Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Mon idée du plaisir : conte moral

Conte moral
de Will Self , date de sortie le 07 novembre 1997
La mémoire de lan Wharton, un homme dans la trentaine, consultant en marketing, est photographique. Ce don très spécial caractérise l'eidétique, c'est-à-dire la capacité des grands psychopathes à... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 29 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

La mémoire de lan Wharton, un homme dans la trentaine, consultant en marketing, est photographique. Ce don très spécial caractérise l'eidétique, c'est-à-dire la capacité des grands psychopathes à prendre leurs hallucinations pour la réalité. Ce qui amuse lan dans la vie n'est donc pas vraiment ce qui amuse le commun des mortels. Mais d'où vient la perversion ? Le lecteur, à vouloir le comprendre, entreprend une périlleuse descente dans les abîmes d'une extraordinaire imagination...

Mon idée du plaisir, c'est Alice au pays des merveilles filmé par David Cronenberg sur un scénario de William Burroughs, des personnages de livres pour enfants pris en otage par un romancier sadique, un hommage au Livre I du Capital, une satire de la Publicité.

C'est une initiation au Mal, par un des auteurs les plus marquants de la nouvelle fiction anglaise.

Caractéristiques

Titre Mon idée du plaisir : conte moral - conte moral
Auteur Will Self
Traducteur Francis Kerline
Date de parution 07 novembre 1997
Nombre de pages 381 pages
Dimensions 22,00 cm x 15,00 cm
Poids 460 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-87929-069-4 - 9782879290690

5/5

moertzombreur

Le 15/09/2014

Mon idée du plaisir Un livre déjanté, un texte hybride, du Jérôme Bosch appliqué à l'écriture. Il faut être soi-même un peu barré pour se lancer dans la lecture d'un tel texte. Il faut avoir un goût certain pour la littérature stupéfiante, une méfiance réflexe à l'encontre de la réalité, et une ferme volonté pour poursuivre ce questionnement en explorant les contrées de la folie humaine, en partant d'une supposition, peut-être fausse, que l'exploration de la Folie humaine peut permettre un éclairage du fonctionnement de notre conscience. Je ne vais certainement pas faire un résumé, impossible, de ce livre. Le lecteur n'a qu'un choix possible, s'y jeter, et risquer une bonne noyade. Je crois que Will Self invente à lui seul un nouveau genre littéraire, dans la lignée d'Henri Michaux, de William Burroughs et de Ballard. Comment lire ce genre de livre, et pourquoi ? D'après Will Self "une grosse partie de la littérature anglaise est merdique. Par excès de préciosité. La littérature anglaise contemporaine essaie de décrire le monde avec des outils archaïques : la phrase, le chapitre, le paragraphe sont calqués sur des modèles désuets incapables de rendre compte de l'improbable fourmilière qu'est le monde d'aujourd'hui" ; cela s'applique à une grosse partie de la littérature mondiale. C'est pourquoi je suis attiré par ce genre de livre, ce qui m'intéresse avant tout en littérature, c'est comment elle nous permet d'explorer de nouveaux territoires.