Prêt à feuilleter

La vie secrète des écrivains

de Guillaume Musso , date de sortie le 02 avril 2019
"Tout le monde a trois vies : une vie privée, une vie publique et une vie secrète..." Gabriel Garcia Marquez

En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain N... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

"Tout le monde a trois vies : une vie privée, une vie publique et une vie secrète..." Gabriel Garcia Marquez

En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu'il arrête d'écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée.


Automne 2018. Fawles n'a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l'île, bien décidée à percer son secret.


Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l'île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l'amour et la peur...


Caractéristiques

Titre La vie secrète des écrivains
Editeur Calmann-Lévy
Date de parution 02 avril 2019
Nombre de pages 347 pages
Dimensions 23,00 cm x 16,00 cm
Poids 550 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7021-6548-5 - 9782702165485

4,4/5

LeParfumdesMots

Le 04/04/2019

Le prologue suffit à piéger le lecteur dans un piège duquel il sera très difficile d’y échapper. Un article de presse nous permet de découvrir, en condensé, la vie de Nathan Fawles, auteur de trois romans à succès et qui décide, du jour au lendemain, à abandonner l’écriture. Même si ce dernier affirme que « Le mystère Nathan Fawles, c’est qu’il n’y a pas de mystère », les lecteurs, journalistes et fouineurs sont, depuis presque deux décennies de découvrir cet hypothétique « secret ». L’immersion est alors totale et immédiate et l’on ne peut s’empêcher de vivre l’intrigue auprès des personnages comme si, nous aussi, étions présents sur cette merveilleuse île de Beaumont. Guillaume Musso est parvenu, avec une apparente facilité, à transformer une histoire inventée en une intrigue qui semble être tirée de faits réels. Il s’agit d’un roman complexe, et pourtant facile à « décortiquer » en fin de lecture, qui est construit sur plusieurs niveaux imbriqués les uns dans les autres. Les rebondissements et découvertes s’enchainent, les certitudes du lecteur volent en éclat une première fois, une deuxième avant un dénouement final d’exception. Ce dernier permet à Guillaume Musso d’être un maitre dans une discipline qu’il maitrisait déjà depuis de nombreuses années. Outre une intrigue qui nous tiendra en haleine de la première à la dernière page, l’auteur nous propose des personnages auxquels on s’attache dès l’instant où ils rentrent dans notre vie de lecteur. Les bascules de l’un à l’autre personnage sont parfaitement maitrisés et accentuent davantage le suspense grandissant de chapitre en chapitre. Notre plus grande crainte ? D’être interrompu pendant la lecture ! Reposer cet ouvrage est un véritable supplice où l’on ne peut que dire : « Allez, encore un petit chapitre ! ». Les points positifs - Une intrigue parfaitement menée à plusieurs niveaux. - La lecture est facilitée par un texte simple, authentique et d’une grande qualité. - Des personnages très interpellants et attachants. - Un dénouement final à couper le souffle. Aucune anticipation n’est possible tant Guillaume Musso fait voler en éclats toutes nos certitudes Les points négatifs - La mise en page. Marges très grandes, peu de texte par page. Un roman lu en quelques heures seulement, que beaucoup vont assimiler à un très bon roman (ce qui est le cas), alors qu’il doit contenir beaucoup mois de mots qu’un autre ouvrage de 350 pages. J’apprécie habituellement les textes aérés, mais pas forcément à ce point. Guillaume Musso ne se contente pas de nous proposer un thriller de haute voltige. Il parvient, grâce à son expérience, son vécu et un mystérieux auteur fictif intervenant dans l’épilogue, à remettre en cause nos certitudes sur le métier d’écrivain, souvent considéré comme « facile », où seule l’inspiration semble compter.

AngeMona

Le 04/04/2019

Bien déçue par ce nouveau MUSSO. J’ai eu l’impression de me retrouver avec Harry et Marcus (l’affaire Harry Québert) par moment, la belle maison sur l’île de rêve, l’écrivain en panne d’inspiration et qui ne veut plus l’être ‘’à cause d’un secret ‘’, le jeune Mathieu qui rêve d’être écrivain et qui quémande des conseils à Nathan et la fille Mathilde dont on tombe amoureux…mais qui est loin d’être celle qu’on imagine. Je ne me suis pas attachée aux personnages de Nathan, Mathieu et Mathilde. J’ai aimé certains passages où il parle des écrivains, de leur façon d’écrire, de leurs inspirations, de cette phrase que l’on reprend mille fois pour lui donner un sens mais que le lecteur ne fera même pas attention mais l’histoire, non désolé, elle ne m’a pas transportée. J’ai aimé cette île imaginaire qui m’a beaucoup fait penser à Porquerolles. Moins aimé le meurtre sordide, je me suis sentie dans un mauvais policier, avait-il besoin de ces horreurs et ces détails horribles ?

