Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

La prophétie des Andes : à la poursuite du manuscrit secret dans la jungle du Pérou

à la poursuite du manuscrit secret dans la jungle du Pérou
de James Redfield , date de sortie le 08 novembre 2003
À l'origine, un manuscrit fabuleux rédigé six cents ans
avant J.-C. et une prophétie : notre société va subir un
grand bouleversement.

Intrigué, le héros de cette histoire ... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 17 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

À l'origine, un manuscrit fabuleux rédigé six cents ans
avant J.-C. et une prophétie : notre société va subir un
grand bouleversement.

Intrigué, le héros de cette histoire s'envole pour le Pérou
à la recherche du mystérieux grimoire, objet de toutes les
convoitises, qui va transformer sa vie.

Commence alors une aventure magique et enchanteresse,
une dangereuse initiation : une quête en neuf étapes qui le
mène du sommet des Andes au coeur de la forêt
amazonienne sur la voie des révélations de la vie.

Quand, au terme de son périple, le héros découvre le vrai
sens de son existence, c'est notre propre quête qui débute.

Pour James Redfield, si nous restons attentifs et savons
percevoir le grand mystère de l'existence, nous nous
apercevrons que nous avons été judicieusement placés, à
l'endroit adéquat... pour changer quelque chose en ce
monde.

Caractéristiques

Titre La prophétie des Andes : à la poursuite du manuscrit secret dans la jungle du Pérou - à la poursuite du manuscrit secret dans la jungle du Pérou
Traducteur Bernard Willerval
Editeur J'ai lu
Date de parution 08 novembre 2003
Nombre de pages 317 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 174 g
Support Broché
ISBN / EAN 2-290-33803-6 - 9782290338032

2,7/5

Saiwhisper

Le 13/09/2016

« La prophétie des Andes » est un ouvrage proposé dans le cadre du club des lecteurs, mais qui m'a assez déçue... En effet, je n'ai pas trop adhéré aux idées philosophiques proposées par l'auteur et ne me suis pas attachée au héros. Ce dernier est très naïf, surtout au début ! Il n'a vraiment pas conscience du danger. Par exemple, à un moment, il y a des coups de feu : il fuit parce qu'on le lui dit, mais il ne reste pas sur ses gardes et n'est pas paniqué. C'est comme si la mort ne l'effrayait pas... D'ailleurs, je le trouve très ingénu : il converse avec tout le monde au sujet du Manuscrit et donne parfois des informations personnelles sans penser que ces nouvelles personnes rencontrées puissent lui vouloir du mal. Bon sang : il est suivi de ville en ville, on lui tire dessus, on l'arrête pour le questionner et lui, il parle avec des inconnus en leur accordant presque de suite une confiance aveugle ! J'aurais souhaité qu'il réagisse autrement. Certes, à un moment, il désire rentrer chez lui plutôt que de mourir, néanmoins il reste et oublie vite cette peur. Personnellement, j'aurais pris mes jambes à mon cou face à ces fanatiques prenant le Manuscrit comme le Graal et voyant des flux d'énergie émerger de chaque être sur la Terre... le narrateur, non, il adhère sans hésiter et papote avec tout le monde. de plus, il tombe amoureux sans que le lecteur assiste réellement à un rapprochement, mais ne doit pas consommer son amour, car ce serait se détourner de sa mission... Je suis un peu directe dans mes propos, mais il faut comprendre que je n'ai pas du tout trouvé le héros crédible que ce soit dans ses actes ou dans ses émotions... Les autres personnages sont également très creux. Seuls leurs dialogues ou leur façon de penser sont mis en avant. Je n'ai pas non plus adhéré aux révélations soulevées par l'auteur. Ce n'était pas toujours bien amené ni bien illustré par des exemples. Je trouve que Laurent Gounelle, qui fait également dans le développement personnel et la spiritualité, présente mieux ses idées. Par contre, si pour ce dernier il manquait un scénario, ce n'est pas le cas pour le livre de James Redfield ! Il y a une réelle intrigue avec une enquête, un Manuscrit à découvrir étape par étape ainsi que des rencontres plus ou moins bénéfiques au héros. C'est un mélange de "Da Vinci Code" et de cours de philosophie... Un Gounelle plus romancé... Et plus farfelu... En effet, je n'adhère pas à cette idée que si l'on observe l'attitude d'autrui et que l'on s'ouvre aux autres, au Monde et au cosmos, alors on vibre, telle une créature céleste ! On ne fait qu'un avec la vie et l'univers. Nos flux d'énergie sont perceptibles uniquement si l'on est prêt et si on a travaillé sur soi-même. Désolée, mais je ne marche pas là-dedans. J'ai bien essayé de m'ouvrir, d'analyser, de transposer les idées sur mon petit quotidien ou de comprendre des faits passés personnels ou des maux... Cependant je n'y suis pas arrivée, car je ne crois pas à l'énergie de l'Univers qui connecte tout le monde. Gounelle m'a beaucoup plus fait réfléchir sur moi-même sans avoir ce sentiment d'endoctrinement... Pardonnez-moi : je fais partie de ces incrédules et de ces septiques... Mais ça va, je vais bien et suis satisfaite de ma vie... Je retiendrais surtout l'aventure plus moins intéressante que suit le héros. On voyage, on rencontre des personnalités et on vit une petite épopée. C'est un parcours initiatique sympathique ! Hélas, le reste n'est pas à mon goût. Ce n'est pas un genre qui me passionne, mais au moins j'aurais essayé !

