Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

L'ivresse des libellules

de Laure Manel , date de sortie le 03 juin 2020
L'ivresse des libellules

Quatre couples d'amis décident de s'octroyer des vacances sans enfants dans une luxueuse bastide. Mais l'ambiance qui promettait d'être insouciante et idyllique ne tar... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mardi 29 septembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

L'ivresse des libellules

Quatre couples d'amis décident de s'octroyer des vacances sans enfants dans une luxueuse bastide. Mais l'ambiance qui promettait d'être insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d'électricité.

La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun et chacune, aux modes de vie différents, à l'usure et à la routine qui guettent les amoureux quand s'invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu'était leur existence lorsqu'ils ne l'étaient pas encore...

Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l'implosion. Après l'immense succès de La Délicatesse du homard, de La Mélancolie du kangourou et d'Histoire d'@, Laure Manel signe une réjouissante comédie romantique douce-amère, dont les personnages nous semblent incroyablement proches.

Caractéristiques

Titre L'ivresse des libellules
Auteur Laure Manel
Collection Le Livre de poche
Date de parution 03 juin 2020
Nombre de pages 377 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 208 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-93460-8 - 9782253934608

4,1/5

iris29

Le 27/01/2020

Le titre était si joli et j'adore les libellules, alors je me suis dit :pourquoi pas ... Quatre couples d'amis partent en vacances en Ardèche, ils seront rejoints par Valentine, célibataire, en cours de séjour. Quatre couples avec leurs problèmes, leurs caractères, leurs névroses, mais sans les enfants. C'est la première fois , qu'ils en font l'expérience, à l'initiative de Sybil qui n'est "que" belle-mère et qui en a ras la coupe de devoir se coltiner, année après année, les mouflets de ses amis. Ce qui devait être de formidables instants de liberté , vont se transformer en crises diverses et variées, la faute à Valentine , la célib' un peu trop jolie... Raconté comme ça, ça donne envie. On se dit qu'on va passer un moment jubilatoire, rire, se retrouver un peu dans les personnages ou retrouver des amis. Oui, mais non ! Même si l'ensemble est sympathique et que le décor est magnifique, l'écriture est plate, terre à terre et le rire n'est pas au rendez vous. Les auteures anglaises avec le même scénario, en auraient fait un petit bijou, là on est dans l'entre-deux. Sous l'appellation feel-good, on met un peu n'importe quoi, ce roman n'est ni vraiment psychologique (pas assez poignant ou émouvant), pas assez de suspens, pas assez d'humour. A force d'osciller entre plusieurs optiques, il en devient mou et gentillet... Alors que certains sont franchement casse- c..., tout le monde est bien "élevé", aucun coup de sang, coup d'éclat, grosse colère. Valentine accepte gentiment la sanction... Emily fait une "grosse bêtise" et tout le monde est bienveillant... Elle est insupportable en " sortie" , et tout le monde accepte son mauvais caractère. Sybil est autoritaire et ne se prend aucune réflexion, à part celles de son conjoint qui l'adore. Les personnages sont stéréoptypès , ainsi l'infirmière évolue en vacances telle Mrs Propre (!), avec une bouteille de vinaigre blanc et nettoie tout sur son passage ! le prof fait son conférencier en ballade et étale sa culture, la mère de famille qui a eu tant de mal à avoir des enfants, pète un câble sur ses kilos jamais perdus et sa sexualité en berne, la libraire a toujours trois livres en cours, la commerçante chef d'entreprise, veut régenter son monde, l'instit' se veut "grand sage" et distribue des conseils, au secours ... Plus de subtilités serait appréciable... Le comportement d'Emilie ( à claquer !) ne reçoit que compassion, bienveillance et douceur... Alors, oui, ça se lit, sans prise de tête, mais sans élèvation non plus... L'ensemble est gentillet, et manque cruellement de piquant, et de force pour moi. Je ne me suis pas reconnue dans un des personnages , ni mes amis, ni les vacances que l'on a pu partager ensemble. Ce doit être parce que , nous avions les enfants, oui, ce doit sûrement être pour ça ... Un roman sympathique , positif, bienveillant, mais pas inoubliable... Challenge Multi défis 2020

