Prêt à feuilleter

La chambre des merveilles

de Julien Sandrel , date de sortie le 07 mars 2018
Inattendu, bouleversant et drôle, le pari un peu fou d'une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant chacun de ses rêves.

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier ... Lire la suite

Expédié sous 10 jours

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Inattendu, bouleversant et drôle, le pari un peu fou d'une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant chacun de ses rêves.

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier à sa mère, Thelma, qu'il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu'elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.

Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s'il n'y a pas d amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l'hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l'intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c'est-à-dire les expériences qu'il aimerait vivre au cours de sa vie.

Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l'aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.

Mais il n est pas si facile de vivre les rêves d'un ado, quand on a presque quarante ans...

Caractéristiques

Titre La chambre des merveilles
Editeur Calmann-Lévy
Date de parution 07 mars 2018
Nombre de pages 264 pages
Dimensions 22,00 cm x 14,00 cm
Poids 345 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7021-6289-7 - 9782702162897

2,7/5

Ladybird123

Le 05/01/2019

Mis à part la très belle couverture colorée de ce roman, je n’ai rien aimé dans ce dernier. Le sujet est grave: Louis se retrouve dans le coma entre la vie et la mort mais plus près de la mort. Sa maman Thelma ne sait plus à quoi se raccrocher si ce n’est le petit carnet des merveilles de son fils qui l’amène à partir à l’aventure en quête des merveilles de son fils. Le sujet est grave et trop de légèreté tue la vraisemblance de l’histoire, mettant à mal les émotions selon moi. Laisser son fils à l’hôpital et vivre à l’autre bout de la terre, non je n’y crois pas une seule minute. Les pensées de Louis dans le coma n’arrangent rien. Tout le roman m’a semblé enfantin, naïf et sans intérêt littéraire. Bref, une déception.

La_Bibliotheque_de_Juju

Le 13/04/2018

D’abord cette couverture. Quelle beauté ! J’avoue que déjà, j’ai un parti pris. L’envie de lire ce livre. Après, j’avais peur du roman feel good un peu trop évident. Au final, ce livre est un bonbon. Alors oui, l’auteur prend quelques raccourcis un peu faciles pour expliquer certaines situations. Oui, c’est une histoire très jolie mais pas très réaliste. Oui, parfois ça dégouline un peu de bons sentiments … Un peu trop sucré ... Une fois qu’on a dit ça, on peut aussi se dire qu’on a passé un chouette moment d’optimisme et vu le résumé, je me disais que c’était pas gagné. Un livre qui commence par un accident de skate et qui plonge un enfant dans le coma, on est pas au nirvana ! J’ai souris aux tribulations de cette maman confrontée au pire. Elle m’a touché dans sa jolie démarche. Alors, oui, définitivement, ce livre est un bonbon. C’est sucré, c’est coloré, c’est vivant dans cette fameuse chambre aux merveilles. Un joli livre qui se lit vite pour une lecture rafraîchissante au soleil un après-midi d’avril.

Ydamelc

Le 13/03/2018

Une lecture sympathique, mais un avis plutôt mitigé... Agréable, parce que malgré son sombre sujet, c'est drôle, cocasse, léger. On se prend au jeu et on espère toujours que le prochain défi sera encore plus amusant. Ce sont les rêves d'un jeune adolescent, centrés sur ses passions et intérêts. Ils sont hilarants à réaliser par une presque quadragénaire, qui est plus habituée à porter tailleurs et talons hauts, que shorts et baskets. Beaucoup d'amour se dégage de cette histoire également et tellement d'espoir aussi... Il y a des passages vraiment touchants et tendrement émouvants. Cet accident fait prendre conscience à Thelma, la mère, qu'elle se trompe sur ses priorités. Qu'elle a consacré sa vie à son travail qui le lui rend médiocrement, au détriment de son fils. Elle est prête à tout, à se donner corps et âme, pour réaliser chaque "merveille" écrite sur le carnet. Relever le défi qu'elle s'est donné, afin de fournir toute la force nécessaire à son fils, Louis, pour se battre et se réveiller du profond coma dans lequel il est plongé. A contrario, je suis sans doute trop terre à terre... mais certaines réactions de la mère, face à la gravité de la situation, m'ont choquée. Tout ça se déroule quelques jours seulement après le terrible accident ! Ca me paraît impensable... J'ai vraiment du mal à m'imaginer également qu'une maman, l'unique parent, je précise, puisse s'éloigner autant du chevet de son enfant, afin de vivre les folles aventures de ce dernier, par procuration. Je retiens donc que ce roman m'a fait passer un bon moment. Et malgré les invraisemblances qui m'ont hérissé le poil, c'est un bon feel-good, qui pourrait en ravir plus d'un. Je suis trop thriller, moi, peut-être... L'optimisme, l'euphorie, ça ne me va pas, faut croire. Allez... Je retourne à mes pervers narcissiques et crimes sanglants. Je vous laisse maintenant vous faire votre propre opinion. Je remercie netgalley et les éditions Calmann-Lévy, pour leur confiance.