Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

J'ai des idées pour détruire ton ego

de Albane Linÿer , date de sortie le 22 août 2019
Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C'est souvent l'image d'Angela qui lui vient quand elle... Lire la suite
Egalement disponible au format ePUB.

Livraison estimée le jeudi 29 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C'est souvent l'image d'Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus - car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans...

Avec J'ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites. Quand la colère et la vengeance se substituent à l'amour, ne restent plus que les idées pour détruire l'ego de l'autre et la fuite en avant pour oublier.

Caractéristiques

Titre J'ai des idées pour détruire ton ego
Editeur NIL
Date de parution 22 août 2019
Nombre de pages 311 pages
Dimensions 21,00 cm x 13,00 cm
Poids 373 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-84111-998-1 - 9782841119981

4,2/5

AudreyRZR

Le 15/10/2019

Un style concis et moderne, des personnages féminins pittoresques et pour la plupart lesbiens, un ton cru à la Virginie Despentes, un road-trip urbain original, une dénonciation ironique de la précarité, ces ingrédients vous donnent l'eau à la bouche ? Alors foncez ! Alors que Léonie, jeune femme de 27 ans peu ambitieuse, arrive chez la jeune Eulalie pour la garder, elle découvre que la mère de l'enfant s'est suicidée. La baby-sitter, un peu paumée, décide de l'embarquer avec elle pour le sud de la France, où l'attend depuis 10 ans le coup de foudre de sa jeunesse. Sans se soucier des conséquences, la voici en cavale. J'ai aimé l'originalité de l'intrigue et son absurdité, les personnages aussi détestables qu'attachants, les chapitres courts, le style de l'auteure. J'ai moins aimé la vulgarité omniprésente ( scènes de sexe à chaque chapitre ou presque ). Un livre féministe et dans l'air du temps.

LibrairieGrandPlace

Le 20/08/2019

Un rythme entêtant, effréné, à l'image des doutes et des peurs qui rongent les personnages de ce livre. Doutes et peurs qu'elles noient avec application dans une nonchalance désabusée, dans des litres de bière tiède et dans des coucheries qui n'ont souvent d'autres sens que de les faire se sentir vivantes. Le livre d'une génération (mais pas que), qui fait rire, qui serre le coeur, et qui pousse le lecteur à se regarder dans le miroir en se demandant pourquoi cette histoire fait écho en lui. Et ça, c'est l'apanage des grand/es auteur/es! Surtout ne pas perdre la trace de la jeune et talentueuse Albane Linÿer!

Waterlyly

Le 13/08/2019

Nous sommes ici avec Léonie, jeune femme blasée, qui se laisse porter sans se poser trop de questions. Elle travaille au McDo la journée, et pendant la soirée, elle fait du baby-sitting auprès d’Eulalie. Angela, son amour de jeunesse, ne quitte pas ses pensées. Cela va faire dix ans qu’elles ne se sont pas revues et elles s’étaient faites une promesse qu’il est maintenant temps d’honorer. L’auteure nous livre ici un récit fort, sur le désir sous toutes ses formes et ses ravages. Au travers du portrait de plusieurs femmes, elle dissèque les émotions et les livre au lecteur dans sa version la plus brute. J’ai beaucoup aimé ce roman, que j’ai trouvé très original, prenant et fort. Pourtant, au début, j’étais très dubitative. Je ne comprenais pas où l’auteure voulait en venir, et où elle voulait m’emmener. Le tout reste très flou durant les premières pages. Mais une fois le décor planté, les personnages intégrés, il m’a été très compliqué de lâcher ce roman. J’ai été totalement prise dans ce récit. Le schéma narratif est très intéressant, puisque l’auteure alterne le point de vue de chaque personnage au fil de courts chapitres très rythmés. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. L’intrigue est forte et parfois bouleversante à bien des égards. Les personnages sont très travaillés, bien nuancés. La plume est addictive. Pour ma part, c’est un excellent moment de lecture. Au travers du portrait de femmes fortes, l’auteure a su tisser une intrigue très forte, et emplie d’originalité. Il s’agit du premier roman d’Albane Linÿer et c’est une véritable réussite.

Francoiscamembert

Le 02/08/2019

Un premier roman bouleversant sur le désir qui tourne à l'obsession. La personnalité unique et touchante des différents personnages permet au lecteur d'être plongé immédiatement dans l'histoire. Du début à la fin, nous sommes tenus en haleine grâce au style unique de l'autrice Albane Linÿer, stylé très rythmé et cadencé qui ne tombe jamais dans le vulgaire et le cliché. De plus, le thème est original et fait découvrir au lecteur l'univers, parfois un peu glauque, mais tellement réaliste de ces jeunes femmes qui peinent à rentrer dans l'âge adulte et d'en assumer les responsabilités. Je recommande ce roman a tous, et souhaite beaucoup de succès à Albane Linÿer. Francois Camembert

Milie_Baker

Le 15/07/2019

Un avis mitigé sur ce roman... C'est certainement une histoire unique que l'on ne retrouvera pas ailleurs. J'ai bien aimé les personnages et l'intrigue, même si ce n'est rien de révolutionnaire. Le thème principal de ce roman est le désir : un désir brûlant et sexuel qui obsède toutes les filles de ce roman et qui les unit les unes aux autres. C'est très bien, parce que nous n'avons pas l'habitude de lire de tels romans, par contre cela n'apporte pas grand chose non plus. Il manque de la profondeur à ce roman pour qu'il soit vraiment complet. Un livre certes unique, mais pas assez bien construit à mon goût.