Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Police

de Hugo Boris , date de sortie le 24 août 2016
Ils sont gardiens de la paix. Des flics en tenue, ceux que
l'on croise tous les jours et dont on ne parle jamais,
hommes et femmes invisibles sous l'uniforme.

Un soir d'été canicul... Lire la suite

Livraison estimée le mardi 25 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Ils sont gardiens de la paix. Des flics en tenue, ceux que
l'on croise tous les jours et dont on ne parle jamais,
hommes et femmes invisibles sous l'uniforme.

Un soir d'été caniculaire, Virginie, Érik et Aristide font
équipe pour une mission inhabituelle : reconduire un étranger
à la frontière. Mais Virginie, en pleine tempête personnelle,
comprend que ce retour au pays est synonyme de mort. Au
côté de leur passager tétanisé, toutes les certitudes explosent.
Jusqu'à la confrontation finale, sur les pistes de Roissy-Charles-de-Gaulle,
où ces quatre vies s'apprêtent à basculer.

En quelques heures d'un huis clos tendu à l'extrême se
déploie le suspense des plus grandes tragédies. Comment
être soi, chaque jour, à chaque instant, dans le monde tel qu'il
va ?

Caractéristiques

Titre Police
Auteur Hugo Boris
Editeur Grasset
Date de parution 24 août 2016
Nombre de pages 188 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 238 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 978-2-246-86144-7 - 9782246861447

4/5

marina53

Le 21/11/2016

Après avoir enfilé sa tenue de travail, elle se regarde dans le miroir, s'étonnant de ne pas voir ses yeux salis par tout ce que l'existence lui offre de pire. Elle pense surtout au lendemain, jour où son avortement est programmé. Elle appelle son mari pour le prévenir qu'elle rentrera tard et qu'il n'oublie pas les gouttes de leur bébé. Elle a accepté une mission qui va déborder l'horaire de fin de service. Une mutinerie s'est produite dans un centre de détention, obligeant le transfert des prisonniers d'un bâtiment à l'autre. Pour ce faire, l'on a fait appel aux escorteurs de la COTEP, ceux-là même chargés des reconduites aux frontières. Or, ces hommes étant tous mobilisés ce soir, ce sont aux hommes du commissariat que l'on a confié la mission. Virginie sera de ceux-là. Elle fera équipe avec Érik, son chef de bord et Aristide, son collègue mais surtout son amant de quelques soirs. Ils doivent récupérer un réfugié politique tadjik au centre de Vincennes et l'emmener à Roissy... Hugo Boris met en lumière ces hommes et ces femmes de l'ombre. Ces hommes et ces femmes qui, derrière l'uniforme, ont une vie, comme tout un chacun. Il met en avant surtout Virginie, une jeune femme tout juste maman qui, délaissée par son mari, s'est lancée dans une aventure extra-conjugale avec son collègue, Aristide. Mais, maintenant qu'elle se retrouve enceinte, elle est plus que jamais déstabilisée. À ses côtés, Aristide et Érik, ses collègues. Tous les trois vont se trouver dans une bien étrange situation qui va au-delà de leurs fonctions habituelles à savoir reconduire un réfugié politique vers son pays. Des personnages parfois fragiles dépeints avec une profonde humanité et qui, face à cette mission, seront confrontés à leurs propres convictions. Le temps de quelques heures, confinés dans cette voiture banalisée, l'on devient spectateur de ce qui se joue, l'on partage leurs doutes et leurs émotions. Hugo Boris nous offre un roman admirablement mené, saisissant, intelligent et décrivant avec perspicacité cette ambiance tendue. Un roman servi par une plume vive et vivante...

Ziliz

Le 01/09/2016

Quelques heures de la vie d'une femme flic. Virginie s'apprête à avorter, l'intervention est programmée pour le lendemain. Elle y pense, beaucoup, forcément... Mais avant de s'y préparer, de rentrer chez elle retrouver son mari et leur petit garçon, elle a sa journée de travail à finir. Mutinerie dans un centre de rétention, incendie, il s'agit d'aller chercher avec deux collègues un réfugié politique tadjik et de l'emmener à l'aéroport, il doit être reconduit dans son pays. Est-ce la grossesse et la perspective de l'IVG qui rendent Virginie si sensible au sort de cet homme ? En lisant cet ouvrage, j'avais deux films en tête : 'Welcome' (Philippe Lioret, 2009) et 'Polisse' (Maïwenn, 2011). Comme la militante de l'ASFFAM* dans ce roman, je m'indignais en regardant 'Welcome' : comment peut-on faire ce boulot, être à la solde de l'Etat pour traquer des migrants et les ramener à la frontière, les exposant à une mort probable ? Moins de hargne à l'égard des policiers en lisant cet ouvrage de Hugo Boris (comme en voyant le film 'Polisse') : la complexité de leurs fonctions, la rudesse de leur quotidien sont bien mises en évidence à travers les états d'âme de Virginie et de ses deux collègues, tiraillés entre leur mission professionnelle et leur empathie pour un condamné. Cette lecture m'a légèrement laissée sur ma faim, je n'ai pas retrouvé dans la plume la grâce du 'Baiser dans la nuque', mais il est vrai que le thème est bien différent... Et surtout, je reste désemparée avec mes questions naïves sur certaines missions de la Police et de l'Armée... * Association Service Social FAmilial Migrants