Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Une enquête du commissaire aux morts étranges

Le carnaval des vampires
de Olivier Barde-Cabuçon , date de sortie le 08 janvier 2020
Le carnaval des vampires

Une enquête du commissaire aux morts étranges

Forcés de fuir Paris, le chevalier de Volnay et le moine hérétique se réfugient à Venise. Ils y retro... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 06 avril 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le carnaval des vampires

Une enquête du commissaire aux morts étranges

Forcés de fuir Paris, le chevalier de Volnay et le moine hérétique se réfugient à Venise. Ils y retrouvent la jeune Violetta, devenue intendante d'un palais abandonné où de curieux événements se produisent la nuit venue.

Cependant, des faits bien plus étranges ont cours dans la cité d'ombres et de lumières. Au petit matin, des corps sont découverts vidés de leur sang. Paniquée, la population profane les cimetières pour brûler des cadavres après leur avoir percé le coeur. Les pouvoirs en place s'inquiètent d'autant plus que le carnaval va débuter...

Experte en vampirisme, la belle Maddalena Corvinus en est convaincue : les créatures de la nuit ont envahi la Sérénissime. Dans une Venise fantomatique et sa lagune crépusculaire, Olivier Barde-Cabuçon trousse un roman d'atmosphère gothique, original et haletant, et jette ses deux enquêteurs dans leur affaire la plus sanglante.

Caractéristiques

Titre Une enquête du commissaire aux morts étranges - Le carnaval des vampires
Collection Babel. Babel noir
Editeur Actes Sud
Date de parution 08 janvier 2020
Nombre de pages 483 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 348 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-330-12988-0 - 9782330129880

3,7/5

Lilo0606160616

Le 08/02/2020

"Le Carnaval des Vampires" est le premier roman d'Olivier Barde-Cabuçon que je lis et je dois dire qu'il me laisse autant agréablement surprise que sur ma faim. Ce dernier narre la suite des aventures du moine Guillaume, et de son fils le chevalier de Volnay, dans une Venise du 18ème siècle indépendante et fière de son savoir-faire architecturale et artisanale. Alors qu'ils se retrouvent pour une affaire familiale, une série d’assassinats et de phénomènes étranges incitent nos deux héros à investiguer dans cette ville qu'ils ne connaissent que trop bien et au travers de laquelle ils vont devoir déterrer de vieux souvenirs. Avouons-le, j'ai eu un plaisir non feint à découvrir la plume de cet auteur Lyonnais. Il nous fait partager avec une fluidité quasi parfaite sa passion pour l'histoire et l'art qu'il retransmet par le biais d'explications simples mais non moins précises. N'ayant jamais visité Venise, je me suis imaginée traverser la ville en gondole, flâner dans les rues pleine de badauds, visiter les magasins artisanaux ou encore humer le parfum délicat des jardins environnants. Olivier Barde possède ce don d'emporter son lecteur dans des songes lointains dont on espère presque jamais se réveiller.... "Presque", car malheureusement l'histoire est venue noircir le tableau lumineux qui se profilait. Le fond de l'aventure est somme toute classique : une histoire de vampires à une époque où le progrès est aussi paradoxalement recherché qu'évité (voire puni). Les personnages sont intéressants et donnent une note épicée au récit mais l'ensemble traîne beaucoup trop en longueur. Une fois les quelques trois cents pages atteintes (le roman en fait quatre-cent-quatre-vingt-quatre), j'ai réellement commencé à vouloir en finir avec ce roman qui me gardait éveillée par la qualité de ses descriptions historiques. Pas assez de dynamisme et trop de passivité qui ont rendu "Le Carnaval des Vampires" un roman à mon goût inachevé. Je garde cependant en mémoire le style de l'auteur que je ne manquerai pas de suivre par le biais d'autres œuvres que j'espère plus abouties.

coquinnette1974

Le 15/11/2018

Le carnaval des vampires d'Olivier Barde-Cabuçon est un roman emprunté à la bibliothèque. A Venise, le commissaire aux morts étranges et son collaborateur le moine hérétique font face à de curieux événements et à une présence suspecte dans le palais où ils séjournent. Dans le même temps, ils enquêtent sur des corps retrouvés vidés de leur sang et qui seraient les victimes de vampires... Le carnaval des vampires est une enquête mettant en scène le commissaire aux morts étranges et son collaborateur, un moine. Nous sommes plongés dans le Venise du XVIIIème siècle et j'ai trouvé ça passionnant. Seul regret, ce n'est pas le premier tome de la série et donc il m'a manqué quelques références pour apprécier pleinement ma lecture. Toutefois, j'ai apprécié la plume de l'auteur ; les personnages et l'ambiance très particulière de Le carnaval des vampires. J'ai passé un très bon moment de lecture et il me plairait de lire toute la série du commissaire et du moine. Ma note : 4 étoiles.

Killing79

Le 24/04/2018

Même si Olivier Barde-Cabuçon sait se renouveler à chaque fois, les ingrédients qui font de cette série une réussite, sont une nouvelle fois présents. Je veux bien sûr parler de l’atmosphère particulière qui plane sur ces aventures. A chaque opus, on est embarqué dans un nouveau décor, dans une nouvelle région. Comme il avait su le faire en Savoie ou au palais de Versailles, l’auteur recrée avec habileté l’ambiance des lieux. On se balade le long des canaux de Venise comme si on y était. Dans cette ville atypique, la luminosité et l’exubérance de la journée succèdent aux ténèbres et au mystère de la nuit. L’écriture de belle facture et un peu « surannée » de l’auteur colle parfaitement à l’époque racontée. Sans exagérer dans les descriptions, il nous met parfaitement en situation pour apprécier au mieux l’aventure. Grâce au commissaire aux morts étranges, le récit navigue encore entre réel et fantastique et on ne sait jamais sur quel pied danser. Le surnaturel de la situation se confronte au pragmatisme des enquêteurs. Et bien sûr, le grand point fort du livre reste ses personnages. D’épisode en épisode, l’auteur étoffe son duo original et tous les protagonistes qui gravitent autour. On se régale autant du moine, de son insolence et de sa verve que de Volnay qui traite toujours les évènements avec distance et froideur. Les deux compères forment une balance idéale pour résoudre les énigmes. J’avais déjà rencontré brièvement certains acteurs secondaires dans « Entretien avec le diable ». Mais n’ayant pas lu les quatre premières enquêtes, j’ai été un peu frustré parce qu’il m’a manqué certaines informations. Je vais donc me mettre pour objectif de rattraper mon retard afin de profiter au maximum de tout ce petit monde. Je vous conseille vivement de vous lancer dans cette série, à la plume exigeante, qui va vous faire voyager dans le temps et sur le globe, sur les traces de personnages passionnants dans des aventures qui le sont tout autant.