Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Don Carlos : poème dramatique en cinq actes

Poème dramatique en cinq actes
de Friedrich von Schiller , date de sortie le 11 septembre 1997
Ce poème dramatique fut publié et joué pour la première fois en 1787. Une nouvelle traduction est ici proposée, ainsi qu'une postface analysant le contexte historique et littéraire de la pièce. Au... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 09 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Ce poème dramatique fut publié et joué pour la première fois en 1787. Une nouvelle traduction est ici proposée, ainsi qu'une postface analysant le contexte historique et littéraire de la pièce. Au programme 98 de l'agrégation d'allemand, et recommandée pour la préparation du CAPES.

Caractéristiques

Titre Don Carlos : poème dramatique en cinq actes - poème dramatique en cinq actes
Traducteur Sylvain Fort
Collection Scène ouverte
Editeur Arche éditeur
Date de parution 11 septembre 1997
Nombre de pages 280 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 250 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-85181-397-8 - 9782851813978

5/5

PhilippeCastellain

Le 29/12/2016

XVIème siècle. Fils de Charles Quint, Philippe II règne sur l'empire Habsbourg d'une main de fer. Il n'hésite pas à faire appel à l'inquisition pour réprimer toute velléité sécessionniste, ainsi que l'expansion du protestantisme. Mais ce roi redouté a un fils : l'infant Don Carlos, qui hait la cruauté du pouvoir de son père, et rêve de mettre en place un régime plus libéral. Son ami fidèle, le marquis de Posa, esprit brillant et éclairé, le guide et le soutient. le prince est promis à la princesse Elizabeth de Valois, dont il est profondément amoureux. Mais devenu brutalement veuf, son père le devance et lui prend sa fiancée. Tourmenté par son amour pour celle qui est maintenant sa mère, le prince reçoit un appel au secours désespéré : la Flandre protestante, dont l'insurrection est en passe d'être écrasée dans le sang, implore son aide. Mais son père, inquiet, soupçonne une intrigue entre son fils et sa jeune épouse... Schiller se laissa totalement emporté par sa belle inspiration poétique, car la réalité historique est beaucoup moins belle. Miné par la consanguinité, l'infant don Carlos était en réalité un être très perturbé, cruel et violent. C'est en raison de cela que son père préféra épouser lui-même la princesse destinée à son fils, et leur mariage fut semble-t-il assez heureux. Quant au marquis de Posa, il n'a jamais existé. Quel que soit son authenticité, la magnifique plume de Schiller tira de cette histoire un vibrant plaidoyer pour la liberté et la tolérance, qui résonna avec force dans l'Europe de 1787. Quant à l'opéra qu'en fit Verdi, il tirerait des larmes à une pierre.