gruz

Le 03/04/2019

En vieux briscard du thriller, en ayant lu tant depuis des décennies, il devient de plus en plus difficile de me surprendre. Lorsque c’est le cas, j’ai un grand sourire aux lèvres, et beaucoup plus rarement j’applaudis des deux mains face à un rebondissement inattendu et créativement bien trouvé. Ce n’est pas l’auteur le plus vendu en France qui va donc me faire cet effet, me direz-vous… Eh bien, sachez que mes sourires ont été légion durant cette lecture et que j’ai dû poser le livre et applaudir à au moins trois reprises. Bluffant, tout simplement. Derrière son magnifique écrin, se niche une intrigue qui est réellement impossible à lâcher. Guillaume Musso a une capacité hors norme à embarquer le lecteur, à le fourvoyer et, au final, à le distraire avec une vraie élégance. Il n’est pas donné à tout le monde d’écrire de manière aussi fluide sans tomber dans la simplicité. Bien sûr que l’écrivain n’invente rien, mais il mène sa barque avec talent, en utilisant à bon escient les codes du genre, pour un plaisir décuplé. Et savez-vous quel est le « plus » qui fait rapidement la différence dans ce roman ? Guillaume Musso s’amuse et ça se sent à chaque page ! Le ton est assez différent par rapport à son excellent précédent livre, La jeune fille et la nuit. L’auteur a lâché la bride, s’est permis davantage de facéties et une pointe d’humour qui fait mouche. La vie secrète des écrivains est comme un puzzle dont on ne connaîtrait pas le nombre de pièces, et qui s’avère bien plus grand qu’il n’y parait. Comme un jeu de piste dont on n’appréhende aucunement le but final. Parce que l’écrivain ose. Ose emprunter des chemins surprenants, et faire vivre à ses personnages des émotions particulièrement fortes. Au plus près de leur intimité, et de leurs secrets. Et comme il est doué pour nous faire entrer en empathie avec eux, ces émotions sont partagées. C’est donc un vrai thriller, avec meurtre à la clé, fausses pistes et chausse-trappes, sorte de huis clos en plein air. Une enquête avec des tenants vraiment originaux et des aboutissants stupéfiants. Mais le roman n’est pas que ça. Il est aussi une réflexion intéressante sur l’écriture, le « métier » d’écrivain, le statut de l’auteur, ses obsessions… Tout une palette de considérations à travers les pensées d’un personnage d’écrivain retiré des affaires depuis vingt ans. A cela, Guillaume Musso rajoute nombre de citations d’auteurs illustres et de personnalités, en lien avec l’écriture. Très loin des habituels extraits « tarte à la crème », ils sont, au contraire, très judicieusement choisis et donnent une autre dimension à ce récit. L’effet accentue cette mise en abyme ludiquement construite. La vie secrète des écrivains est un thriller étourdissant doublé d’une formidable réflexion sur le statut de l’écrivain. Un suspense psychologique mené de main de maître par un Guillaume Musso dont l’amusement à construire cette intrigue est follement communicative. Aussi ludique que bluffant.

Emiliebilou

Le 02/04/2019

Et oui déjà lu! Personnages attachants ! Livre qui me fait étrangement pensé à certains auteurs qui ont marqué l' année 2018 comme Giebel...dickers..avc une fin pour moi innatendue ! Je le recommande! Un bon Musso comme je les aime! A découvrir absolument car Mr Musso a encore frappé fort

jalleks

Le 02/04/2019

Un premier contact onctueux et mystérieux avec cette magnifique couverture à la plume sanguinaire... Un titre énigmatique... Que nous réserve donc ce nouvel opus de Musso ? Une lecture que seule la nuit peut nous en arracher quelques heures, même si l'on s'accroche aux mots encrés sur ces pages de papier mat. Car on n'a pas envie de quitter cette île de Beaumont, en Méditerranée, accompagné de Rafael, jeune auteur qui aimerait bien faire lire son manuscrit à Nathan Fawles, ancien écrivain à succès ayant disparu de la scène littéraire il y a vingt ans, reclus depuis tout ce temps dans sa maison à flanc de falaise. Et mieux vaut ne pas tenter de l'approcher, vous en seriez pour votre pomme, car Fawles n'a aucun scrupule à vous tenir en joue avec son fusil, voire de s'en servir. Et on peut dire que Musso fait Bing avec son roman, en visant la cible tant convoitée : nous, lecteurs ! Sous fond de thriller auquel il nous a habitués, avec ses quatre derniers romans notamment, Musso nous parsème au gré des chapitres les états d'âmes, les conseils, les peurs, et les succès d'un écrivain. La cruauté d'un crime odieux survenu sur l'île va réveiller bien des mystères autour de Fawles ; mystères que Mathilde Monney, journaliste suisse, va tenter de percer. Mais y parviendra-t-elle ? Musso réussit avec brio à nous embarquer sur une île (presque déserte), à nous parler littérature et notamment du lien entre un auteur et son écriture, puis sa notoriété, à nous glisser des crimes infâmes où le huis-clos se resserre. Mais inutile de vouloir s'en échapper, ce dont on n'a, de toute évidence, absolument pas envie. Encore un excellent Musso, qui se lit d'une traite, où l'on devient tour à tour lecteur, écrivain, victime, enquêteur, bourreau. Il sort le 2 avril, et je tiens à remercier les éditions Calmann-Lévy de m'en avoir permis la lecture en avant-première, dans le cadre de l'émission Laisser-vous tenter sur RTL avec Bernard Lehut et Yves Calvi (merci infiniment, Messieurs !).