camion
Livraison garantie avant Noël sur tous les produits en stock
nouveau
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Des vents contraires

de Olivier Adam , date de sortie le 22 janvier 2009
«La nuit nous protégeait et à ce moment précis j'avoue avoir
pensé que les choses allaient redevenir possibles, ici j'allais pouvoir
recoller les morceaux et reprendre pied, nous arracher ... Lire la suite

Livraison estimée le vendredi 27 décembre 2019

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

«La nuit nous protégeait et à ce moment précis j'avoue avoir
pensé que les choses allaient redevenir possibles, ici j'allais pouvoir
recoller les morceaux et reprendre pied, nous arracher les enfants
et moi à cette douleur poisseuse qui nous clouait au sol depuis des
mois, à la fin la maison, les traces et les souvenirs qu'elle gardait
de nous quatre, c'était devenu invivable, je ne sortais presque plus
et les enfants se fanaient sous mes yeux.»

Depuis que sa femme a disparu sans plus jamais faire signe,
Paul Anderen vit seul avec ses deux jeunes enfants. Mais une
année s'est écoulée, une année où chaque jour était à réinventer,
et Paul est épuisé. Il espère faire peau neuve par la grâce
d'un retour aux sources et s'installe alors à Saint-Malo, la ville
de son enfance.

Mais qui est donc Paul Anderen ? Un père qui, pour sauver le monde
aux yeux de ses enfants, doit lutter sans cesse avec sa propre
inquiétude et contrer, avec une infinie tendresse, les menaces qui
pèsent sur leur vie. Dans ce livre lumineux aux paysages balayés par
les vents océaniques, Olivier Adam impose avec une évidence
tranquille sa puissance romanesque et son sens de la fraternité.

Caractéristiques

Titre Des vents contraires
Auteur Olivier Adam
Date de parution 22 janvier 2009
Nombre de pages 254 pages
Dimensions 22,00 cm x 15,00 cm
Poids 357 g
Support Broché sous jaquette
ISBN / EAN 978-2-87929-646-3 - 9782879296463

4,7/5

marina53

Le 06/05/2013

Paul Anderen décide de quitter Paris et sa grisaille pour fuir vers Saint-Malo en compagnie de ses deux enfants, Clément et Manon, ne supportant plus l'absence, le vide dû au départ furtif et incompréhensible de sa femme. du jour au lendemain, Sarah a disparu, sans crier gare, sans un au-revoir. Un véritable déchirement pour cette famille qui n'a rien vu venir. En a-t-elle eu assez de cette vie aux côtés de Paul et des enfants ? A-t-elle rencontré un autre homme ? Combien de temps compte-t-elle ainsi rester sans donner de nouvelles ? Autant de questions qui fusent dans l'esprit de ces trois êtres démunis auxquelles ils ne trouvent aucune explication. Il est parti avec l'espoir d'une vie meilleure ou plus simplement d'un semblant de vie car tout part à vau-l'eau depuis que sa femme se fait ressentir un peu plus chaque jour par son insoutenable absence. Il est parti pour tenter de redonner des sourires sur le visage des enfants et des rêves pleins la tête. Il est parti retrouver les odeurs iodées de son enfance, le vent glaçant et piquant, son frère Alex avec qui il va travailler dans l'auto-école. Mais peut-on réellement partir en croyant tout laisser derrière soi ? Au plus près des émotions, des descriptions magnifiées par une plume poétique, Des vents contraires est malgré la noirceur du propos un roman lumineux empli d'espoir, de tendresse et d'amour intense. On compatit pour ces trois êtres cabossés que l'absence de Sarah a mis à mal. Olivier Adam révèle bien ici l'âme bretonne, ses vagues, ses embruns, ses vents, ses remparts malouins... Des personnages secondaires tous plus ou moins ballottés par la vie renforcent cette idée de combat que chacun livre au quotidien. Ce roman sent bon la mer, l'envie de fugue, l'espoir, les incompréhensions, les rêves et l'amour... Ce roman très fort est à la fois sombre, dur et déchirant. Des vents contraires... qui m'ont emportée...

sandrine57

Le 09/10/2012

Un an que Sarah a disparu, un an que Paul n'en peut plus, de chercher des explications, de voir souffrir ses enfants, d'errer dans cette maison si pleine de son absence. Alors il décide de tout plaquer et de recommencer à zéro ailleurs. Et cet ailleurs, c'est Saint-Malo, la ville de son enfance où son frère lui offre un emploi dans son auto-école, parce qu'avec le chagrin, la plume de Paul s'est tarie et ses finances commencent à s'en ressentir. C'est donc parti pour une nouvelle vie dans cette Bretagne battue par les vents où Paul espère se reconstruire et faire renaître la joie de vivre dans le coeur de ses enfants. Ce n'est pas exactement avec ce roman qu'Olivier ADAM sera couronné Roi du rire! C'est beau, émouvant, bouleversant mais à déconseiller au lecteur sujet à la déprime. Personnages à la dérive, Saint-Malo sous le vent et la pluie, larmes et désespoir...heureusement qu'il y a des éclaircies, des moments de grâce où Paul et ses enfants forment une bulle de tendresse et d'amour face à l'adversité. Tout en délicatesse, l'histoire d'un homme qui se bat contre ses propres démons, pour le bonheur de ses enfants, une histoire simple sublimée par les mots d'un auteur qui sait à chaque fois toucher au coeur.

milamirage

Le 26/01/2012

Mon avis : Il est de ces romans qui vous font voyager aussi bien par les histoires qu'ils racontent que par les lieux dans lesquels elles se déroulent. "Des vents contraires" est de ceux-là. Il y a déjà pas mal de temps que je m'y suis plongée, que j'ai accompagné les pas de ce père de famille qui essaie de se sauver et de préserver ses deux enfants alors qu'il est sans nouvelle de son épouse Sarah depuis un an et que les recherches demeurent infructueuses. Paul est un homme brisé, à l'intérieur de lui doutes et sentiment de culpabilité se font la part belle. A bout de force, c'est l'énergie du désespoir qui va le pousser à regagner sa ville natale, celle où il a grandi, celle où il pense pouvoir se reconstruire un tant soit peu pour pouvoir aider ses enfants à grandir aussi : Saint Malo. Et c'est là qu'on se téléporte, complètement. On voit les paysages, on entend le bruit des vagues, on sent sur sa peau les embruns, l'air marin emplit nos poumons et on se sent tout petit face à la beauté de cette nature bretonne sauvage, vue sous un ciel d'hiver. Les réponses concernant Sarah ne viennent qu'à la fin, comme pour un bon suspens. Le livre nous offre aussi une belle réflexion sur le rôle de père, la difficulté de l'assumer quand un homme est en souffrance dès qu'il doit montrer ses sentiments, chose qu'il prend pour une marque de faiblesse. Inutile de le préciser, j'ai passé un très bon moment d'évasion, voir même d'immersion grâce à Olivier Adam... un peu comme un substitut aux vacances dont je rêve depuis quelques années. Nota Bene : Ce livre a fait l'objet d'une version cinématographique sortie en salles le 14 décembre 2011. Public : roman pour les adultes.