Prix Landerneau des lecteurs 2019 : découvrez les 4 finalistes

Aux côtés de Michel-Édouard Leclerc, le romancier Philippe Besson préside cette année le jury de 220 lectrices et lecteurs qui a pour mission d’élire le roman lauréat. Cette « communauté littéraire » a jusqu’au 7 octobre pour échanger via une page Facebook dédiée et voter en faveur de son coup de coeur. Tirés au sort, douze lecteurs sont invités à Paris pour participer aux délibérations finales, assister à la remise du prix et profiter d’une rencontre privilégiée avec le lauréat.

Ce dernier, dévoilé le 8 octobre prochain à Paris, succédera au palmarès à L’Insouciance (Gallimard) de Karine Tuil, L’Art de perdre (Flammarion) d’Alice Zeniter et Chien-Loup (Flammarion) de Serge Joncour.


Le Prix Landerneau des Lecteurs en quelques chiffres

Le Prix Landerneau des Lecteurs c'est aussi : 

- 1 président du jury : Philippe Besson, aux côtés de Michel-Edouard Leclerc

- 1 Lauréat, auteur publié de la rentrée littéraire 2019





Les 4 romans finalistes

Kaouther Adimi

Les petits de Décembre (Le Seuil)

Dely-Brahim, dans la cité dite du 11 Décembre 1960. La vie est harmonieuse pour les enfants qui ont envahi ce terrain vague pour en faire leur terrain de jeux. Un beau matin, deux généraux débarquent, plans de construction à la main, pour construire de belles villas à cet endroit. Une résistance s’organise portée par trois enfants, Inès, Jamyl et Mahdi. Alors que la tension monte, la machine du régime se grippe…

Née à Alger, Kaouther Adimi vit aujourd’hui à Paris. Son premier roman L’Envers des autres a obtenu le Prix de la Vocation et le dernier, Nos Richesses a été récompensé par le Prix Renaudot des lycéens et le Prix du style.

Louis-Philippe Dalembert

Mur Méditerranée (Sabine Wespieser)

Fuyant guerres et pays, la Syrienne Dima, la Nigériane Chochana et l’Érythréenne Semhar embarquent à bord d’un chalutier en direction de Lampedusa avec l’espoir d’une nouvelle vie en Europe. Lors de cette traversée, les trois femmes vont découvrir leur nouvelle condition de « migrantes » et déployer pour survivre une solidarité qui ira au delà de leurs origines contrastées.

Louis-Philippe Dalembert est né à Port-au-Prince. Depuis 1993, il a publié, en France et en Haïti, des nouvelles, de la poésie, des essais et des romans. Avant que les ombres s’effacent paru en 2017 a été couronné du Prix Orange du Livre et du Prix France Bleu/Page des Libraires.

Valentine Goby

Murène (Actes Sud)

Hiver 1956. François Sandre a 22 ans quand un accident le prive de ses bras. Bien au-delà de l’effroi, ce livre raconte le combat de ce garçon pour réintégrer non pas sa vie, mais une autre vie. Jusqu’au jour où, par-delà la vitre d’un aquarium, une murène lui réinvente un avenir et va lui ouvrir les portes d’une aventure singulière : les balbutiements du handisport.

Après Kinderzimmer pour lequel elle a reçu 13 prix littéraires dont le Prix des libraires, Baumes et Un paquebot dans les arbres, Valentine Goby signe ici son treizième roman. Elle est également l’auteure de livres pour la jeunesse.

Sylvain Prudhomme

Par les routes (L’Arbalète / Gallimard)

« J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie. »

Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles. Auteur de romans et de reportages, Sylvain Prudhomme a reçu de nombreux prix littéraires et a été traduit dans plusieurs pays. Dans la collection L’Arbalète, il a notamment publié Là, avait dit Bahi, Les grands et Légende.