Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Moi, mentir ?

de Donald E. Westlake , date de sortie le 05 janvier 1998
L'auteur d'un tube de country music (qui se conclut par "Moi, mentir ?), Ray Jones, n'attire pas les foules uniquement pour son talent. Il va en effet être jugé pour assassinat avec préméditation, viol,... Lire la suite

Indisponible

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

L'auteur d'un tube de country music (qui se conclut par "Moi, mentir ?), Ray Jones, n'attire pas les foules uniquement pour son talent. Il va en effet être jugé pour assassinat avec préméditation, viol, sodomie et quelques autres chefs d'accusation. Tandis que se prépare le cirque judiciaire, avec procureur arriviste et avocats retors, le cirque médiatique bat son plein.

Caractéristiques

Titre Moi, mentir ?
Collection Rivages-Thriller
Editeur Rivages
Date de parution 05 janvier 1998
Nombre de pages 312 pages
Dimensions 23,00 cm x 16,00 cm
Poids 490 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-7436-0283-X - 9782743602833

4,3/5

Gwelan

Le 31/07/2017

Un policier ? oui il y a un cadavre, la police et des juges. Mais le réel intérêt de ce livre est la critique des méthodes utilisées par le journalisme à scandale. Procédés que ne répugnent pas à utiliser ceux qui se veulent combattre ces méthodes.

zazaleb

Le 12/09/2014

Ceux qui aiment les polars avec crime, enquête, rebondissement, sang, suspense, angoisse etc ...seront déçus. "Moi, mentir ?" est un prétexte à dénoncer les méthodes crapuleuses de la presse à scandale, mais c'est aussi une très bonne introduction au système judiciaire américain. J'ai beaucoup apprécié ce roman dont le dénouement tout à fait inattendu surprend le lecteur (en tout cas, moi, il m'a surpris), même si la structure habituelle du roman policier est si peu respectée que je n 'attendais presque plus que soit révélée la clé de l'énigme.

Scara

Le 03/12/2012

Ce livre rompt avec le rythme habituel de Westlake, généralement envolé comme une pièce de théâtre bien ficelée. Aucun mot n'est superficiel et le récit est beaucoup plus construit sur les dialogues que sur les descriptions. Ici, le regard de l'auteur se focalise sur les préparations du procès d'un chanteur de country, accusé d'avoir tué une jeune femme, et en particulier sur les méthodes de la presse à scandale qui noyaute tout pour s'assurer des scoops bien croustillants. Mais rira bien qui rira le dernier! Personne n'est bien net dans cette histoire, pas même les seuls journalistes qui semblent animés d'une certaine déontologie, qui retournent leur propre méthode contre les collègues à scandale. Pas même notre chanteur à succès, qui se laisse accuser de façon curieusement désinvolte ...