Ladybirdy

Le 02/07/2019

« Après un homard et un kangourou, des libellules... pour clore cette (fausse) trilogie animalière... Point de drame cette fois... juste de l’ordinaire... La vie comme elle est, avec ses petits travers, tantôt rude, tantôt légère, la vie comme elle est, douce-amère. » Les mots de remerciements de Laure Manel ont trouvé un bel écho à la fin de ma lecture. Pas de drame mais juste de l’ordinaire. La vie en somme. Ils sont trois couples d’amis qui se connaissent pour la plupart très bien, pour certain un peu moins. Trois couples qui ont décidé de s’octroyer des vacances sans les enfants. Only for adults. Claire et Jérôme, le couple qui dure, qui s’aime à la perfection, l’exemple même de la réussite à deux. Caroline et Sébastien, un couple tout nouveau depuis six mois. C’est tout feu tout flamme. Emilie et Vincent, le couple endormi dans leur petite routine. Emilie espère par ses vacances redonner la flamme à son couple. Puis arrivera par la suite Valentine, l’amie de Claire, fraîchement célibataire. Les libellules s’envolent direction l’Ardèche, elles amènent avec elles les cigales, les criquets, et une vague idée du bonheur conjugal, avec ses sables névrotiques, ses bateaux au port, ses soleils teintés d’orage . Ceux qui ne partent pas en vacances se régaleront avec ce roman où le farniente prime. Les orteils dans la piscine, un livre à la main, le bonheur. Mais cela n’aurait donné aucune histoire si l’auteure ne croquait pas avec délice les travers de ces couples. Sans être caricatural, elle dissèque de nombreux thèmes sur le couple: la crise de la quarantaine, la confiance aveugle, les non-dits, les problèmes de communication, la cohabitation entre famille recomposée, et j’en passe... On sourit avec ces vacanciers, on pleure quand ça va mal, on cherche avec eux pourquoi ça coince. On n’évite pas les crises, on les surmonte. Laure Manel se montre perspicace sans jamais tomber dans l’irrévérencieux. Un roman de vancances qui tombe à pic moi qui cherchais une lecture légère à me mettre sous la dent.

Elodieuniverse

Le 14/04/2019

La vie en communauté n'est pas toujours simple, même si l'on est amis de longue date. Malgré la complicité, les souvenirs et les rigolades, les tensions sont palpables. Chacun est différent, a ses propres soucis, se pose des questions. Le soleil est au rendez-vous chez cette chouette bande de copains mais l'orage gronde et est prêt à éclater. La deuxième partie est d'ailleurs pleine de rebondissements et de révélations. Laure Manel nous raconte avec simplicité et humanité une histoire de vie, leurs vies, une histoire d'amitié, d'amour et de couples. Vous allez forcément vous retrouver dans un de ces personnages ou même dans plusieurs. C'est un livre qui sent bon le soleil et j'ai adoré parcourir les paysages ardéchois lors de leurs petites excursions. Bref, c'est un plaisir d'avoir passé un moment avec cette joyeuse bande d'amis. (...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

EntreDeuxPages

Le 04/04/2019

Ce livre signe pour moi la découverte de l’auteure, Laure Manel. « L’ivresse des libellules » est un roman qui évoque l’amitié, le temps qui passe avec la crise de la quarantaine et ses remises en question. Il parle d’amour évidemment, à la fois l’amour qu’il y a dans un couple mais aussi l’amour qu’éprouve des amis de longue date entre eux. Le cadre de ce roman est superbe. La villa dans laquelle le groupe d’amis se retrouve est idyllique et fait rêver… J’ai bien envie d’aller y passer un petit séjour moi aussi…! Il y a une atmosphère à la fois douce et chaude… Soirées d’été en terrasse, un rosé à la main avec les cigales en musique de fond et une piscine éclairée en paysage… Et qui plus est, sans enfants… Mmmmhhh, bonheur assuré! Ou peut-être pas tant assuré que ça ce bonheur… Car le séjour ne se passe pas comme prévu évidemment, l’heure des révélations a sonné! Les personnages sont attachants. Chacun a sa personnalité, ils sont très différents les uns des autres et il y a forcément une personne dans laquelle on se retrouve plus ou moins. Malgré les moments difficiles et les épreuves que surmontent certains des protagonistes, ce roman est solaire et se veut porteur d’espoir. Difficile de tourner la dernière page de ce roman car on a l’impression de les laisser en cours de route… Tant de questions restent en suspend…! Une suite me parait indispensable… À quand le tome 2 ? Quant à la plume de Laure Manel, elle est fluide et légère. Les pages se tournent à grande vitesse tant la lecture est agréable. Jolie découverte qui me donne très envie de lire les deux précédents romans de cette auteure.

