Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

L'enfant aux yeux bleus

de Danielle Steel , date de sortie le 25 octobre 2018
L'Enfant aux yeux bleus

De retour d'une mission humanitaire, Ginny erre dans New York en s'interrogeant sur le sens de sa vie. Une fois encore, elle s'apprête à fêter Noël seule et ressent ... Lire la suite

Livraison estimée le mercredi 24 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

L'Enfant aux yeux bleus

De retour d'une mission humanitaire, Ginny erre dans New York en s'interrogeant sur le sens de sa vie. Une fois encore, elle s'apprête à fêter Noël seule et ressent âprement le vide laissé par ceux qu'elle a perdus trop tôt. Elle croise alors le regard bleu perçant d'un jeune garçon, transi de froid et manifestement sans abri. Ginny lui propose de s'installer chez elle le temps de lui trouver un centre d'accueil.

C'est le début d'une relation unique qui changera à jamais la jeune femme. Ginny a dès lors une raison de se battre, mais aussi une raison de vivre. Et elle n'abandonnera pas avant d'avoir obtenu justice.

Une centaine d'ouvrages publiés en France, 800 millions d'exemplaires vendus à travers le monde : Danielle Steel est un auteur dont le succès ne se dément pas depuis maintenant plus de trente ans.

Caractéristiques

Titre L'enfant aux yeux bleus
Traducteur Nelly Ganancia
Collection Pocket. Roman
Editeur Pocket
Date de parution 25 octobre 2018
Nombre de pages 342 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 195 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-266-28565-0 - 9782266285650

4/5

jeunejane

Le 11/11/2019

Ginny, ancienne reporter et présentatrice célèbre à Los Angeles, a abandonné sa vie là-bas suite à la mort tragique de son mari et de son fils. Pour tenir le coup, elle s'est engagée dans l'organisation Human Rights et parcourt le monde dans des missions humanitaires. C'est la seule façon pour elle de survivre à son drame. Quelques jours avant Noël, elle est de retour à New York, désespérée, entre deux missions. C'est à ce moment qu'elle fait la connaissance d'un jeune garçon de 13 ans qui vit dans la rue. Des liens se tissent peu à peu entre eux. Blue est un garçon blessé par la vie. Blue est doué également car il se révèle être un très bon musicien. Ginny se battra pour ses droits avec l'aide d'un avocat dévoué. Pour son 100ème roman, Danielle Steel nous livre un récit très complet, très humain, qui aborde des thématiques très actuelles comme les droits humains dans le monde, les abus sexuels sur les enfants dans l'Eglise. Je suis loin d'aimer tous les romans de l'auteure mais celui-ci je l'ai particulièrement apprécié. On va dire que je l'ai dévoré tout en le savourant : pas de page turner dans ce cas.

Dupuisalex

Le 21/06/2019

« Aucune rencontre n’arrive par hasard» Lorsque Ginny rentre de mission humanitaire la date anniversaire de la mort de son mari et de son fils, elle n’a qu’une idée en tête, en finir avec sa vie. Malgré sa détermination, lorsqu’elle voit un enfant livré à lui même, Ginny se met en tête d’aider Blue, le garçon. Ce 100 eme de Danielle Steel m’a d’abord attiré par par sa couverture, qui est plutôt belle et attirante.Je m’attendais à autre chose. On passe plutôt un bon moment, toujours dans le Steel de l’auteure, fluide et de lit avec Aisance. Un des thèmes abordés est plus ou moins récurant en ce moment. Certains personnages sont exécrables par leurs étroitesses d’esprit et d’autre irréalistes par leur maturité ou leur confiance rapide voir soudaine entre eux. Lecture rapide et agréable .

prune42

Le 09/02/2019

Cela fait 3 ans que Ginny Carter travaille dans l'humanitaire, dans des pays étrangers en guerre, pour essayer d'oublier la mort tragique de son mari et de son petit garçon. Mais la vie de Ginny lui semble vide et un soir, la veille de Noël, elle s'apprête à sauter dans le vide quand elle voit un jeune garçon seul, apparemment livré à lui-même. Ginny et Blue vont faire connaissance et la jeune femme va le prendre sous son aile. Il lui livre peu à peu son terrible secret : il a été abusé par un prêtre. Dès lors, Ginny va l'aider à se faire reconnaître comme victime. Parallèlement, elle découvre que l'adolescent a un véritable don pour la musique et va l'aider à reprendre des études. Mais Ginny ne peut pas tout concilier, elle doit faire un choix entre ses missions à l'étranger et veiller sur Blue à New York. Je ne suis pas une fan de Danielle Steel mais ce roman a attiré mon attention à sa parution en raison du thème abordé, différent des autres habituellement traité. C'est donc par curiosité que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque de ma commune. Je dois dire que je m'attendais à quelque chose d'autre en le lisant, je n'ai pas été vraiment séduite. J'ai trouvé certains aspects pas très convaincants ou un peu difficiles à croire, comme par exemple la confiance instantanée entre l'adolescent et la jeune femme ou l'attitude de la tante de Blue qui se désintéresse complètement de son neveu et le laisse vivre en SDF, livré à lui-même. L'écriture de la romancière se lit facilement mais somme toute, pour moi l'intrigue manque de consistance, d'épaisseur, il ne se passe pas vraiment grand-chose. C'est un livre grand public et cela se ressent bien, il faut que cela reste accessible au plus grand nombre. Je referme donc ce livre sans grande émotion, cette lecture n'a pas été désagréable en soi mais elle n'a rien eu pour moi d'exceptionnel non plus.

