Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le vicomte de Bragelonne

Volume 3
de Alexandre Dumas , date de sortie le 25 novembre 1997
Noble Porthos ! A quoi bon les châteaux regorgeant de meubles, les forêts regorgeant de gibier, les lacs regorgeant de poissons, et les caves regorgeant de richesses ! A quoi bon les laquais aux brillantes... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 10 décembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Noble Porthos ! A quoi bon les châteaux regorgeant de meubles, les forêts regorgeant de gibier, les lacs regorgeant de poissons, et les caves regorgeant de richesses ! A quoi bon les laquais aux brillantes livrées, et au milieu d'eux Mousqueton, fier du pouvoir délégué par toi ! O noble Porthos ! soucieux entasseur de trésors, fallait-il tant travailler à adoucir et dorer ta vie pour venir, sur une plage déserte, aux cris des oiseaux de l'océan, t'étendre, les os écrasés, sous une froide pierre ! Fallait-il, enfin, noble Porthos, amasser tant d'or pour n'avoir pas même le distique d'un pauvre poète sur ton monument !

Caractéristiques

Titre Le vicomte de Bragelonne - Volume 3
Collection Folio. Classique
Editeur Gallimard
Date de parution 25 novembre 1997
Nombre de pages 912 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 444 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-07-040053-0 - 9782070400539

4,5/5

Chocolatiine

Le 16/08/2015

Le malheureux Raoul a quitté l'Angleterre et Madame se fait un malin plaisir de lui apprendre l'infidélité de Louise, que le roi n'a jamais tant aimée. Fouquet reçoit le roi à Vaux pour une fête spectaculaire. Aramis a monté le complot du siècle et va presque réussir. Après les intrigues de cour du deuxième tome, c'est avec plaisir que nous retrouvons l'action. C'est également ici que se doit clôturer la série. Nous enterrerons successivement Porthos, Athos et Raoul. D'Artagnan expire à la dernière page, tenant à peine son bâton de maréchal de France. J'avais neuf ans lorsque mon père m'offrit Les trois mousquetaires, dont la lecture m'avait passionnée. Treize ans plus tard, après n'avoir fait qu'une bouchée de Vingt ans après l'été dernier, j'en termine avec Le vicomte de Bragelonne. Mon aventure avec le grand Dumas prend fin et, il faut le dire, j'ai un pincement au coeur. J'ai dit adieu à Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan ; leur histoire m'aura tenue en haleine jusqu'à la toute fin ! Adieu, donc, messieurs les mousquetaires ! Vous rencontrer fut un plaisir. Des ferrets de diamants d'Anne d'Autriche au mystérieux prisonnier de la deuxième Bertaudière, de jolie Constance à la triste Louise, du siège de Saint-Gervais à la résistance de Belle-Île, on espère, on s'effraie, on s'enthousiasme et jamais on ne s'ennuie !

sl972

Le 17/12/2014

Ce dernier tome clôt en beauté la série commencée par Les Trois Mousquetaires. Le ton est plus sombre que les autres volumes, on est bien loin de la légèreté qui semblait imprégner les premières aventures du jeune d'Artagnan qui voulait devenir mousquetaire du roi. La mélancolie ne nous quitte guère au fur et à mesure que Dumas noue les derniers fils qui lui restaient. Le chemin de chacun est tracé, les héros du début cèdent la place à une autre époque. Ceux qui avaient servi Louis XIII et le cardinal Richelieu, en France comme en Angleterre, ceux qui avaient rencontré le duc de Buckingham et Milady de Winter, Charles Ier roi d'Angleterre et Cromwell, Fouquet et son ennemi juré Colbert, ceux qui avaient été les héros de leur temps, s'effacent à présent devant l'étoile montante de Louis XIV. Le Roi-Soleil est encore jeune, c'est son histoire qui commence. Il est temps de tourner la page sur les mousquetaires, l'auteur ne nous en dit pas plus. Mais cela ne veut pas dire abandonner Dumas !