Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La petite fille du réverbère

de Calixthe Beyala , date de sortie le 02 janvier 1998
Tapoussière est une petite fille d'une dizaine d'années, née au coeur d'un bidonville camerounais. Elevée par sa grand-mère, mi-princesse mi-sorcière, qui veut en faire une reine, elle est à la... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Tapoussière est une petite fille d'une dizaine d'années, née au coeur d'un bidonville camerounais. Elevée par sa grand-mère, mi-princesse mi-sorcière, qui veut en faire une reine, elle est à la recherche de ses parents. Mais sa quête va la conduire à la découverte de l'héritage ancestral de l'Afrique.

Caractéristiques

Titre La petite fille du réverbère
Editeur Albin Michel
Date de parution 02 janvier 1998
Nombre de pages 232 pages
Dimensions 20,00 cm x 13,00 cm
Poids 325 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-226-09591-8 - 9782226095916

3,7/5

CindyArt

Le 23/02/2020

Un roman autobiographique. Calixthe y raconte son enfance, à Kassalafam en Afrique, élevée par sa grand mère, née de père inconnu et délaissée par sa mère. En quête de ses origines, elle n'aura de cesse de se battre pour s'en sortir, tout en rêvant de ce qu'aurai pu être sa vie, ce qu'elle pourrait être aussi... Le style de la romancière peut déstabiliser, les tournures de phrases, le vocabulaire peuvent vite en décourager plus d'un. Dans cette lecture, l'auteur nous emmène dans son pays, avec ses chaleurs, ses saisons de pluie, ses difficultés pour vivre, les pensées cloitrées de cette civilisation coincée entre hier et la modernité. Et au milieu de tout ça, une petite fille de 11 ans qui n'a qu'une envie, connaître son père, mais aussi réussir sa vie de femme. Elle tombera souvent mais se relèvera toujours plus forte.

Elsaragon

Le 10/09/2019

Tapoussière, petite fille camerounaise, sans grande beauté, sans père et sans mère présente. Une grand-mère qui l'accompagne et la guide dans ses futurs pas d'adulte. Le désir d'apprendre pour s'en sortir la guidera tout au long du livre : apprendre à l'école, réussir, apprendre des hommes, des femmes. Cela peut paraître banal, si ce n'est la belle écriture de l'auteure, la manière de raconter son Afrique, fleurie, gouailleuse, tapageuse, accrochée à ses croyances. Tant de personnages hauts en couleurs, et ce parfum d'Afrique qui m'a fait apprécier ce continent.

Bookaddict

Le 11/02/2013

J'adore la verve de Calixthe Beyala !j'adore son style ! J'entend peu d'Africains l'apprécier peut-être qu'ils la trouvent trop grande g..... . J'avais déjà lu plusieurs livres d'elle mais celui ci je l'ai lu car son demi-frère m'avait dit qu'elle faisait rapidement allusion à lui dans ce livre plus autobiographique. Un bon moment de lecture ou l'on apprend des choses sur le Cameroun.