Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Les sept soeurs

Volume 4, La soeur à la perle : CeCe
de Lucinda Riley , date de sortie le 01 juillet 2020
Les sept soeurs - Tome 4

La Soeur à la perle

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu'elles ét... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mardi 18 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Les sept soeurs - Tome 4

La Soeur à la perle

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu'elles étalent bébés, Célaéno d'Aplièse et ses soeurs reçoivent chacune pour héritage un Indice qui leur permettra de percer le mystère de leurs origines. Le sien conduira CeCe jusque dans la chaleur et la poussière rouge de l'Australie. Elle y croisera le destin de Kitty McBride qui, cent ans plus tôt, a abandonné sa vie bien rangée à Édimbourg pour chercher en terre inconnue le grain d'aventure dont elle avait toujours rêvé... ainsi qu'un amour qu'elle n'avait jamais imaginé. Pour CeCe, ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir ce qu'elle croyait impossible : un sentiment d'appartenance et un foyer...

La Soeur à la perle est le quatrième tome de la série événement Les Sept Soeurs, qui a conquis 20 millions de lecteurs dans le monde. À travers ses romans au souffle unique, peuplés de personnages inoubliables, liés par les drames et l'amour, Lucinda Riley a affirmé son immense talent, créant un genre littéraire à part entière.

Caractéristiques

Titre Les sept soeurs - Volume 4, La soeur à la perle : CeCe
Auteur Lucinda Riley
Collection Le Livre de poche
Date de parution 01 juillet 2020
Nombre de pages 762 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 372 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-26235-0 - 9782253262350

5/5

Missnefer13500

Le 18/12/2018

ans les pas de CeCe, la soeur bienveillante qui partage la vie de sa soeur depuis qu'elles ont été adoptées à quelques mois d'écart,que nous découvrons l'immense continent Australien, des bords de mer à l'Outback Australien. Spoliés de leurs terres, traités comme des sous-hommes par l'aristocratie colonisatrice, les Aborigènes Australiens, ont retrouvés depuis peu un semblant d'identité. C'est entre passé et présent que nous croiserons certains personnages sortis de l'imaginaire de Lucinda Riley qui nous réserve encore quelques surprises quant au personnage de CeCe et que l'auteure s'attache à nous faire découvrir les conditions de vie du peuple autochtone. On est loin de l'image forte et déterminée, veillant sur sa soeur dans les précédents opus. Nous soupçonnions cependant dès le tome précédent que tout n'était pas ce qui semblait, à savoir qui de Star ou de CeCe avait réellement besoin de l'autre. Lors d'une des étapes de son périple, la jeune fille va faire une rencontre et le destin de cette personne va en être bouleversé. C'est bien malgré elle que CeCe se trouver impliquée dans un drame alors qu'elle ignorait l'identité d' Ace,un jeune homme qui l'aidera dans un premier temps sur le chemin de sa quête identitaire. Un pas après l'autre elle découvrira son histoire, mêlée à celle d'une jeune femme célèbre ayant vécu 100 ans plus tôt, personnage fictif créé de toutes pièces, au profil de battante comme les aime Lucinda Riley. L'auteure nous fait vibrer dans cette histoire romanesque du temps passé, avec des drames amoureux, et autres, pour nous émouvoir . On pourrait penser , qu'au bout de 4 tomes la trame identique, tissée par l'auteure devienne monotone et ennuyeuse. Il n'en est rien, car Lucinda Riley crée des histoires de vie plausibles et toujours différentes, dans contextes sociaux et politiques de la période choisie. C'est l'univers perlier du début du XXe siècle que nous dépeint l'auteure de manière maîtrisée. Puis elle ne peut s'empêcher de mêler à cette romance plus ou moins historique un personnage célèbre Albert Namatjira, célèbre peintre aborigène, dont le rôle est cependant très secondaire. Cependant cette-fois les choix de Kitty, nous semblent assez contestables. de ses décisions découleront un effet papillon qui bouleversera la vie de son entourage. J'avoue que je ne les ais pas vraiment comprises, et que l'impact sur celle de Drumond m'a passablement fait détester le personnage de Kitty pour compatir sur celui du jeune homme. Pour des raisons similaires, on lui en veut un peu d'un positionnement peu marqué pour la cause arborigène et son intérêt croissant pour son statut social et celui de ses héritiers. Coté romance contemporaine concernant la protagoniste principal, Lucinda Riley va nous étonner. Quant aux raisons des mystérieuses adoptions, hasard ou choix délibéré, l'énigme est bien loin de s'éclaircir. Pa Salt, le père de ces enfants au passé peu ordinaire reste toujours aussi indéfinissable, et ses motivations intrigantes. Un tome addictif avec les aventures de CeCe et celles de ces ancêtres dans un pays aux croyances, remontant à la nuit des temps, et qui ressemblent à celles d'autres habitants de la planète. Alors que les peuplades de la Terre vivaient très éloignées les unes les autres, avec peu de moyen de communication entre elles. Comment le mythe des 7 soeurs peut il tenir une place importante sur tous les continents de la planète ? Lucinda Riley est une merveilleuse conteuse, elle invente pour nous des personnages aux personnalités abouties. Je lui reprocherais néanmoins de survoler l'âge des protagonistes hommes, particulièrement ceux du passé. Ici encore je n'arrive pas à savoir quel âge peuvent avoir les jumeaux. C'est récurrent dans les romans de l'auteure, pour autant elle cible bien celui de ses personnages femmes. Une saga qui vous tient en haleine des tomes toujours aussi addictifs qui vous tiennent éveillé longtemps.

