00 cm
Poids 350 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7381-0503-3 - 9782738105035

3,5/5

Luniver

Le 27/02/2014

En 1996, Alan Sokal, physicien de son état, publie un article « Transgresser les frontières : vers une herméneutique transformative de la gravitation quantique » dans une revue américaine. L'article était en réalité un tissu d'âneries (implications politiques de la théorie quantique, réduction de la réalité physique à une construction sociale comme une autre, ...), mais irréprochable dans sa forme : nombreuses références d'auteurs connus, vocabulaire technique, bibliographie imposante. Cette parodie vise certains auteurs de sciences humaines, qui n'hésitent pas à truffer leurs propres textes de références à des théories scientifiques en vogue, dans le but de profiter de leur prestige, ou d'éviter les critiques des opposants peu versés dans ces domaines. Cet essai met en avant les ressorts utilisés en présentant des exemples tirés d'auteurs connus (Lacan, Deleuze, …) Les textes sont remplis de concepts que les auteurs comprennent mal, ou ne se sont même pas donné la peine de comprendre, se contentant parfois de simplement jouer sur les mots : les théories scientifiques regorgent en effet de mots d'usage courant (anneaux, corps, chaos, cordes, choix, …) qui peuvent évoquer tout autre chose que leur sens précis dans la théorie en question. La lecture devient tout de même pénible à la longue, puisqu'on est obligé de devoir lire des pavés de texte sans queue ni tête avant de pouvoir les déconstruire. Reste à savoir, quand un texte semble incompréhensible, s'il est réellement compliqué ou si son auteur brasse de l'air. Quelques conseils sont donnés : chaque exemple, chaque métaphore, doit éclairer le lecteur, et pas l'entraîner dans des théories encore plus complexes ; les prérequis doivent être clairement énoncés, ainsi que des ouvrages de référence pour les acquérir ; et surtout, ne pas hésiter à s'avouer qu'on ne comprend pas. Au final, ces textes passent uniquement parce que tout le monde se tait par peur du ridicule.

CraboBonn

Le 27/12/2012

Il s'agit du développement et argumentaire qui a fait suite à l'affaire Sokal (publication dans un journal de science humaine d'un article farfelu mais accepté par le comité de lecture). Ce livre tente de démontrer que quand un scientifique de charisme propose un discours ou une théorie qui a l'apparence de la rigueur (en particulier une théorie qui s'appuie sur les mathématiques dans le domaine des sciences humaines), il y aura toujours nombre de personnes qui crieront au génie. Le livre ne discute pas l'aspect mouton de Panurge mais démontre que de nombreux scientifiques de renom (Lacan, Kristeva, Deleuze, ...) ont appuyé nombres de leur théorie sur des bases mathématiques qui ne tenaient pas la route. Plus pernicieux encore, ils ont souvent fait valoir que l'analogie mathématique aidait a comprendre le sens d'un discours alors qu'il ne faisait que l'opacifier pour ne pas dire le rendre abscons. Impostures intellectuelles ou la théorie du vent et du verbiage. En soit le travail est remarquable et à mon sens tient la route. Cependant, le livre est parfois un peu lourd à lire. Un travail qui sera jugé par certains comme iconoclaste, arrogant voire inutile. Un travail qui surtout encourage à ne jamais perdre son esprit critique, à ne pas tomber dans le panneau de l'apparence, à oser dire « je ne comprends pas » de peur de passer pour un c...