Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La cerise sur le gâteau

de Aurélie Valognes , date de sortie le 04 mars 2020
La cerise sur le gâteau

La vie est mal faite : à trente-cinq ans, on n'a le temps de rien ; à soixante-cinq ans, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire... Bernard et Brigit... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mercredi 04 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

La cerise sur le gâteau

La vie est mal faite : à trente-cinq ans, on n'a le temps de rien ; à soixante-cinq ans, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire... Bernard et Brigitte en savent quelque chose. Depuis qu'elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et s'investit dans son rôle de grand-mère. Pour elle, ce n'est que du bonheur. Jusqu'au drame : la retraite de son mari.

Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question ! Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et des voisins insupportables...

Caractéristiques

Titre La cerise sur le gâteau
Collection Le Livre de poche
Date de parution 04 mars 2020
Nombre de pages 477 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 255 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-10046-1 - 9782253100461

3,6/5

Cannetille

Le 24/11/2019

Pour Bernard, l'heure de la retraite signifie l'effondrement de son existence, jusqu'ici exclusivement centrée sur son travail. Comment va-t-il occuper le vide de ses journées ? Son comportement et ses initiatives, comme sa soudaine passion pour la protection de l'environnement, ne tardent pas à rejaillir sur l'ensemble de son entourage : son épouse Brigitte d'abord, mais aussi ses petits-enfants à qui il a désormais du temps à consacrer, et même ses détestables voisins avec qui l'affrontement va devenir inévitable... De nombreux éléments autobiographiques ont inspiré cette histoire, qui met en scène des personnages proches de tout un chacun, aux prises avec des questionnements très contemporains et les mille petites difficultés de la vie de tous les jours. Tous les ingrédients sont ainsi réunis pour une comédie légère et satirique, censée rassembler un large public ravi de se retrouver dans un amusant miroir de ses propres préoccupations quotidiennes. Et en effet, on arrive assez facilement à se représenter la vie et les tribulations de cette famille, que j'ai personnellement et avec persistance, vue évoluer sous les traits de Bernard Le Coq et d'Anny Duperey, comme dans Une famille formidable... J'attendais toutefois bien plus d'humour et de clins d'oeil, de petits détails témoignant d'un regard juste et malicieux sur nos existences et nos travers contemporains : je suis restée sur ma faim, frustrée par une impression de survol sans grand piquant, parfois agacée par les répliques pas toujours crédibles dans la bouche des très jeunes petits-enfants de notre couple de retraités. Au final, beaucoup de poncifs et une trame sans grande subtilité m'ont semblé affadir cette histoire qu'un humour trop discret ne parvient pas à rehausser : c'est gentil, facile et agréable, mais si tôt lu, si tôt oublié.

ChtiBaboun

Le 09/06/2019

J'ai fait l'effort de lire 261 pages du livre d' Aurélie Valognes La cerise sur le gâteau. Je me suis arrêté au commencement du chapitre 42 intitulé " Et ta soeur, elle bat le beurre ? Une overdose de titres de chapitres tirés d'expression plus ou moins triviales à eu raison de moi.. Comme l'annonçait le chapitre 15 " C'est la fin des haricots" Pourtant j'ai été persévérant. 261 pages sur 400. Mais plus les pages se tournent, plus c'est caricatural. Quelques exemples Bernard 61 ans, directeur financier, vient de prendre sa retraite en fin Septembre En quelques pages et en un mois, il aura eu le temps d'avoir été conseillé par son fils afin qu'il boive car il y a une canicule. Dans le bus on lui aura laissé une place pour s'asseoir. Avec sa femme, ils sont prêts à vendre leur maison pour prendre un appartement en rez de chaussée, ou encore mieux rentrer dans une " senioriale" Et pourquoi pas tout de suite une aide à domicile ? Quelle caricature ! Un directeur financier de 61 ans ! Tout t'est à l'avenant Je ne vous parle pas de Bernard ne fait pas la cuisine , Bernard ne fait pas le ménage, Bernard fait du golf, Bernard achète une décapotable Je laisse Bernard à ses nouveaux hobbies : potager et chasse aux plastiques. Et comme le dit le titre du chapitre 50 : Mieux vaut être seul que mal accompagné Alors bye bye !

