Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Deux

de Irène Némirovsky , date de sortie le 09 novembre 2011
Témoin des bouleversements de la première moitié du
XXe siècle, Irène Némirovsky est l'auteur d'une oeuvre étonnante,
redécouverte à la sortie de Suite française (prix Renaudot 2004).Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 20 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Témoin des bouleversements de la première moitié du
XXe siècle, Irène Némirovsky est l'auteur d'une oeuvre étonnante,
redécouverte à la sortie de Suite française (prix Renaudot 2004).

Écrit avant les événements tragiques de 1940, Deux reflète
parfaitement le talent de la romancière pour décrire le charme
de la rencontre amoureuse, la dégénérescence dans le mariage,
et la paix retrouvée à la fin entre les époux. Marianne, fille
d'un peintre connu, n'a qu'un désir : s'amuser. Sa vie n'est
qu'une succession de bals et de sorties mondaines. Charmeur
et volage, Antoine séduit Marianne. Elle l'aime, il ne l'aime
pas, qu'importe... il finira par l'épouser.

Analyse aussi fine qu'implacable de la passion et de
son désenchantement, Deux brosse un tableau sombre
et cruel de ces années d'entre-deux-guerres, aussi folles
que désespérées.

Caractéristiques

Titre Deux
Editeur Albin Michel
Date de parution 09 novembre 2011
Nombre de pages 292 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 384 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 978-2-226-23834-4 - 9782226238344

3/5

Moan

Le 24/02/2015

Après la première guerre mondiale, Marianne vingt ans, fille d'un peintre, ne cherche qu'à s'amuser et recherche la compagnie d'Antoine. Celui-ci entretenu par son père semble lui préférer sa maîtresse Nicole, mais finira par l'épouser et avoir plusieurs enfants. C'est alors qu'il découvre la soeur de Marianne. Un livre très bien écrit, mais ce milieu de jeunes à la vie facile ne m'a pas accrochée.

isabellelemest

Le 27/04/2014

Marianne et Antoine, deux jeunes issus de la meilleure bourgeoisie parisienne des années de l'entre deux guerres, se fréquentent, la jeune fille est plus amoureuse que son amant, assez volage, mais ils finissent par se marier et fonder une famille, ce qui ne signifie pas le bonheur, mais en tient lieu, dans le carcan des convenances de ce milieu social, même si chacun d'eux se montre à son tour impudemment infidèle, jusqu'au drame. Irène Nemirovsky peint ici des sentiments et une thématique simples : l'amour, la passion, la jeunesse, le couple, le mariage, la famille, l'infidélité, l'amertume du mensonge social, dans une écriture soignée et maîtrisée, et une analyse psychologique fine et subtile. Toutefois la société décrite semble avoir été balayée par l'évolution des mœurs et la révolution sexuelle, et toutes les situations et les drames décrits semblent frappés d'obsolescence et de désuétude... Aucune des remarques sur le couple ou le mariage ne semblent plus de la moindre actualité. On pourrait même lire ce court roman comme un ouvrage quasi historique, témoin d'une société et de mœurs révolues. Cela n'enlève rien à l'agrément de la lecture, mais exhale parfois une légère odeur de naphtaline, comme les robes de bal des grands-mères... On est loin de l'incisivité implacable et puissante de Suite française.