Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le bruit du silence

de Léa Wiazemsky , date de sortie le 01 février 2018
Le Bruit du silence

Depuis combien d'années Laure n'a-t-elle pas passé une nuit chez son père ? Elle ne sait pas, évite de compter, ne vient plus que pour récupérer des affaires. Aujourd'hui... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 16 juillet 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le Bruit du silence

Depuis combien d'années Laure n'a-t-elle pas passé une nuit chez son père ? Elle ne sait pas, évite de compter, ne vient plus que pour récupérer des affaires. Aujourd'hui, des toiles pour sa prochaine expo qu'elle enfourne dans sa vieille voiture. François est un écrivain misanthrope, dur, inconsolable veuf coupé d'un monde qu'il ne veut plus voir. Mais avec la neige, le sol boueux, la sortie de route, Laure est dans l'obligation d'y retourner avec un noeud au ventre. Affronter ce regard qui blesse, et les silences qui tuent la maison à petit feu. Un tête-à-tête forcé qui permettra, peut-être enfin, d'abattre les tristesses, les incompréhensions et les colères cristallisées...

Caractéristiques

Titre Le bruit du silence
Collection Pocket. Best
Editeur Pocket
Date de parution 01 février 2018
Nombre de pages 154 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 96 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-266-28134-8 - 9782266281348

L'offre du moment

4/5

Ladybirdy

Le 21/12/2019

Le bruit du silence. Ce roman porte très bien son titre. Il y a de ces silences qui crient et vous hurlent à l’âme tous les non-dits retenus dans la gorge. Laure en fait les frais depuis toute petite. Sa mère, qui savait changer le regard de ceux qui la croisaient est partie trop vite. Son père, lui, s’est terré dans un silence et un désamour qui a martyrisé à jamais Laure. Lors d’un week-end enneigé dans la maison de son père, les souvenirs de l’un et l’autre refont surface. Pour tisser la toile de ce lien père et fille. Une toile coriace où l’enfance s’est empêtrée, grignotant la confiance et la sécurité affective. La neige en toile de fond, ce roman m’a beaucoup plu pour l’espoir qu’il véhicule. Briser le cercle vicieux du silence n’est pas une mince affaire mais ouvrir son cœur pour que cesse la malédiction, c’est possible à qui veut se donner une seconde chance. L’écriture est tendre à souhait, très sensible et émouvante. C’est vrai néanmoins que ça pleure énormément de part et d’autre, ça souffre aussi beaucoup mais ce n’est pas dérangeant avec la plume de l’auteure qui jongle avec intelligence sur des thèmes qui font mouche. « Le pardon n’est pas au bout du chemin; il est le chemin. » Françoise Chandernagor.

MelleFifi

Le 28/05/2017

Laure doit se rendre chez son père avec lequel elle n'a jamais réussi à tisser des liens. Au retour, de fortes chutes de neige la poussent à rebrousser chemin et affronter son père et les lourds secrets de famille ! C'est la nuit de tous les possibles... un huis-clos qui permettra à tout le monde de se découvrir... Chaque personnage clé de l'histoire a la parole pour exprimer ses sentiments et régler ses comptes avec sa propre vie. Une belle évolution des caractères que l'on découvre petit à petit au cours de paragraphes courts mais tellement denses. Peut-être un peu rapide dans le dénouement ? Un livre qui se lit d'une traite !

LeslecturesdeLily

Le 09/02/2017

Un titre qui me plaît beaucoup, une couverture absolument sublime et une auteure que j'ai déjà lue et que j'attendais de retrouver avec impatience... Tout était réuni dans ce livre pour me faire craquer ! Laure est une femme très mystérieuse pour nous lecteurs mais aussi pour elle-même. Elle a grandi auprès d'une mère aimante et attentive (on n'en saura pas beaucoup plus sur cette femme puisqu'elle est décédée avant que Laure n'atteigne l'âge adulte) et d'un papa distant et froid. Cette relation lui pèse énormément ce qui lui vaut de se rendre chez son père la boule au ventre. Une fois de plus, la visite de Laure à François n'a pas été constructive et c'est sous la neige que cette dernière décide de reprendre la route, mais un petit peu comme un coup du destin, la voiture atterrit malencontreusement dans un fossé ce qui oblige la jeune femme à se réfugier dans la maison familiale auprès de ce père qu'elle ne comprend pas. L'histoire démarre comme ceci puis se développe doucement. D'un côté, nous apprenons à connaître François, son passé, ses relations avec ses parents et plus particulièrement celles qu'il partage avec sa mère, mais aussi son amour pour sa femme et sa vie de père. LA suite sur mon blog www.leslecturesdelily.com