Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les oubliés du dimanche

de Valérie Perrin , date de sortie le 04 octobre 2017
Les oubliés du dimanche

Faute de connaître son histoire, Justine, vingt et un ans, se passionne pour celle d'Hélène, pensionnaire, presque centenaire, de la maison de retraite où la jeu... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 09 juillet 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les oubliés du dimanche

Faute de connaître son histoire, Justine, vingt et un ans, se passionne pour celle d'Hélène, pensionnaire, presque centenaire, de la maison de retraite où la jeune femme est aide-soignante.

Sa vie est un roman : sa rencontre avec Lucien en 1933, leur amour, la guerre, le juif Simon planqué dans la cave, la trahison, la Gestapo, la déportation... Justine extorque peu à peu à la vieille dame de lourds secrets et finit par affronter ceux de sa propre famille.

L'AVIS Du libraire

L'avis d'Anne-Cécile, libraire à l'Espace Culturel de Castelsarrazin :
"Quel beau roman dramatique et touchant ! L'auteure sait raconter des histoires où on s'attache aux personnages. A découvrir et à faire

Caractéristiques

Titre Les oubliés du dimanche
Collection Le Livre de poche
Date de parution 04 octobre 2017
Nombre de pages 409 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 220 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-07116-7 - 9782253071167

L'offre du moment

4,7/5

La_Bibliotheque_de_Juju

Le 11/03/2019

Je viens de faire quelque chose que je ne fais que rarement. Par manque de temps. Relire un livre. Valérie Perrin conte notre humanité et fait déborder les yeux. Oh pas des sanglots non, pas de grandes eaux. Non, elle nous met du brillant au bord des yeux. Elle nous mouille le coeur. Justine, 21 ans et Hélène, une vieille dame. La plus jeune travaille dans la résidence Les Hacacias. La plus âgée y vit. Même si en réalité, elle passe ses jours à attendre sur une plage imaginaire, celui qui n'existe plus que dans sa tête et dans ses souvenirs … Alternent le récit du quotidien de Justine avec le passé d'Hélène. le tout, plein de poésie et d'humanité. Je n'en dirai pas beaucoup sur l'histoire. Elle vous emportera avec elle. Avec elles. Sur la couverture du livre, une femme, une valise à la main. Une plage. Une mouette. Toute l'histoire est ici tellement bien résumée. J'aimerais avoir les mots et le talent pour vous dire de lire Valérie Perrin. Seulement deux livres à son actif. Et deux perles rares. On croit, à tort, que ce sont des livres légers et feel good. Alors, oui , l'écriture de Valérie Perrin fait du bien. Mais cela va au-delà. Elle fait partie de ces êtres, rares et précieux, qui changent le monde en l'écrivant, en le racontant à leur si belle manière. En offrant à réfléchir sur nos jours qui passent. Sur la possibilité d'en savourer mieux chaque seconde. Sur la possibilité de regarder les autres avec un peu plus de bienveillance. Du baume. Sur le coeur. Ainsi va la plume de Valérie Perrin. Maîtrisée, travaillée et magique à la fois. Je crois que Valérie Perrin est mon écrivain préféré. Et je profite de cette chronique pour le lui dire. Lui dire merci pour l'inspiration de vivre. Pour la magie de ces gens simples et tellement Beaux. Je profite de cette chronique pour vous dire de la lire. S'il vous plaît.

