Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Séquestrée

de Chevy Stevens , date de sortie le 10 janvier 2013
Annie a été séquestrée.

Elle a passé douze mois en enfer dans une cabane
perdue au fond de la forêt.

Annie est libre, enfin, mais les séances chez le
... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le mercredi 12 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Annie a été séquestrée.

Elle a passé douze mois en enfer dans une cabane
perdue au fond de la forêt.

Annie est libre, enfin, mais les séances chez le
psychologue lui font revivre chaque minute.

Annie est sauve, le plus dur est derrière elle.
Du moins le croit-elle...

Caractéristiques

Titre Séquestrée
Auteur Chevy Stevens
Traducteur Sebastian Danchin
Collection Pocket. Thriller
Editeur Pocket
Date de parution 10 janvier 2013
Nombre de pages 382 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 200 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-266-22619-6 - 9782266226196

3,7/5

Deslivresalire

Le 28/11/2017

Annie O’Sullivan travaille comme agent immobilier à Clayton Falls. Elle rencontre David lors d’une journée porte ouverte pour la visite d’une maison. Mais celui-ci, loin d'être un simple client, sera en fait son kidnappeur et bourreau pour l’année à venir. Séquestrée dans une cabane, elle sera violée, maltraitée et bien plus encore par cet homme dont elle n’apprendra que des bribes d’informations durant ces longs mois d’agonie. Lorsqu’elle finira par s’échapper, elle devra apprendre à se reconstruire au travers de séances de psy et avec l’aide de sa famille et de ses amis. Mais il lui faudra également comprendre les raisons de cet enlèvement, d’autant que de nouveaux incidents troublants continuent de se produire depuis qu’elle a retrouvé sa liberté. Elle sera aidée par Gary, ce flic qui était chargé de l’enquête sur sa disparition et qui aimerait bien comprendre lui aussi les tenants et les aboutissants de toute cette histoire. A mon avis : La première originalité de ce roman, c'est son style narratif car tout le récit n'est fait que de ce que l'héroïne confie à son psychologue, sans que celui-ci n’ait la parole. Si cela n’est pas gênant en soi, on y perd néanmoins beaucoup de l’intensité du récit et des personnages. On a toujours l’impression d’être loin de l’action et c’est un peu dommage. L'autre originalité, c'est que contrairement à l'habitude dans les romans de ce type, le livre ne s'achève pas sur la libération (ou la mort parfois) du personnage kidnappé. À ce moment-là du récit, l'histoire est assez loin d'être achevée car de nouveaux rebondissements sont à venir. Par conséquent, après la brutalité et la noirceur de la séquestration, on enchaîne avec l'intrigue policière... deux romans en un finalement. Personnellement, la première partie m'a ennuyée, on est dans le cliché du kidnapping avec les contraintes à heures fixes, la perversion, le viol etc. Impossible de vraiment rentrer dans l'histoire qui traîne en plus un peu en longueur, d'autant qu'à titre personnel j'ai lu il y a peu le livre de Natascha Kampusch qui relate cette fois des faits réels. Le véritable intérêt de ce récit commence donc au 2/3 du livre, mais malheureusement avec un scénario un peu tiré par les cheveux, la montagne accouchant d'une souris... Visitez ou abonnez vous à mon blog pour d'autres avis sur d'autres lectures : https://blogdeslivresalire.blogspot.com/

tousleslivres

Le 08/12/2013

Je vous préviens, encore un coup de cœur !!! Annie O'Sullivan, 32 ans, agent immobilier, vie sur l’Île de Vancouver à Clayton Falls. Elle se fait enlevée lors d'une journée porte ouvert, elle fait visiter une dernière fois la maison par l'auteur de son kidnapping, on ne la reverra plus pendant une année. L'auteur Chevy Stevens, nous plonge dès les première lignes dans cette histoire qui va prendre le lecteur et va l'emporter au plus profond de l'horreur. L'auteur nous fait vivre l'année qu'a passé Annie par l’intermédiaire de ses récits chez le spy. Séance par séance, nous vivons l’enlèvent d'Annie par David. L'auteur, Chevy Stevens, choisit de dévoiler tout ce qui est arrivé à Annie. Le lecteur comprend tout de suite que Annie c'est échappée, puisqu'elle est là présente et qu'elle en parle. Il n'y a donc pas de surprise sur ces faits, les surprises vont arrivées peu à peu dans le récit d'Annie. Les explications d'Annie sont entre-coupées par quelque dialogues avec la psy. Chaque chapitre est une séance pendant laquelle Annie fait des flashbacks dans son enfance. On append que le père d'Annie est mort en même temps que sa sœur dans un accident de voiture, en effet un chauffard ivre leur est rentré dedans. Après cet accident la mère d'Annie fut bourrée de médicaments qui l'on totalement détruite psychologiquement. Un triller qui prend aux tripes et qui ne lâche pas son lecteur. Tout en sachant ce qu'il c'est passé et que Annie s'en est sortie, je n'ai pas pu faire autrement que de finir au plus vite cette lecture, je voulais connaître l'identité de kidnappeur... et je voulais savoir ce qu'allait devenir Annie. Juste dommage que ce livre ne voit pas plus développé, j'aurais bien pu lire 600 pages (il n'en fait que 379). Dommage aussi que le rôle de Gary qui est le seul enquêteur à lui accorder du crédit ne soit pas plus développé, il mériterai de prendre bien plis de place ici... Aller j'arrête là mes critiques négatives parce que j'ai adoré ce livre, j'ai même eu un coup de cœur pour ce premier roman de Chevy Stevens, cela promet pour la suite avec « Il coule aussi dans tes veines » que je vais bientôt lire.... Amateurs(trices) de triller psychologique et du thème de la séquestration vous ne serez pas déçus !!! A lire rapidement !!!

rubisblue

Le 08/09/2013

On entre directement dans l'histoire sans se poser de questions. Sans qu'elle nous soit particulièrement sympathique, Annie, le personnage principal, a une psychologie très développée, et qui -chose rare pour ce genre d'histoire- me semble juste. Le psychopathe est instable et détestable à souhait. Jusque là, tout va bien. C'est bien écrit, très détaillé, cohérent... Mais ? Mais une fois qu'Annie se fait enlever et qu'on passe quelques chapitres/jours enfermés dans cette cabane avec elle, on réalise qu'on n'est qu'un simple voyeur dans le récit cru qu'elle fait à son psy de son année de torture dans les bois. Certains pourraient s'en délecter, mais pour ma part, ça m'a fichue un peu mal à l'aise. Sans que je m'ennuie, le plaisir de la lecture est assez vite retombé. Et puis, une fois qu'on apprend comment elle s'en est échappée, on continue à s’immiscer dans sa vie à jamais brisée... ce pendant 300 pages sur moins de 400 ! Comme vous pouvez le comprendre, il faut attendre longtemps (trop longtemps ?) pour que quelque chose se passe dans la vie présente et qu'on se dise : "Ah, tiens, quoi maintenant ?". Tout ça pour avoir un dénouement, certes pas complètement fantasque (Si si ! Si vous lisez La ferme aux corps, vous apprenez que ça peut arriver !), mais faisant tout de même l'effet d'un téléfilm sur TF1 un dimanche après-midi. (Il y en a des bons, d'accord, mais ça reste assez grossier et caricatural). Bref, Séquestrée est un roman bien écrit, bien mené, très bien travaillé question psychologie de l’héroïne et de son tortionnaire (les autres personnages, je suis largement moins convaincue), mais pas tellement avec une "force inouïe" comme la 4e de couverture le laisse entendre.