Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Otages

de Nina Bouraoui , date de sortie le 02 janvier 2020
« Je m'appelle Sylvie Meyer. J'ai cinquante-trois ans.

Je suis mère de deux enfants. Je suis séparée de mon mari depuis un an. Je travaille à la Cagex, une entreprise de caoutchouc. Je dirig... Lire la suite

Livraison estimée le vendredi 06 mars 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

« Je m'appelle Sylvie Meyer. J'ai cinquante-trois ans.

Je suis mère de deux enfants. Je suis séparée de mon mari depuis un an. Je travaille à la Cagex, une entreprise de caoutchouc. Je dirige la section des ajustements. Je n'ai aucun antécédent judiciaire. »

Sylvie est une femme simple, sur qui on peut compter, une femme en apparence sans histoire, qui subit la violence du monde et qui étouffe depuis des années celle qu'elle porte en elle. Jusqu'à un jour de novembre où elle se révolte, commet une faute, choisit une voie condamnable par la justice et par la société. Le temps de cette révolte, Sylvie se sent enfin vivante, libre.

Nina Bouraoui nous offre un portrait de femme magnifique : chaque douleur, chaque mot de Sylvie deviennent les nôtres et font écho à nos vies, à nos révoltes, à nos pardons et à nos rêves de liberté.

Caractéristiques

Titre Otages
Auteur Nina Bouraoui
Editeur Lattès
Date de parution 02 janvier 2020
Nombre de pages 151 pages
Dimensions 21,00 cm x 13,00 cm
Poids 214 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7096-5055-7 - 9782709650557

4,3/5

letilleul

Le 19/01/2020

Avec ce roman réécrit à partir d’une pièce de théâtre en 2013, Nina Bouraoui livre un roman fort, vrai et préignant sur la violence sourde de notre société faite aux femmes. Son héroïne est Sylvie Meyer, 53 ans, mère de deux jeunes fils, séparée de son mari depuis un an, qui travaille dans une entreprise de caoutchouc, où le patron lui demande de faire des heures supplémentaires et de surveiller les autres salariés, ce qu’elle accepte comme elle n’a pas bronché quand son mari est parti. Jusqu’à ce jour où, après que son patron l’a engueulée et humiliée, elle se révolte. Et cette force est incroyable de la révolte sourde et une volonté de sortir de la souffrance. La lecture est un dur miroir des quotidiens classique à l’aune de la vulnérabilité des femmes que nous pensions avoir dépassés. Une lecture percutante ! Merci #Netgalleyfrance #netgalley #otages

sylvaine

Le 17/01/2020

Otages Nina Bouraoui J.C Lattès #Otages #NetGalleyFrance Je ne suis pas prête d'oublie Sylvie Meyer, cette femme de 53 ans, séparée de son mari, mère de 2 fils , employée modèle, une femme digne, courageuse, responsable de ses actes jusqu'au jour où le silence, le non-dit déclenche la violence ! Combien sont elles dans ce cas? Les mots de Nina Bouraoui m'ont percutée de plein fouet. Bien sûr tout cela doit être dit, tout cela doit être écrit mais qu'il m'a été difficile d'accompagner Sylvie jusqu'au bout de sa lettre! Le début époustouflant m' a éblouie puis la gravité du sujet, le poids des mots ,des gestes , des non-dits ensevelis m'ont littéralement asphyxiée. Alors oui ce roman est utile, oui il fait mouche, oui il faut le lire et le recommander mais n'est il pas trop à la mode et dans l'air du temps, du socialement correct? Un grand merci aux éditions J.C Lattès pour ce partage.

Verdure35

Le 12/01/2020

C'est un court roman qui m'a happée littéralement pour une lecture complète et sans repos. Des phrases courtes , incisives, au rythme haletant d'une femme qui a "craqué", et pourtant, elle avait une rare maîtrise d'elle même, de son métier, de son environnement. Quand son mari a quitté Sylvie(la cinquantaine), elle n'a pas baissé l'échine, elle a assuré et assumé comme toujours. Pour ses deux enfants certes, mais parce que depuis son enfance elle sait que les femmes sont fortes, qu'il n'y a pas" de temps pour se répandre ". Et puis la faille,son patron l'humilie alors qu'elle s'est dévouée pour sa boîte, a accompagné cet homme aux dépens même des ouvrières de l'usine, ses abeilles , et elle craque. Elle se retrouve quelque part où il y a des barreaux aux fenêtres, elle ne sait où et s'en fiche, elle s'est retrouvée, s'est abandonnée. Le rythme de l'écriture se détend aussi , on respire un peu; Voilà une belle anatomie de l'âme, une justesse de ton pour parler d'une femme de cet âge là à notre époque, du désir, d'une existence inaboutie. Très beau. Merci aux Edts J.C.Lattès et à NetGalley pour leur confiance renouvellée.

Bazart

Le 28/11/2019

Elle s’appelle Sylvie Meyer, c’est une employée modèle et modeste. Elle travaille depuis des années dans une entreprise de caoutchouc. Son patron bien sûr profite de sa soumission naturelle. Femme et épouse soumise, Sylvie Meyer dont la seule ambition était de mener une vie honnête n’en peut plus de cette violence sourde qui rythme son quotidien. Alors Sylvie Meyer se révolte... La violence des mots de Nina Bouraoui offre un formidable texte fort et sec qui décortique avec une précision chirurgicale tous les sentiments et les émotions qui traverse cette femme en crise.