Chroniqueuse

Le 26/12/2018

Danielle Steel dans ce roman « L'enfant aux yeux bleus » tend à dénoncer un sujet actuel et particulièrement sensible qu'est la Pédophilie dans l'église sous forme d'une belle histoire celle de la rencontre soudaine de Ginny au bord du suicide ayant perdu dans un accident de voiture son mari et son fils de 3ans et de Blue un enfant SDF errant dans l'inconnu…Ils vont s'aider mutuellement chacun marqués par les blessures du passé en se projetant dans un avenir prospère et serein. Cependant, ils vont devoir se heurter à l'hostilité de gens qui vont à l'encontre de ce scandale envers l'Église et de l'entourage de Ginny qui vont tenter de déstabiliser cette relation profonde qui se tissent entre eux. En quête de justice, Ginny est déterminée par tous les moyens pour parfaire l'équilibre de cet enfant par la certitude de l'amour que lui témoigne Blue. Ce roman est très émouvant par l'amour naissant de ces deux personnages et leur attachement mutuel. L'intérêt à lire ce roman n'est pas des moindres car avec une plume sincère et franche l'auteure dévoile les Tabous, les non-dits de l'Église sans aucune réticence. J'espère que vous l'avez lus et me donnerez vos avis ou bien le lirez.

LeParfumdesMots

Le 28/12/2017

Il s’agit du centième roman de Danielle Steel. A l’instar des auteurs proposant autant de romans, on pourrait croire que le talent stagne, voire s’amenuise. C’était sans compter sans le talent très atypique de Danielle Steel. Dès les premières pages, on se rend compte que la boite de mouchoirs sera probablement vide à la fin de cette lecture. On y découvre Ginny, une femme dévastée par le chagrin causé par la mort prématurée de son mari et de son fils de 3 ans. Malgré son engagement dans des missions humanitaires dangereuses, on parvient à percevoir sa détresse, à un point où la lecture devient très douloureuse, on en vient à craindre par la vie d’un personnage de fiction. C’est l’une des forces de ce roman, cette facilité à s’immerger totalement dans une histoire qui semble réelle. Le lecteur se met à la place de Ginny et la comprend immédiatement. Les mots sont suffisamment bien choisi pour permettre à tous, même aux moins sensibles, de se mettre à sa place, d’éprouver toutes ses émotions, la tristesse, l’abandon, la peur, l’angoisse, … Alors que tout semble perdu, Danielle Steel introduit Blue, L’enfant aux yeux bleus. Ce dernier est âgé de 13 ans à peine, vit dans la rue depuis trop longtemps. C’est alors que commence une merveilleuse histoire d’amour (dans le sens amour parental) entre deux personnes que tout semble opposer. L’une souhaite rejoindre son mari et son fils, décédés il y a 3 ans, l’autre a vécu une enfance cataclysmique et n’a plus aucune confiance en personne. Danielle Steel propose entre 3 et 5 romans par an, impliquant une écriture rapide et simple. Et pourtant, le lecteur aura l’impression d’être face à un texte parfaitement écrit, pensé depuis de nombreuses années tellement ce dernier véhicule l’histoire sans la moindre coupure, sans le moindre temps mort. L’auteure parvient, comme souvent, à nous proposer une histoire complexe, mais très simplement. Cela donne immédiatement à cette lecture une sensation de réalité. Danielle Steel nous transmet une partie de son vécu, ayant elle-même perdu une garçon âgé de 19 ans (suicide). Cette malheureuse expérience lui permet d’évoquer de tels sujets dans ces romans. Elle essaie de véhiculer des situations très méconnues du grand public. Ce roman en est d’ailleurs un grand exemple. Elle évoque, en effet, des sentiments, des situations que certains jeunes vivent au quotidien, mais que trop d’adultes jugent obsolètes (Si votre fils vous annonce qu’il n’aime pas aller à l’Eglise, allez vous tout de suite penser qu’il est l’objet de sévices sexuels de la part du curé que vous aimez tant ?). Parallèlement à ce combat contre la solitude et la mort, Danielle Steel nous propose d’en savoir un peu plus sur le travail des bénévoles, à travers le monde, qui viennent en aide aux personnes qui en ont vraiment besoin (Syrie, Inde, Pakistan, … Peut-être que ce roman permettra à notre civilisation d’arrêter de se plaindre d’aisance… Les points positifs Une écriture simple, mais très efficace. On y trouve un sentiment de réalisme, tout semble réel. Des personnages au bord du gouffre que l’on suit avec beaucoup d’inquiétude. Le lecteur vit l’histoire. Une romance comme on en croise rarement. Cet amour « mère-fils » est si inattendu, mais plein d’espoir. Danielle Steel aborde des sujets actuels très sensibles. Espérons que les choses changeront un jour. Le point négatif ? Un roman qui fait vivre aux lecteurs des situations très difficiles à supporter. Certains pourraient en être déstabilisés pour longtemps. Ma note pour cette lecture : 20/20 Un centième roman, pour un centième succès. Danielle Steel, grâce à son vécu et une écriture simple, parvient à nous envouter une nouvelle fois dans une histoire tragique et pleine de rebondissements.