Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La rose et le vert | Mina de Vanghel | Suivi de Tamira Wanghen : et autres fragments inédits

de Stendhal , date de sortie le 04 janvier 1999
Les textes brodent autour de la même femme, une aristocrate rencontrée par l'auteur pendant ses années d'apprentissage, et un pays, l'Allemagne, encore imprégnée de «Werther» et de son romanesque... Lire la suite

Livraison estimée le lundi 28 septembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les textes brodent autour de la même femme, une aristocrate rencontrée par l'auteur pendant ses années d'apprentissage, et un pays, l'Allemagne, encore imprégnée de «Werther» et de son romanesque sentimental.

Caractéristiques

Titre La rose et le vert | Mina de Vanghel | Suivi de Tamira Wanghen : et autres fragments inédits
Auteur Stendhal
Collection GF
Editeur Flammarion
Date de parution 04 janvier 1999
Nombre de pages 244 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 223 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-08-070900-3 - 9782080709004

3,5/5

Belle oeuvre posthume inachevée, mettant magnifiquement en relief les états-d'âme d'une très jeune bourgeoise prussienne richement dotée, face à quête de l'amour.

gorhorg

Le 16/11/2011

Voici un livre que j’ai découvert et lu il y a peu. C’était par une belle matinée, bien avant le froid glacial de février, et je rentrai dans la boutique d’un bouquiniste de Grasse. Je fouillais et farfouillais dans les amas de livres et sur les étagères lorsque « Le Rose et le Vert » attira mon attention. Il y avait bien longtemps que je n’avais lu Stendhal et, en plus, j’ignorai totalement qu’il avait écrit un autre livre portant un titre rappelant « Le Rouge et le Noir ». Je me saisissais donc de l’ouvrage (une exemplaire assez ancien des éditions du Rocher), un autre promeneur venait de pénétrer dans l’antre, et je repartais avec. De retour chez moi, je me plongeais dans cette lecture et en sortais déçu. Le texte ne manque pas d’intérêt mais il est haché, manque d’énergie et d’âme. Oui, je sais, je répète depuis quelques semaines que je ne m’adonne pas à la critique négative mais ce n’est pas le cas, vous allez voir. Certains même frémissent, d’ailleurs et peut-être déjà car, se disent-t-ils, comment peut-on oser critiquer Stendhal ? La réponse est simple et tient dans la nature de ce roman : « Le Rose et le Vert » est un livre posthume, un roman inachevé et ça se sent. Franchement, à sa lecture, vous comprenez pourquoi il faudrait laisser les morts là où ils sont mais un tel jugement serait injuste. La nouvelle, d’abord, "Mina de Vanghel" mérite plus qu'un détour. C'est grâce à elle que le roman prend tout son sens en dépit de ses lourdeurs. Le sujet est le même et la nouvelle révèle ce que le roman aurait pu devenir si Stendhal l'avait terminé. J’ose même dire que la nouvelle est l’écrit de Stendhal que je préfère. J’ai avalé ses presque soixante pages en moins de deux heures et la nouvelle ma transporté alors que le roman m’avait chaussé de plomb. Je n'ai pas été emballé par le roman, mais je conseille quand même la lecture de ce livre si vous le trouvez. Vous ne devriez pas avoir de problèmes il a été réédité. C’est une bonne lecture parce que "Le Rose et le Vert" est méconnu et parce que la nouvelle est, je l’ai dit, somptueuse. Enfin ce livre permet d'apprécier la complexité du travail d'un auteur et ce n’est pas là la moindre de ses qualités. Il est presque dommage que les éditeurs (en tous cas ceux du rocher) aient choisi de faire suivre le roman de la nouvelle et j’aurais plutôt souhaité l’ordre inverse.