Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Un escargot tout chaud

de Isabelle Mergault , date de sortie le 02 mai 2018
Un escargot tout chaud

Ce jour-là, le braqueur aurait mieux fait de pousser la porte d'une autre bijouterie... Menaces, ultimatum ou révolver sur la tempe, aucune des six personnes qui se trou... Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 17 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Un escargot tout chaud

Ce jour-là, le braqueur aurait mieux fait de pousser la porte d'une autre bijouterie... Menaces, ultimatum ou révolver sur la tempe, aucune des six personnes qui se trouvent dans la bijouterie de Rose ne semble impressionnée ! Amour, famille, enfants, ils ont tout raté. Alors vous pensez, un braquage... !

Caractéristiques

Titre Un escargot tout chaud
Editeur J'ai lu
Date de parution 02 mai 2018
Nombre de pages 152 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 92 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-290-15742-8 - 9782290157428

4,3/5

RChris

Le 18/11/2017

Conte moderne entre humour et dérision. Un braquage sert de révélateur de vie aux personnages de cette bijouterie. La dérision laisse place à la tendresse dans ce court roman en couleurs. Une écriture délicate fait résonner la voix d'Isabelle Mergault.

frgi

Le 14/04/2017

Après la lecture de l'excellent "Du feu de l'enfer" de Sire Cédric, j'avais envie de me plonger dans une lecture un peu plus légère, déjantée. Habituellement, dans ce cas, je me tourne vers ma compatriote Amélie Nothomb, mais pas cette fois .... j'avais envie de nouveauté. Et c'est comme ça que je suis tombé sur ce livre dans ma PAL. Je connaissais Isabelle Mergault comme actrice, réalisatrice et surtout comme chroniqueuse dans l'émission culte "Les grosses têtes", et généralement j'aime ce qu'elle fait. Donc, je me suis dit ... POURQUOI PAS? C'est comme ça que je me suis plongé dans cette lecture sans savoir à quoi m'attendre et ... roulements de tambour ... j'ai découvert un roman rédigé comme une pièce de théâtre, un vrai vaudeville avec des quiproquos, des situations burlesques et totalement déjantées mais non dénué d'un message. En refermant le livre, je me suis dit : "l'amour dure trois ans". Si vous voulez savoir pourquoi, lisez le livre, il en vaut la peine ! Merci Madame Mergault pour cet agréable moment de lecture et rendez-vous à votre prochain roman !

ProfesseurDan

Le 19/03/2017

Ce premier roman est une véritable réussite ! Isabelle Mergault nous livre dans ce roman, truffé de bons mots et de répliques qui font mouche, une galerie de personnages tous plus loufoques les uns que les autres : une fille bègue, une vieille dame peu avare d'anecdotes, un mari si indifférent qu'il en devient comique, un fiancé complètement nunuche jusqu'au moment où... et surtout un braqueur malhabile et un peu bébête sur les bords...Tous ces personnages nous donnent un cocktail détonnant pour une histoire hilarante et trépidante, histoire qui demeure toujours très drôle et légère, malgré le fameux braquage (qui est totalement raté, on peut déjà le dire) et qui est agrémentée de véritables passages sujets au fou rire. De plus, Mme Mergault a l'art d'enchaîner les intrigues à vitesse grand V, avec la même inventivité et des rebondissements à la chaîne, ce qui fait que le roman ne perd jamais de sa saveur tout au long des 160 pages, au contraire : cela fait très longtemps qu'un roman ne m'avait pas fait l'effet de ce que l'on appelle le "page-turner" (pour les non-initiés : un roman qu'on ne peut plus lâcher une fois qu'on commence à le lire). Seul petit regret : on ne sait pas, à la fin, ce que sont devenus la majeure partie des personnages...Dommage ! En somme, contrairement à beaucoup de comédiens, réalisateurs, chanteurs...qui essaient de se mettre à l'écriture, Isabelle Mergault nous livre un roman très réussi et je n'ai qu'une envie : qu'elle en écrive un second ! PS : Après avoir regardé ONPC, je suis plutôt d'accord (pour une fois) avec Yann Moix : il y a une parenté avec le style d'Alphonse Allais et avec celui de Sacha Guitry (le petit chouchou d'Isabelle Mergault) dans ce roman.