Deslivresalire

Le 04/12/2017

Les oubliés du dimanche ce sont tous ces vieux, bien souvent abandonnés par leurs familles dans cet hospice de Milly, en Bourgogne. Justine y est aide-soignante. Elle les aime ces vieux. Et parfois elle collecte leurs histoires, comme elle le fait pour Hélène, 93 ans, pour ainsi leur relire et leur rappeler leurs vies. Car sa vie à elle, est décalée... parce qu'à 21 ans elle vit avec ses grands-parents depuis que son père et sa mère se sont tués dans un accident de voiture avec son oncle et son épouse. Parce qu'elle fait tout pour son cousin, qu'elle considère comme son frère depuis l'accident. Parce qu'elle ne vit qu'avec des vieux sauf quand elle va se défouler au "Paradis", la boîte de nuit du coin, et qu'elle couche avec "je-ne-me-rappelle-plus-comment"... Entre la vie d'Hélène, celle de Justine et ce qui se passe depuis quelques temps avec ce corbeau qui appelle les familles des oubliés du dimanche pour leur faire croire qu'ils sont décédés, on est entraîné dans un chassé-croisé d'histoires à faire voyager au passé, au présent et au futur. A mon avis : Malgré un pitch peu attirant, j'avais néanmoins décidé de m'attaquer avec un peu d'appréhension à la lecture de ce livre après avoir vu plusieurs critiques très positives. Bien m'en a pris, c'est une très belle surprise. Ces deux tranches de vie, celle de Justine et celle d'Hélène, se font écho, par leur beauté et leur coté dramatique, vivant, intense. L'écriture fluide et moderne de Valérie Perrin entraîne le lecteur dans un récit riche de poésie, parfois drôle, parfois triste, tendre et sentimental, qui émeut et passionne. Il est alors difficile de sortir de ce livre avant la fin. On trouve une vraie sensibilité dans la description des personnages et de leur histoire, on est emporté véritablement par le récit, qui pour ma part ne m'avait pas bouleversé autant depuis l'Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafón. Photographe et scénariste, Valérie Perrin (épouse de Claude Lelouch) a mis tout son talent dans la mise en scène de ce récit qu'il ne faut pas rater. Il est des livres dans lesquels on retrouve son humanité. Abonnez vous à mon blog : https://blogdeslivresalire.blogspot.com/ pour d'autres avis sur d'autres lectures.

Annette55

Le 05/12/2015

Justine, vingt et un ans, est aide soignante dans une maison de retraite à Milly, petit village de Bourgogne, oú elle se sent bien. Elle vit avec un grand- père, taciturne et solitaire, une grand-mère peu affectueuse et son cousin Jules qu'elle considère comme son frére. Marquée par l'accident qui a coûté la vie à ses parents, Sandrine et Christian et Alain, son jumeau époux d'Annette, la jolie suédoise ......alors qu'elle n'avait que quatre ans....Elle se jette à corps perdu dans le travail et les histoires des autres car la sienne lui échappe...Murés dans le silence, ses grands- parents refusent d'évoquer le passé " surtout ne pas parler du drame ". Elle se tourne vers Hélène, sa résidente préférée retranchée sur une plage imaginaire de laquelle elle dévoile par morceaux l'histoire de sa vie....sa rencontre en 1933 avec Lucien, leur amour défiant les convenances, le café de Milly qu'ils ont fait prospérer, la guerre, le juif Simon caché dans la cave, la trahison, la Gestapo, Lucien déporté dans un camp de travail, Lucien amnésique, un amour intense qui a survécu au malheur et à l'oubli....Justine passe des heures à l'écouter et consigne son récit dans un cahier bleu.... Grâce à Hélène, Justine, bienveillante, tendre et lumineuse, à l'écoute des anciens affrontera les secrets de son histoire.... Voici un très joli ouvrage, sensible,profond et poétique à l'écriture soignée, drôle et bouleversant, pétri d'émotions qu'on ne lâche pas, que l'on pourrait offrir à ses parents ou grands- parents..... sur l'amour, la mémoire, la transmission, la douleur et les non - dits, la famille et les liens qui s'y tissent ou non...jamais larmoyant...... C'est une lecture magnifique, positive,optimiste, sur les amours passées, présentes , inavouées, éblouissantes....car on ne sait jamais rien de ceux que l'on connaît." il faut toujours mettre de la vérité dans ses rêves ou le contraire". Ce récit d'une grande beauté, passionnant de bout en bout empreint d'humanité ne nous fera pas oublier de sitôt l'histoire d'Hélène et de Justine..... Grand merci à Marylin , mon amie de la médiathéque qui m'a fait découvrir cette pépite.... Ce n'est que mon avis, bien sûr !