Gaoulette

Le 18/12/2018

Lucinda Riley a encore frappé et elle réussit son superbe pari haut la main. Encore une fois elle nous surprend avec sa saga qui nous embarque dans une nouvelle contrée avec le portrait d'une femme qui a marqué l'histoire à sa façon début 1900. Le personnage de Kitty va avoir son impact sur la vie de Celeano. Cece la 4éme sœur, celle qui jusqu'à présent était pour moi la sœur antipathique, la sœur pot de colle de Star, la sœur coup de gueule qui dés le premier tome réussit à débloquer une grosse somme d'argent auprès du notaire de la famille. Je ne spoile pas pour ceux qui ont lu Maia savent déjà ce détails. Qui est réellement Cece? J'ai été agréablement surprise par le portrait brossé par l'auteure et l'image qu'elle dégageait jusqu'à présent. Cece est une grande aventurière, une baroudeuse, une casse cou, une artiste mais est malheureusement complexée par sa dyslexie. Quel est son point commun avec Kitty Mercer qui a habité à l'autre bout de la planète? Les cauchemars de Cece ont ils un lien avec son passé? Et la question qui restera en suspend jusqu'au 7ème tome, comment et pourquoi Pa Salt a t'il choisi Cece dans ce pays lointain? Je commence à avoir ma petite idée…. Encore une fois, Lucinda Riley nous propose deux portraits de femmes fortes, exceptionnelles qui devront faire des choix pour être heureuses et épanouies. Cece a besoin de cette quête dans le passé pour se retrouver elle même. Kitty, l'aïeule, est pour une fois à contre courant de ce qu'a pu nous proposer l'auteure. D'ailleurs son personnage risque de faire grincer des dents et pousser à la réflexion sur ses choix de femmes. Elle fera écho à toutes ces femmes carriéristes qui ont sacrifié certains aspects de leur vie. Pour la première fois je n'ai pas lu un lien entre les deux femmes mais un avertissement pour Cece. Un effet boule de neige qu'il faut absolument endiguer et Cece pourrait être celle qui stopperait le tout. Et voilà mon idée saugrenue concernant Pa Salt… Aurait il rencontré certaines descendances de ces grandes femmes au destin tragique et qu'il voulait arrêter cette boucle avec les Sept sœurs…. D'ailleurs à propos de Pléiades, on en apprend beaucoup plus sur la légende qui éclaircit certains points. Cette fois ci, Lucinda Riley nous plonge dans une histoire plus mystique. Elle aborde des thèmes qui m'ont touché personnellement : le métissage, l'appartenance à une pays que ce soit à l'époque de Kitty et que les choses évoluent doucement… J'ai trouvé ce tome avec beaucoup plus de suspense que les précédents. Des agréables surprises dont je n'ai rien vu venir. Par contre, ce qui ne lui ressemble pas, Lucinda Riley laisse une fin ouverte sur Cece sur son futur amoureux. L'happy end est de mise car elle trouve ses réponses mais l'auteure ne nous offre pas une romance cousue de fil blanc. Je me demande si l'auteure va y revenir plus tard et nous donner des nouvelles de Cece comme elle l'a fait un peu pour Maia. C'est un coup de cœur inattendu. J'ai hâte de lire la suite mais je vais devoir être patiente…. Une saga que je conseille de lire pour les amoureuses d'histoire de femmes fortes et indépendantes!

