Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le tour d'écrou

de Henry James , date de sortie le 25 juin 1999
Une jeune gouvernante est engagée pour veiller sur Miles et Flora, les neveu et nièce de Douglas. Orphelins, ils sont élevés dans une grande maison à la campagne dans le comté de l'Essex. Des fantômes y... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 08 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Une jeune gouvernante est engagée pour veiller sur Miles et Flora, les neveu et nièce de Douglas. Orphelins, ils sont élevés dans une grande maison à la campagne dans le comté de l'Essex. Des fantômes y surgissent : ceux de Miss Jessel, l'ancienne gouvernante décédée et Peter Quint, un valet mort lui aussi. Le comportement des enfants est de plus en plus étrange. Edition avec dossier.

Caractéristiques

Titre Le tour d'écrou
Auteur Henry James
Traducteur Jean Pavans
Collection GF. Bilingue
Editeur Flammarion
Date de parution 25 juin 1999
Nombre de pages 288 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 215 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-08-071034-6 - 9782080710345

5/5

Eric76

Le 18/09/2016

« Une histoire écrite, qui est dans un tiroir fermé à clef. » Ne comptez pas sur Henri James pour nous la donner, cette clef ! Il nous laisse nous démerder tout seul avec ce roman gigogne, ce sombre récit aux multiples facettes… Dans cette histoire, la narratrice qui oublie de donner son nom, a pourtant tout pour être heureuse quand elle arrive au vieux manoir de Bly pour veiller sur Flora et son grand frère Miles, deux adorables enfants, si agréables, si bien élevés, si croquignolets qu'elle leur aurait donné le bon Dieu sans confession. Mais très vite, des évènements étranges et troublants viennent brouillés la vie champêtre de notre gouvernante. Dans le manoir gothique, s'animant crescendo, ils s'enchainent les uns après les autres… Des souffles rauques, des frôlements inquiétants perturbent les nuits calmes de Bly. le coeur battant la chamade, la gouvernante entrevoit les apparitions furtives de deux parfaits inconnus ; des apparitions qui deviennent de plus en plus fréquentes, réelles… et maléfiques. Les sosies parfaits de Peter Quint, ancien valet attaché au domaine, et de Miss Jessel, prédécesseur de la narratrice, tous deux décédés juste avant son arrivée… Quand la gouvernante horrifiée comprend que les deux fantômes sont attirés (attirance franchement morbide et tordue) par la présence des deux enfants et cherchent à pervertir leur innocence, un combat s'engage entre elle et les deux apparitions. Alors !!!! S'agit-il d'un conte fantastique et pervers ou je dois croire à nos deux fantômes ? S'agit-il au contraire de la description du délire hallucinatoire de notre narratrice qui, parfois, m'a fait l'effet d'une vraie frapadingue ? Henri James m'a laissé dans le doute en brouillant les pistes, m'a abandonné dans le marigot… Miss Grose, l'intendante de la maison, seule personne à peu près sensée de ce bouquin, n'aide pas à résoudre l'énigme. Elle voudrait tant croire la narratrice, l'aider de toutes ses forces à sauver la pureté des deux enfants, mais son solide bon sens l'empêche de se livrer totalement. Elle reste toujours sur son quant-à-soi… Miss Grose s'est bien gardée de me donner les clefs du tiroir… J'ai dévoré ce livre dans des frissons de malaise ; j'ai été dérangé, troublé, englué dans des miasmes fétides, dans la noirceur des sentiments humains… Un livre absolument magistral. Challenge XIXème siècle