Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Le siècle

Volume 3, Aux portes de l'éternité
de Ken Follett , date de sortie le 03 février 2016
Aux portes de l'éternité

Le siècle 3

1961. Les Allemands de l'Est ferment l'accès à Berlin-Ouest. La tension entre États-Unis et Union soviétique s'exacerbe. Le monde ... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le vendredi 30 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Aux portes de l'éternité

Le siècle 3

1961. Les Allemands de l'Est ferment l'accès à Berlin-Ouest. La tension entre États-Unis et Union soviétique s'exacerbe. Le monde se scinde en deux blocs. Confrontées à toutes les tragédies de la fin du XXe siècle, plusieurs familles - polonaise, russe, allemande, américaine et anglaise - sont emportées dans le tumulte de ces immenses troubles sociaux, politiques et économiques. Chacun de leurs membres devra se battre et participera, à sa manière, à la formidable révolution en marche.

Tout à la fois saga historique, roman d'espionnage, histoire d'amour et thriller politique, Aux portes de l'éternité clôt la fresque magistrale de la trilogie du Siècle, après La Chute des géants et L'Hiver du monde.

Ken Follett obéit autant à la véracité historique qu'aux lois du suspense romanesque. Impressionnant.

Macha Séry, Le Monde des livres.

Un récit haletant, dense et complexe. Un pavé qui se lit d'une traite.

Nina Sorel, Historia.

L'AVIS Du libraire

L'avis de Stéphane, de l'espace culturel de Carcassonne

Enfin le troisième et dernier volet de cette saga d'amour et d'espionnage.

Caractéristiques

Titre Le siècle - Volume 3, Aux portes de l'éternité
Auteur Ken Follett
Série Le siècle
Collection Le Livre de poche
Date de parution 03 février 2016
Nombre de pages 1277 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 615 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-12597-6 - 9782253125976

4,5/5

denis76

Le 04/05/2018

Dans « La Chute des géants », cinq familles - une américaine, une russe, une allemande, une anglaise et une galloise - se sont croisées, aimées et déchirées au rythme de la Première Guerre mondiale et de la Révolution russe.  « L'Hiver du monde » racontait la vie de leurs enfants au moment de l'accession au pouvoir des nazis puis des grands drames de la Seconde Guerre mondiale.  « Aux portes de l'éternité » ( 1961-2008 ), retrace leurs destinées toujours enchevêtrées à l'ère des immenses troubles sociaux, politiques et économiques des années 1960 à 1990 : la lutte pour les droits civiques, la guerre du Vietnam, la construction du mur de Berlin, la crise des missiles de Cuba, la guerre froide...  .  Sans mentir, j'ai été tenu en haleine de la page 1 à la page 1210 !  Ken Follett, mon écrivain favori, est sublime, comme d'habitude ! Tous les ingrédients du roman Historique parfait sont là.  Des événements mettent les « Puissants » sous tension, et comme chez Robert Merle, un personnage fictif dans le cercle des hommes de pouvoir (Kennedy, Khrouchtchev, Martin Luther King, Nixon, Gorbatchev, Lech Walesa, etc...) assiste à leurs doutes, angoisses, et décisions. . Nous sommes "aux portes de l'éternité », de l'anéantissement global quand, ayant connaissance de l'envoi caché de missiles à Cuba en 1962, on se demande si Kennedy va déployer son arsenal nucléaire sur l'URSS ! Je pense personnellement que nous avons eu de la chance que ce soit Kennedy et non Nixon, Reagan ou Bush qui soit aux commandes à cette période !  Il y a aussi des rebondissements spectaculaires, des mises en scène de vie quotidienne, des mises sous tension des personnages fictifs, et débats amoureux, etc...  Le tout est enveloppé dans une richesse historique très intéressante, et un style limpide à souhait !  Les familles Petchov-Jackes aux USA, Williams en Grande Bretagne, Franck en Allemagne, et Petchov-Dvorkine en URSS (tous enfants et petit-enfants des Tomes 2 et 1) nous font rentrer dans la « Grande Histoire » par la petite porte, fidèles observateurs d'une vie dépeinte comme si nous y étions. La famille Franck est bien sûr, déchirée par le Mur. Le livre nous tire par la main à la construction du Mur de Berlin en 1961, et nous lâche à sa destruction, en 1989.  Le livre nous accompagne également dans le ségrégationnisme anti-noirs des années 60, vers son évolution. Il y a une forte critique de l'intolérance, raciale ou autre, mais aussi du communsime. "De Berlin à Vladivostok, l'Empire Soviétique était un marécage dans lequel les populations se débattaient et sombraient souvent, sans jamais progresser."  Ce livre est aussi un hommage à la Femme. Evie, Beep, Tania ou Maria sont des femmes modernes, libres, indépendantes, et qui refusent de sacrifier leur carrière, leur destin, pour un homme. Enfin, on sent le plaisir du Rock'n Roll chez Ken Follett-le-guitariste-de blues, qui bâtit un groupe fictif avec certains de ses héros....  On a des moments émouvants à Birmingham (USA) et à Berlin.  Philosophe, l'auteur pense que les choses peuvent progresser avec le Temps, et en exergue, K. Follett met un poème de Shakespeare commençant par :  "La gloire du temps est d'apaiser des Princes les querelles..."  Peut être.... Mais la vie terrestre est courte. Je ne comprends toujours pas pourquoi on se « tape dessus » (il y a plusieurs degrés ) au lieu de vivre en bonne intelligence.

lyoko

Le 17/10/2014

De l'édification du mur de Berlin jusqu'à la chute de celui-ci, ken Follet nous fait traverser l'histoire. Ce troisième tome , relate les aventures de la 3ème génération en Russie, en Allemagne,aux USA et en Angleterre. Il ne fait pas de cadeaux aux personnages ayant réellement existés. Il les montre sous leur vrai jour et non pas comme dans un livre d'histoire. Il démontre aussi avec ferveur et longueur l'époque peace and love avec les hippies et la liberté sexuelle. Si j'ai été très enthousiasmée par les 2 premiers tomes, j'ai beaucoup moins aimé celui-ci. Les personnages sont beaucoup moins attachants (sauf peut être George Jack) .Les histoires de chacun sont parfois un peu poussées afin de les intégrer dans l'histoire réelle. Par contre on ne pourra jamais enlever à cet auteur son talent de méler historie réelle et historie fictive. Les recherchent historiques restent le maître mot de ce roman. Après, j'ai tellement attendu ce troisième tome, que peut être ma déception vient de là. Mais ce livre se termine sur une épilogue qui en dit long sur les 3 tomes (enfin pour moi !!) : Ce sont de véritables hommages à tous les combattants de la liberté quelle qu'elle soit ! ma note réelle un 3.5/5