Labibliothequedemarjorie

Le 15/08/2018

Ce nouveau tome est un long voyage qui nous fait remonter le temps à partir de 1906, et démarre à Edimbourg en Ecosse jusqu'en Australie, en passant par la Thaïlande. Cette lecture est un véritable dépaysement. La découverte de l'Australie sauvage et naturelle, avec la traversée de la région de l'Outback jusqu'au Nord-Ouest du pays, en passant par Adélaïde et Alice Springs est passionnante. L'autrice nous fait également parcourir la région du Never Never jusqu'à Hermannsburg, un voyage extraordinaire aux confins du désert australien à la rencontre du peuple aborigène autochtone. La plume de Lucinda Riley est tellement précise et détaillée que j'ai vraiment eu l'impression d'explorer l'Australie avec CeCe. Comme ses sœurs, CeCe a une personnalité très intéressante. C'est une grande voyageuse et une artiste dans l'âme. La peinture est sa passion. Elle sait reproduire des œuvres avec beaucoup de sensibilité et de cœur. Lorsque sa "jumelle", Star, s'éloigne d'elle pour retrouver ses origines, CeCe décide également de prendre le large et de partir à l'aventure direction l'Australie, le seul pays qu'elle n'a encore jamais visité. Proche de ses racines, ce sera finalement là-bas qu'elle trouvera du réconfort et se sentira chez elle. [...] "La sœur à la perle" est une évasion, un magnifique voyage au bout du monde. Les chapitres alternent entre fiction et récit historique évoquant l'histoire des premiers colons, le traitement des aborigènes, leurs croyances, le milieu industriel et la légende de la perle rose. Avec une plume toujours aussi envoûtante et addictive, Lucinda Riley m'a totalement emporté dans cette lecture. Il ne me reste plus qu'à attendre patiemment le cinquième tome.

LadyRomance

Le 01/08/2018

Cette suite des Sept Sœurs est à nouveau une vraie réussite. Ce qui est très appréciable, c'est que l'on change d'univers à chaque fois. Et avec ce roman, il y a quelque chose de spécial, quelque chose de plus mystique car l’héroïne Cece part à la recherche de ses origines dans le vaste pays aux couleurs flamboyantes de l'Australie. Elle le vit d'ailleurs plus comme une fuite, du moins au départ, d'abord en Thaïlande, ce qui m'a permis de connaître ce merveilleux petit coin du monde avec la plage de Railay, exotique à souhait avec un aspect sauvage malgré le tourisme. Cece y séjourne quelques semaines et y rencontre un homme. Puis, elle part en Australie à la recherche de ses ancêtres à l'aide d'une photo où l'on y voit un petit garçon aux côtés d'Albert Namatjiva, l'aborigène le plus célèbre de l'Australie, mort en 1950, pour avoir été le premier à recevoir les mêmes droits que les blancs. Il fut également un peintre remarquable, ce qui rejoint le goût de Cece pour l'Art même si elle traverse une période de manque d'inspiration , de manque de confiance en elle et qu'elle se sent seule, comme si elle était à part. C'est aussi une histoire captivante qui nous mène dans le monde des perles précieuses à Broome sur la côte Nord-Ouest de l'Australie au début du XXè siècle mais aussi dans d'autres lieux. C'est une histoire fascinante, aussi belle et prenante dans la période passée que dans celle à notre époque avec de magnifiques personnages. Je suis toujours aussi conquise et le mystère reste entier autour des motivations du père des sept sœurs dans sa démarche d'adoptions particulière relative aux Pléiades qui je suis certaine nous réserve son lot de surprises.

