Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Autre-monde

Volume 2, Malronce
de Maxime Chattam , date de sortie le 27 mars 2013
Imaginez un monde où la nature a repris
le pouvoir, où les adultes sont redevenus
sauvages et les enfants se sont assemblés
en bandes pour survivre, où chaque
promenade est ... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 17 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Imaginez un monde où la nature a repris
le pouvoir, où les adultes sont redevenus
sauvages et les enfants se sont assemblés
en bandes pour survivre, où chaque
promenade est une expédition,
chaque jour passé, un exploit.

Un monde recouvert par un océan
de forêts, peuplé de créatures fabuleuses,
traversé de courants étranges, d'énergies
nouvelles.

Un monde nouveau où trois adolescents
tentent de déjouer les pièges
d'une mystérieuse reine, qui a juré
leur perte : Malronce.

Oubliez tout ce que vous savez...
pénétrez dans Autre-Monde.

Caractéristiques

Titre Autre-monde - Volume 2, Malronce
Série Autre-monde
Collection Le Livre de poche
Date de parution 27 mars 2013
Nombre de pages 471 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 244 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-17358-8 - 9782253173588

4,7/5

Kittiwake

Le 20/02/2016

Avec ce deuxième tome, le périple de l’alliance des trois devient un roman d’aventures qui évoque Jules Verne revisité par Lewis Caroll! Les trois amis sont en route vers le domaine de Malronce, une étape indispensable de leur quête, pour savoir qui se cache sous ce nom digne d’une reine maléfique d’un conte d’enfant, ceux qui se racontaient avant le Cataclysme. Le voyage à lui seul est sidérant, des dangers inconnus et inimaginables, menacent les enfants. Une étape imprévisible leur fait découvrir que dans cet univers nouveau, d’autres groupes tentent de s’organiser, en cédant à la tentation de construire des théories qui rappellent les mythes divins ou magiques qui pouvaient soulever des foules, avant. Il en est ainsi de ce peuple d’enfants qui vit au dessus de la canopée de la Forêt Aveugle, avec ses rites d’admission, ses cérémonies et ses rituels de vénération organisés autour d’un secret. La fuite est difficile, semée d’embuches mais nécessaire. Les trois amis (j’allais oublier Plume, la chienne géante) arrivent ensuite dans une cité où vivent les Cyniks, où les enfants sont tenus en laisse, et gouvernée par un charmant édile répondant au surnom de Buveur d’innocence…c’est tout dire. Comble de malchance les trois enfants sont séparés : c’est lors de cette étape qu’ils prennent toute la mesure des avantages que leur confère leur « altération » et les superpouvoirs qui y sont liés. Il leur faudra faire preuve d’un courage et d’une inventivité hors norme pour réussir à se retrouver ensemble sur l’île qui était le but de leur voyage. Pour découvrir par bribes pourquoi Matt est tant recherché. L’endroit est glauque : une cité souterraine et pour cause, en surface régnent des épouvantails volants qui mangent les ombres (tiens, ça rappelle les Mangemorts de la saga anglaise, non?) Cette dernière partie n’est pas pour moi la meilleure, car moins imaginative et plus dans l’action. cependant elle fait entrer nos héros dans une phase de réflexion plus subtile, plus approfondie, plus conscients qu’il n’est pas si simple de choisir, que des compromissions et des trahisons sont nécessaires, et qu’une part d’ombre les éloigne de l’innocence. Les personnages deviennent ainsi plus complexes et donc plus intéressants. De multiples questions restent en suspens à la fin de ce tome, incitant sans hésitation à poursuivre l’aventure en compagnie de nos Pans préférés. Quant à l’imaginaire de cet univers, il est bluffant, et suffisamment bien élaboré pour séduire la part d’adolescence qui peut-être subsiste quelque part au coeur de la lectrice mature que je suis devenue.

garrytopper9

Le 02/12/2015

Après un premier tome de présentation du monde, des personnages et des changements, l’histoire se complexifie dans ce deuxième tome. On découvre de plus en plus les différentes sociétés qui se sont établies dans des lieux plus incroyables les uns que les autres. Je l’avait déjà dit lors de ma critique du premier tome, mais Maxime Chattam gère parfaitement la création de cet univers très riche et très travaillé. Le livre est découpé en trois parties, chacune étant axé sur un thème bien précis. J’ai préféré les deux premières parties car l’on découvres d’autres peuples, de la faune et de la flore superbement bien imaginé par l’auteur. Pour la troisième partie, ce n’est que de l’action, et même si cela est nécessaire, j’ai trouvé ça un peu long, mais je fais la fine bouche sur ce point. Avec ce deuxième tome, Maxime Chattam nous plonge vraiment au coeur de l’intrigue et développe un peu l’alliance des trois. A titre personnel, je trouve que Ambre est celle qui évolue le plus dans cette histoire, et qui passe un cap, grâce à un certain personnage qui fait froid dans le dos… De nombreuses questions ont déjà trouvés des réponses dans ce tome, ce qui est un très gros point positif car cela prouve que l’auteur ne lance pas des idées en l’air. En contrepartie, il relance de nouveaux mystères qui seront sans doute résolus dans le troisième tome. A suivre avec beaucoup d’intérêt, sachant que le prochain tome termine le premier cycle.

Livresque78

Le 15/01/2014

Je pense que je suis sur le point de développer une addiction à cette histoire de pans et de cyniks. Mais quelle belle addiction cela serait. J'ai encore passé un extraordinaire moment avec les personnages de Maxime Chattam; Comme je passe par ma médiathèque pour emprunter cette saga, je risque de rester un moment sur ma faim avant de connaître la suite et de découvrir le troisième d'"autre monde". Tout y est, aventure, rebondissements et tout ne fini par toujours bien. Encore un bel exemple du mélange des genres, car en découvrant que les personnages que nous suivons, sont des adolescents, nous pourrions penser que l'histoire va toujours tourner en leur faveur et que l'auteur va les manipuler avec douceur, et bien c'est tout le contraire. A lire sans aucune hésitation.