Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les applaudissements

de Jean Cavé , date de sortie le 25 février 1999
Le récit d'une existence tragique et décalée. Ce roman révèle une âme perdue, possédée par l'image idéale d'elle-même, obsédée par la représentation (la scène), soumise à la vanité, qui tente... Lire la suite

Livraison estimée le mardi 06 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le récit d'une existence tragique et décalée. Ce roman révèle une âme perdue, possédée par l'image idéale d'elle-même, obsédée par la représentation (la scène), soumise à la vanité, qui tente de retrouver sa dignité à travers la vérité crue. Un roman qui s'inscrit dans la vie contemporaine, au suspense intense créé par les émotions contradictoires qu'il suscite...

Caractéristiques

Titre Les applaudissements
Auteur Jean Cavé
Collection Cactus
Editeur Actes Sud
Date de parution 25 février 1999
Nombre de pages 174 pages
Dimensions 22,00 cm x 12,00 cm
Poids 186 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7427-2133-9 - 9782742721337

3/5

Griselda20116

Le 07/09/2017

Un petit livre par le nombre de pages et par son contenu. Jean Cavé était en 1999 le rédacteur en chef du "Journal du Dimanche". Il a voulu taquiner la muse de l'écriture et ce n'est pas une réussite. Le style est bon, je n'en dirai rien de mal, mais il n'est pas extraordinaire! L'histoire se traîne, comme le héros du récit. Un ancien représentant, se retrouvant chômeur, vit très mal cette situation et se met à en vouloir à la terre entière, à commencer par ses proches. Il replonge dans ses souvenirs d'enfance et d'adolescence. Ses rêves de carrière artistique sont tombés à l'eau: théâtre, musique... rien que d'assez banal, quel est le jeune qui n'a pas rêvé de ça? A moins d'être né scientifique - il y en a - et de vouloir depuis toujours faire médecine par exemple! Ce qui n'exclut pas d'aimer le théâtre amateur! Bernard Pointeau, puisque c'est son nom, perd son temps à ruminer son amertume en écoutant inlassablement une vieille cassette audio où est enregistrée le seul concert qu'il a donné avec quelques copains, lorsqu'ils étaient jeunes, et qui leur a valu des applaudissements. D'où le titre. Il rêve de se suicider ou de tuer quelqu'un. Tout à la fin, il écrit qu'il a poussé un homme du haut de la falaise, mais est-ce vrai ou un fantasme? De même, il semble vouloir mettre fin à ses jours dans les dernières lignes... Rien n'est explicite, le lecteur peut tirer ses propres conclusions. Je ne vous recommande pas ce bouquin!