djihane

Le 23/04/2018

Chaque fois que je commence la rédaction d’une chronique d’un roman de Lucinda Riley, je me demande toujours comment je vais pouvoir retranscrire avec des mots, toute la magie et l’émotion ressenties lors de ma lecture de l’un de ses livres. Les sept soeur est ma saga préférée, tous genres confondus et la découverte d’un nouveau tome est un moment enchanté passé grâce à la plume enchanteresse de mon auteure préférée. C’est autour de Cece de nous livrer ses secrets. Très protectrice envers sa soeur Star avec laquelle elle avait une relation fusionnelle. Star ayant pris son envol dans le tome précédent, en découvrant son histoire et son passé, Cece se retrouve désemparée et se sent seule. Elle devra elle aussi aller à la recherche de ses origines, ce qui la mène jusqu’en Australie sur les traces de Kitty McBride, une fille de pasteur qui nous embraque d’Édimbourg jusqu’à Adélaïde (Australie). Ce 4ème tome est plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre littéraire qui m’a fait voyager, rêver, sourire et pleurer. Souvent tout cela à la fois. A chaque nouveau tome, je me demande si je vais aimer une soeur autant que la précédente. Si je vais aimer cette nouvelle histoire plus que la précédente. Mais notre magicienne nommée Lucinda Riley, réussi à chaque fois à ensorceler tous mes sens pour m’impliquer corps et âme dans une lecture riche en émotions et en rebondissements. Dans une intrigue qui se tisse et se complexifie au fil des pages. Cece est à la recherche de sa voie, elle sait qu’elle va devoir aller à la rencontre de sa destinée. J’ai eu un coup de cœur pour elle car elle a su me toucher et m’émouvoir. Elle est notre encrage dans le présent et au fil de ses rencontres, on sent la jeune femme reprendre confiance en elle. Mais ce qui l’aidera réellement c’est de se plonger dans le passé dont le point de départ était Kitty McBride, un autre personnage coup de cœur dont la vie oscille entre aventure et drame. La vie de Kitty, m’a tout simplement brisé le cœur, c’est fou à quel point Lucinda Riley adore malmener ses personnages. Même si c’est c’est cela qui rend ses histoires si intenses. Secret de famille, amour, amitié, drame, recherche de soi, des figures féminines fortes… et plus encore. Ce que j’apprécie encore dans mes lectures des œuvres de Lucinda Riley réside dans le fait que je suis toujours en admiration devant la qualité documentaire de ses récits. Elle effectue toujours des recherches approfondies sur le domaine ou pays qu’elle évoque dans ses romans. Dans la soeur de la perle on part à la découverte de l’Australie, son art, son histoire, etc. Plus qu’un coup de cœur, un coup de foudre littéraire. Ce 4ème tome de la saga des sept soeurs est un pur joyau, une perle rare ainsi que les personnages inoubliables qui le peuplent. Une lecture intense qui m’a fait ressentir un arc-en-ciel d’émotions grâce à une plume enchanteresse, saisissante et bouleversante. Ce roman ne se lit pas, il se vit, il se ressent.