Ladybirdy

Le 19/05/2019

Pauvre Bernard ! Lui qui aimait tant son travail se fait remercier du jour au lendemain sans la moindre préparation ou anticipation. 61 ans et retraité, le voilà complètement perdu chez lui à se demander constamment comment occuper ses journées. Bon, il lui reste le télé-achat le matin, les mots croisés l’après midi, il peut même tenter de se parler à lui-même histoire de ne pas zapper qu’il est toujours vivant. Son épouse, Brigitte, déjà à la retraite occupe quant à elle très bien son temps. Le bonheur des uns ne fait pas d’office le bonheur des autres. Entre toutes les activités de bénévole de Brigitte, Bernard se sent bien seul. Il n’attend qu’une chose, qu’on le rappelle au boulot. Jeté comme une vieille chaussette, même son ego ne dit mot tant Bernard se sent inutile. Le temps passe et l’ennui s’amplifie pour Bernard. Ce qui génère pas mal de tensions dans son couple. Toute une vie de couple passée au boulot pour terminer du jour au lendemain cramponné l’un sur l’autre, ce n’est pas simple. Aurélie Valognes explore avec tendresse et humour ce tableau de retraités non préparés à vivre ensemble. À côté de Bernard, il y a son fils Nicolas marié à Alice, père de deux jeunes enfants. Nicolas et Alice cravachent à longueur de journée entre leur boulot, leurs enfants et leur vie de couple. Le stress est ambiant et le burn-out est proche. Il y en a certains qui ne demanderait pas mieux qu’une petite retraite anticipée. Aurélie Valognes pose de délicates questions entre l’importance de se sentir utile, la dépendance professionnelle en guise d’échappatoire ou de sens à la vie. La pression, parfois indécente entre le temps qui manque cruellement et le temps qui n’inspire rien quand il manque de sens. J’ai beaucoup souri, j’ai aimé ce flot de tendresse qui émane de ce roman. J’émets néanmoins un bémol sur le revirement de l’histoire en seconde partie où les personnages tournent à l’obsession écologique. On en perd un peu le sens du départ pour s’enliser trop facilement dans du remplissage vert et moralisateur. Sinon, c’est un agréable roman plus souvent tendre que feelgood, plus souvent interrogateur que facile et léger. J’ai apprécié lire le ressenti de l’auteure en fin de roman, son histoire personnelle, ses inspirations. On sent une bien belle personne derrière la plume avec des valeurs, de l’amour à profusion et un équilibre qu’elle semble trouver à travers l’écriture. Une cerise sur le gâteau sinon rien bien sûr !

coquinnette1974

Le 19/04/2019

Appréciant les romans d'Aurélie Valognes, je n'ai pas résisté à m'offrir son tout dernier roman : La cerise sur le gâteau. La vie est mal faite : à 35 ans, on n'a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire… Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose. Depuis qu'elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n'est que du bonheur. Jusqu'au drame : la retraite de son mari ! Et si la retraite n'était pas un long fleuve tranquille ? La cerise sur le gâteau est un roman qui m'a énormément plu. J'ai beaucoup apprécié le couple formé par Brigitte et Bernard. Ce dernier n'est pas facile, il a un sacré caractère mais par moment je l'ai trouvé très touchant. il m'a fait rire aux éclats à certains instants, et je trouve son comportement très crédible. Franchement, son épouse a du mérite lol Certes, c'est un roman mais je pense que certains hommes (ou femmes d'ailleurs) peuvent avoir un comportement proche du sien au moment de la retraite. J'ai également beaucoup aimé leurs petits-enfants, très attachants. Nous avons là une jolie famille que j'ai aimé découvrir. Même les voisins et leur comportement parfois très limite m'ont amusés. J'ai trouvé ce roman charmant, j'ai aimé les personnages, l'histoire, l'épilogue. Tout m'a plu dans cet ouvrage. On trouve des passages pertinents sur comment protéger (enfin) notre planète, sur comment faire évaluer les choses, même si bien évidemment Bernard va prendre tout ça un peu trop à coeur (ce qui m'a parfois fait hurler de rire). Ce n'est pas un grand livre, il est même simple car il parle d'une famille qui pourrait être la nôtre mais cela m'a beaucoup plu. Ma note ? 5 étoiles, évidemment :)

KeepCalmAndLoveBooks

Le 29/03/2019

Brigitte et Bernard, sexagénaires, vivent dans le bordelais. Ils ont un fils unique Nicolas, marié et père de deux enfants : Paul 6 ans et Charlotte 4 ans. Bernard, directeur financier dans une entreprise de cosmétiques est peu présent pour ses proches et voue son temps à cette entreprise qui est sa principale priorité. D'un tempérament raleur, égoïste et prétentieux, il fait passer son bien-être avant celui des autres. Brigitte, plutôt altruiste, est enseignante et ferme très facilement les portes de l'éducation nationale pour vivre pleinement sa retraite. Elle donne son temps à ses petits enfants, les associations, les loisirs... Son emploi du temps est vite chargé... Lorsque vient le tour de Bernard d'entrer dans le club, il ne semble pas prêt. Pour lui c'est simple, retraite rime avec sanction. Comment garder son jardin secret quand on se retouve avec son conjoint H24 ? La routine change... Existe-t-il un burn out du retraité ? Face à un agenda qui se vide et un téléphone qui ne sonne plus ? Il est perdu... Comment va-t-il occuper ses journées ??? ~~~Marque de fabrique d'Aurélie Valognes, chaque chapitre commence par une citation / proverbe ce qui donne le ton du chapitre à venir. Ce roman est pétillant, mêlant humour, amour et réalité. Les thèmes abordés sont actuels : retraite / vie pro / famille / écologie. J'ai adoré le doux portrait des grands-parents qui prennent le temps de faire ce qu'ils n'ont pas pris le temps de faire avec leur fils... Une jolie relation va se former... La plus belle d'ailleurs... Ce livre permet de se recentrer sur ce que l'on souhaite pour nous et ceux qui nous sont chers. La dédicace finale de l'auteur rend encore plus touchante et émouvante la fermeture du livre~~~ La Cerise sur le Gâteau se dévore sans modération !!! Citation favorite : "La vie est un éternel emmerdement : avant j'avais un chef... Maintenant j'ai un voisin !"