Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le domaine

de Anne Guglielmetti , date de sortie le 31 décembre 1998
Une histoire de famille, le destin d'un domaine, résultat d'une ambition âpre et mesquine. Pour dire l'attachement à la terre et le désespoir du paradis perdu.
Lire la suite

Livraison estimée le lundi 05 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Une histoire de famille, le destin d'un domaine, résultat d'une ambition âpre et mesquine. Pour dire l'attachement à la terre et le désespoir du paradis perdu.

Caractéristiques

Titre Le domaine
Collection Générations
Editeur Actes Sud
Date de parution 31 décembre 1998
Nombre de pages 368 pages
Dimensions 22,00 cm x 12,00 cm
Poids 415 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7427-2026-X - 9782742720262

4/5

isabroot

Le 20/03/2018

Je relis ce roman pour la seconde fois, un peu par erreur (je ne me souvenais plus l'avoir lu), un peu par désoeuvrement (clouée au lit par la grippe) et, de nouveau sous le charme, je le relis d'une traite jusqu'au bout. Un roman qui parle de la terre et de l'amour excessif que certains lui portent, de la terre et des sacrifices cruels qu'elle impose. Un portrait de femme dure, violente, âpre, toute entière tournée vers son exploitation qu'elle agrandit petit à petit au point d'en faire un Domaine parfait et envié de tous. La seule faille de cette femme est l'amour exclusif qu'elle porte à sa demi-soeur, amour qui entrainera sa disparition et la reprise de la propriété par un jeune fermier des environs qui lui consacrera à son tour sa vie, dans l'espoir qu'un jour le Domaine lui appartiendra. Et puis vient la génération suivante, avec d'autres rêves et d'autres ambitions... Le Domaine est exigeant, et il faut très peu de temps pour que la terre abandonnée perde son éclat et sa valeur. Une fable sur le paradis perdu, sur les liens archaïques que l'homme entretient avec la terre depuis la nuit des temps, la terre qui nourrit et réconforte, la terre qui asservit et obsède, la terre symbole de puissance et objet de convoitise. La terre qui, finalement négligée par des générations désorientées, retourne à l'état sauvage et ne donne plus rien. Un roman fort, une écriture ardente et somptueuse. Un arrêt au bord d'une route de campagne devant une prairie qui descend jusqu'à la rivière et...