Satinesbooks

Le 04/04/2019

J’adore ce genre de roman qui propose une parenthèse dans la vie quotidienne. Ces vacances ont, en surface, l’air génial. Cependant, des petits soucis et tracas quotidiens vont venir mettre des petits grains de sable dans l’engrenage ! L’intrigue tient debout grâce aux personnages : on fait la rencontre de quatre couple : Sybil Alex, Caroline Sébastien, Emilie Vincent ainsi que Claire Jérôme. Huit personnages très différents les uns des autres ! On fait aussi la rencontre de Valentine qui marquera le tournant du roman. J’ai trouvé l’idée géniale. Ce que l’auteure maîtrise extrêmement bien son sujet c’est qu’elle traite les personnages et non les couples. En effet, dans une relation on a tendance à parler des deux personnes sans forcément les dissocier. Ici, Laure Manel prend le temps de nous expliquer, de nous raconter l’histoire personnelle des personnages. J’ai trouvé ça fin et très beau. J’avoue, j’ai eu mes petits préférés : Claire et Jérôme. C’est ceux à qui j’ai pu le plus m’identifier. Les personnages de Sybil et d’Emilie m’ont rapidement ennuyée dans le sens où j’ai trouvé leurs comportements vraiment exécrables. Je les ai trouvées égoïstes mais cela n’est qu’une affaire de goût. Je pense que de cette manière, on est propulsé dans ce groupe d’amis où tout n’est pas rose tous les jours. On apprend à composer avec les autres. Le couple au cœur de la tempête Ce roman est un questionnement intense sur le couple. L’amour, la place qu’il prend dans la vie mais aussi les moments de flottement, les incompréhensions. Bref, ce roman est une ode à l’amour et à l’amitié qui est présente quand le premier n’est pas au beau fixe. On retrouve aussi la question de l’adultère, des enfants : la volonté d’en avoir ou pas. En plus de cette thématique du couple, on retrouve celle de la crise de la quarantaine. Je pense qu’elle se schématise différemment selon les personnages. Si j’ai trouvé Emilie attachante avec ses complexes, sa crise a fait voler en éclat ce que je pensais d’elle. L’intrigue en elle-même J’ai énormément apprécié ce roman pour la diversité des thématiques apportées et la manière dont elles sont traitées. En effet, j’ai trouvé remarquable de nous offrir un cadre aussi magnifique, spectaculaire et chicissime pour nous raconter une histoire d’amis et d’amour qui volent en éclat ou, au contraire, qui sont sublimées. Bref, j’ai aimé cette dualité, rien n’est noir ou blanc, on aperçoit du blanc, du noir mais aussi du gris. Laure Manel nous souligne ici ce qu’est la vie : des moments de bonheur mais aussi des moments plus durs qu’il faut surmonter. La plume de Laure Manel La qualité de ce roman se trouve dans l’intelligence de l’intrigue mais aussi dans la beauté de la plume. J’ai conscience que l’auteure n’en est pas à son premier livre mais moi, je la découvre avec ce titre. J’ai trouvé la couverture très belle ainsi que le résumé très séduisant. J’ai trouvé les psychologies des personnages très détaillées et très différentes les unes des autres. Chaque personnage à ses points faibles et ses points forts qui sont soulignés justement par les mots de l’auteure. Je suis sous le charme de cette plume qui a su me faire voyager en quelques heures. Véritable page turner, ce roman est une véritable découverte pour moi et un très beau coup de cœur. Je ne peux que vous pousser à le lire.