Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Pour sauver la planète, sortez du capitalisme

de Hervé Kempf , date de sortie le 08 janvier 2009
Un autre monde est possible, il est indispensable, il est à notre
portée. Le capitalisme, après un règne de deux cents ans,
s'est métamorphosé en entrant dans une phase mortifère :
... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 20 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Un autre monde est possible, il est indispensable, il est à notre
portée. Le capitalisme, après un règne de deux cents ans,
s'est métamorphosé en entrant dans une phase mortifère :
il génère tout à la fois une crise économique majeure et une
crise écologique d'ampleur historique. Pour sauver la planète, il faut
sortir du capitalisme, en reconstruisant une société où l'économie
n'est pas reine mais outil, où la coopération l'emporte sur la compétition,
où le bien commun prévaut sur le profit.

Dans un récit original, l'auteur explique comment le capitalisme
a changé de régime depuis les années 1980 et a réussi à imposer son
modèle individualiste de comportement, marginalisant les logiques
collectives. Pour en sortir, il faut prioritairement se défaire de ce
conditionnement psychique.

L'oligarchie cherche à détourner l'attention d'un public de plus
en plus conscient du désastre imminent en lui faisant croire que la
technologie pourrait surmonter l'obstacle. Cette illusion ne vise qu'à
perpétuer le système de domination en vigueur. Comme l'illustre
la démonstration ancrée dans la réalité et animée de nombreux
reportages, l'avenir n'est pas dans la technologie, mais dans un
nouvel agencement des relations sociales. Ce qui fera pencher la
balance, c'est la force et la vitesse avec lesquelles nous saurons
retrouver l'exigence de la solidarité.

Caractéristiques

Titre Pour sauver la planète, sortez du capitalisme
Auteur Hervé Kempf
Editeur Seuil
Date de parution 08 janvier 2009
Nombre de pages 151 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 204 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-02-097588-9 - 9782020975889

3,7/5

ErnestLONDON

Le 16/05/2018

Hervé Kempf raconte comment un véritable « conditionnement psychique » a profondément changé la nature du capitalisme depuis les années 1980, en marginalisant les logiques collectives et imposant son modèle individualiste de comportement, générant une crise économique majeur et une crise écologique d’ampleur historique. La technologie n’est qu’un leurre utilisé par l’oligarchie pour détourner l’attention du désastre qui vient, une illusion qui vise à perpétuer le système de domination en vigueur. (...) Si son constat et son analyse sont très intéressants, Hervé Kempf ne veut finalement pas vraiment sortir du capitalisme, en tout cas pas de l’économie de marché, mais l’aménager, sans nous préciser pour autant comment s’y prendre au-delà de ses déclarations d’intention. Il propose une économie qui s’arrêterait aux lisières des biens communs essentiels qui ne seraient pas gérés comme des marchandises, en plaçant la logique coopérative au coeur du système. Il propose également de plafonner les revenus, d’incorporer dans les prix les coûts indirects, notamment ceux liés à l’impact écologique, de « rendre compréhensible la baisse de la consommation matérielle » en orientant la richesse collective vers des activités socialement utiles et à faible impact écologique. Idées somme toute intéressantes mais comment compte-t’il s’y prendre pour imposer ces réformes ? Article complet en suivant le lien.

Fx1

Le 21/11/2014

Voilà un ouvrage paradoxal . Autant l'on peut être en accord sur certaines idées avec l'auteur , autant son discours est tellement rempli de "mélanchonisme" que l'on est très vite à saturation . C'est dommage car il y avait ici un réel propos digne d'intérêt .

Philippe67

Le 01/06/2012

C'est très documenté c'est bien argumenté, je suis tout à fait d'accord avec lui : il faudrait sortir du capitalisme! Mais il est tout de même bien confortable ce satané capitalisme et tout compte fait je n'y suis pas trop mal alors allez y sortez les premier moi je vous suivrai ... bientot ... laissez moi encore profiter un peu quoi.