Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Dans la pente du toit

de Anne-Marie Garat , date de sortie le 05 janvier 1998
Cette chose si délicatement ordinaire et cruelle qu'est l'expérience de la mort, comment la dire, comment l'écrire ? Comment lui trouver un traitement approprié quand aucun traitement, précisément, n'a... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 29 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Cette chose si délicatement ordinaire et cruelle qu'est l'expérience de la mort, comment la dire, comment l'écrire ? Comment lui trouver un traitement approprié quand aucun traitement, précisément, n'a pu s'appliquer ni à mon père, ni à ma soeur, morts tous les deux à quelques semaines d'intervalle, de mort lente ? Comment collecter sans vomir cette langue noire de la mémoire, ce mal ?

J'ai pensé à Bohumil Hrabal juché sur son toit en pente au soleil de Prague, assis sur sa chaise aux pieds sciés, il écrit en équilibre instable, et soudain cet hiver il est mort, il est tombé du toit. Et ça m'a fait peur, car tout ce que je croyais impossible perdu enfoui, gravement détérioré vraiment incinéré massacré s'est mis à crier, crier.

Comment se remettre d'aplomb chaque matin, comment tuer la peur ?

Comment tuer la peur, je me le demande.

A.-M. G.

Caractéristiques

Titre Dans la pente du toit
Collection Fiction & Cie
Editeur Seuil
Date de parution 05 janvier 1998
Nombre de pages 184 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 230 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-02-033152-7 - 9782020331524

4/5

Danieljean

Le 06/04/2016

Ce livre sur la mort est aussi bien sûr, et forcément un livre sur la vie, plein de ces petites histoires qui nous emplissent tous, les mésaventures passées des parents, voisines etc. et puis, soudain, ce récit qui alterne, le narrateur change, l’écrivaine et son mari prennent successivement la parole sans que rien nous y ait préparés, leurs voix se croisent, différentes mais à l’unisson, l’amour est là, la vie, la mort, les anciens, les enfants. Le présent se mêle au passé. … la vie est là, toute.