Prêt à feuilleter

La femme au carnet rouge

de Antoine Laurain , date de sortie le 05 mars 2014
La femme au carnet rouge

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne cont... Lire la suite

Expédié sous 7 jours

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

La femme au carnet rouge

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S'il ne contient plus de papiers d'identité, il recèle encore une foule d'objets qui livrent autant d'indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum... Désireux de la retrouver, l'homme s'improvise détective. À mesure qu'il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.

Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous.

Caractéristiques

Titre La femme au carnet rouge
Editeur Flammarion
Date de parution 05 mars 2014
Nombre de pages 236 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 244 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-08-129594-0 - 9782081295940

3,5/5

Ladybird123

Le 08/12/2018

Un soir à Paris, Laure se fait voler son sac main et se retrouve prise d’un violent malaise qui l’amènera dans le coma pendant près d’une semaine. Au lendemain de cette agression, Laurent met la main sur ce sac à main qui recèle autant de petits trésors de femme que de mystères. Laurent se met en tête de découvrir l’identité de cette intriguante femme au mystérieux carnet rouge. S’en suit une sympathique quête vers l’autre agrémentée des signes de la vie qui pousseront doucement et gentiment ces deux-là à se rencontrer. Si le roman m’a semblé suivre le même fil que le chapeau de Mitterand, j’ai été assez mitigée durant ma lecture. Le début m’a assez ennuyée et la seconde partie plutôt charmée. Ce que j’ai particulièrement savouré ici, ce sont les nombreuses images de Paris dans un univers très littéraire (Laurent est libraire et Laure possède une belle bibliothèque). À la manière de Sophie Calle cité dans le roman, on retrouve ce côté intrigue à traquer l’inconnu dans la capitale, et au final cela donne un roman très cosy et très chaleureux.

marina53

Le 09/06/2015

Une agression qui aurait pu se terminer plus mal.... Alors qu'elle rentrait chez elle après une soirée entre amis, Laure se fait attaquer. Un mauvais coup sur la tête et l'agresseur s'en va avec son sac. Evidemment, plus de clé pour pouvoir rentrer chez elle. Laure est contrainte d'aller à l'hôtel, situé en face de chez elle. Racontant sa mésaventure au gardien et lui promettant de revenir payer dès le lendemain, celui-ci accepte de lui fournir une chambre pour la nuit... Le lendemain, alors qu'il se rendait à son travail, Laurent, libraire de son état au Carnet rouge, découvre un sac à main, posé sur le couvercle d'une poubelle. A bien y regarder, il semble plein. Laurent s'en empare et décide alors de le rapporter au commissariat. L'heure d'attente pour le déclarer aura eu raison de sa patience et il prévient alors les flics qu'il reviendra plus tard. Après sa journée à la librairie, de retour chez lui, il fait ce qu'il n'a encore jamais fait: il ouvre le sac. Celui-ci exhale une odeur de cuir chaud et de parfum féminin. Sortant un à un les objets si personnels de la propriétaire, il les dépose sur la table. Un flacon de parfum, un trousseau de clés, un petit agenda, un briquet doré, un sachet de bonbons à la réglisse, un livre de Modiano dédicacé, un carnet rouge, trois photos... Les objets paraissent innombrables. Il se met alors en tête de retrouver la propriétaire de ce sac... On se laisse tout simplement porter par cette histoire incroyable, si touchante et romantique. L'on suit la petite enquête de Laurent, personnage si sympathique et lunaire qui s'immiscera dans la vie de Laure presque malgré lui. Antoine Laurain nous offre un roman tendre dans lequel les personnages, de Laure en passant par Laurent ou bien encore Chloé, la fille de ce dernier, se frôlent sans jamais se croiser. L'ensemble est lisse, sans prétention aucune, peut-être convenu mais qu'importe. Ce roman charmant, doux et sensible se lit d'une traite et captive tout autant qu'il émoustille ou amuse. On le déguste comme une bonne recette de pot-au-feu... Recherchez La femme au carnet rouge...