Ubikson

Le 26/02/2016

Ouch. Dans la catégorie "livres qui piquent", je pense que voilà un challenger de taille. Quand je pense que c'est un copain qui me l'a conseillé, je pense sincèrement le taper dès que possible. Alors la Prophétie des Andes, c'est quoi exactement ? Pour faire simple, c'est un roman initiatique écrit par un enfant de 10 ans, calqué sur un schéma-type basique, armé d'une théorie bien pensante complètement plombée par d'ahurissantes aberrations. Est-ce qu'un seul lecteur s'est demandé pourquoi ce fichu texte est en Araméen ? Un texte de 2 600 ans perdu au Pérou ? Ecrit dans une langue principalement localisée dans le Moyen-Orient ? Inutile de perdre du temps avec une explication, il n'y en aura pas, l'auteur se réservant sans doute le droit d'apporter une lumière là-dessus dans un autre livre. Merci d'acheter pour avoir une réponse. Alors un texte Araméen vieux de 2 600 ans, oui, c'est crédible. Ca nous renvoie en -600/-500 avant J.C. et le côté historique tient la route. Par contre, la géographie n'est pas vraiment le point fort de notre charmant auteur. Au bas mot 13 000 km à vol d'oiseau, comment expliquer que des Perses vraisemblablement, puisque ce sont eux et les Hébreux qui utilisaient majoritairement l'Araméen à cette époque, donc nos p'tits Perses, hop, sautent dans un bateau, traversent la Méditerranée, l'Océan Atlantique, vagabondent en Amérique du Sud et débarquent au Pérou. C'est une hypothèse. Complètement absurde, aberrante, voire stupide, mais bref, passons. Vu que l'auteur ne semble même pas le savoir non plus... Ma p'tite hypothèse c'est que l'Araméen est connue pour être une langue religieuse, notamment celle du Christ. Non, ce n'est pas Jesus qui a écrit les Révélations, les dates ne collent pas, mais sortir la carte de l'Araméen, c'est se donner un côté mystique pour le lecteur lambda, c'est tirer délibérément son ouvrage dans les pas du Da Vinci Code, parce que 86 millions de livres vendus pour Dan Brown, ça donne 86 millions de bonnes raisons de vouloir bouffer au ratelier de ceux qui savent faire du fric. Un coup dans l'aile pour le côté "je veux véhiculer un message de paix." Un coup confirmé quand on découvre les grands méchants de cette navrante histoire. Argh ! Encore un coup du Vatican ! Comme chez Dan Brown, dis donc ! Bon, je comprends, il fallait un méchant, et les Russes ça fait trop daté. En plus, il fallait un méchant religieux, donc on va faire comme tout le monde, on va prendre le mystique Vatican, parce que si on prend des méchants juifs, on va être taxé de conspirationnisme, si on prend les musulmans, on va nous dire qu'on fait des amalgames et si on prend des bouddhistes Shaolin, là, ça devient n'importe quoi. le Vatican, c'est bien, ils ont forcement un but secret, ils ont des moyens, et pis ils cachent des choses, c'est sûr. Bon, pour envoyer un cardinal au Pérou courir après un livre SECRET que TOUS les personnages qu'on croise dans le livre connaissent de près ou de loin (à part un, le garagiste agressif, si je ne m'abuse mais lui il était là uniquement pour illustrer un propos), bref le grand mystère que tout le monde a déjà lu, et même envoyé des copies aux Etats-Unis, j'ai envie de dire que oui, le Vatican est géré par des nazes qui auraient fait tout aussi bien fait en cherchant sur le net. Pour 100 fois moins cher. Et la cerise sur le gâteau : Les espions Péruviens ont été envoyés aux Etats-Unis pour récupérer les copies du Manuscrit. Naaaaaaan mais c'est bien évident, les services secrets Péruviens sont quand même réputés sur toute la planète... Un formidable joker, magnifique, une vraie perle. Devant le désastre de ce scénario digne d'un élève de 12 ans, faut-il se pencher sur le style ou sur la construction du récit ? Cette dernière partie est tellement humoristique que ça en devient pénible. Un chapitre = une rencontre = une révélation. Et hop-là ! On fait ça neuf fois de suite, et on a les neufs révélations. Naaaan, mais faut pas s'embêter à inventer des histoires, il suffit de faire une liste de courses. Notre héros va dans un rayon pour prendre la première révélation, ensuite il va au rayon suivant, prendre la seconde révélation et ainsi de suite. Et si on a l'impression que c'est téléphoné, il suffit de sortir un autre joker : "ah oui, mais on parle des coïncidences justement." Mais justement, prendre le lecteur pour un demeuré et sortir ensuite une ribambelle de livres sur le même sujet, ça n'est pas effectivement une troublante coïncidence ? Je suis vraiment navré de ne pouvoir mettre d'étoiles négatives. Et j'ai même envie d'écrire à J'ai Lu pour savoir pourquoi ils ne payent pas quelqu'un pour lire les livres avant de les publier. Même la couverture est moche, y a vraiment rien à en tirer. Conclusion : A garder sous la main, si on cherche un truc à balancer sur le chat du voisin qui s'aventure dans notre jardin, un truc inutile qu'on pourra envoyer comme un projectile, sans jamais se soucier d'aller le rechercher après.

infini

Le 26/01/2014

Alors tout d'abord je remercie un membre de babelio qui m' a conseillé ce livre et qui est aujourd'hui mon ami....:-) Pour tous les gens en quéte de soi,de mystique,de spiritualité..je le conseille.. Pour ma part ,j''ai plongé dedans.. et j'ai eu beaucoup de réponse dans ce livre.. Je crois en l'énergie de l'univers.. Je crois en beaucoup de choses qui ont été écrites dans ce livre... Meme si il est écrit sous forme de roman.. Il est remplit de vérité... Un livre très initiatique...merci!!