Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Luca

de Franck Thilliez , date de sortie le 02 mai 2019
« Existe-t-il encore un jardin secret que nous ne livrions pas aux machines ? »

Partout, il y a la terreur.

Celle d'une jeune femme dans une chambre d'hôtel sordide, ventre loué ... Lire la suite
Egalement disponible au format ePUB.

Livraison estimée le mercredi 24 juin 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

« Existe-t-il encore un jardin secret que nous ne livrions pas aux machines ? »

Partout, il y a la terreur.

Celle d'une jeune femme dans une chambre d'hôtel sordide, ventre loué à prix d'or pour couple en mal d'enfant, et qui s'évapore comme elle était arrivée.

Partout, il y a la terreur.

Celle d'un corps mutilé qui gît au fond d'une fosse creusée dans la forêt.

Partout, il y a la terreur.

Celle d'un homme qui connaît le jour et l'heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire. S'engage alors, pour l'équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.

C'était écrit : l'enfer ne fait que commencer.

Caractéristiques

Titre Luca
Collection Fleuve noir
Date de parution 02 mai 2019
Nombre de pages 549 pages
Dimensions 21,00 cm x 14,00 cm
Poids 530 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-265-11781-5 - 9782265117815

5/5

ange77

Le 07/07/2019

« Effleurer la Faucheuse. L'affronter, même. Basculer de l'autre côté. Pourquoi pas. Mais il demeure une force qui surpasse la volonté : l'instinct de survie. » La dernière fois que je me suis retrouvée à côtoyer le fameux Franck Sharko, personnage-clé de l'auteur, c'était dans « Angor »... Et je me souviens que cela m'avait alors relativement ennuyée, parce qu'à l'époque je tenais à lire les Sharko-Hennebelle dans l'ordre de parution - et indépendamment donc, quelques-unes de ses nouvelles et les one-shots (en l'occurrence : « Vertige », « La forêt des ombres », « Rêver » et « Puzzle » jusqu'à présent). Ça aurait probablement été plus judicieux... Preuve en est que l'on ne fait pas toujours comme on veut dans la vie :( J'ai entamé ce Thilliez-ci pour un tas de raisons - pas forcément obscures (^^) mais trop longues à expliquer, peu intéressantes ma foi et surtout complètement hors-sujet. Le fait est que, si je me suis rapidement rendue compte que j'étais à nouveau dans la série citée supra, il était déjà trop tard pour ne serait-ce qu'envisager refermer le livre comme si de rien n'était... (Voilà l'un des risques à ne quasiment jamais jeter un oeil aux quatrièmes...) Et... J'ai donc, vous l'avez déjà compris, poursuivi ma lecture. Un roman hypnotique, haletant, s'imprègnant au plus profond des affres de la société d'aujourd'hui ; technologie moderne, augmentation de l'homme (du pacemaker à la prothèse bionique... on parle d'humains 2.0), Intelligence Artificielle, etc... et fatalement, des dérives qui en découlent. Thilliez flirte aisément avec le côté sombre d'internet, des réseaux sociaux, et de la « surmédiatisation ». L'auteur me bluffe un peu plus à chaque roman ; ici, il m'a carrément subjuguée. Avec « Luca », il aborde une panoplie de sujets actuels, plus intéressants les uns que les autres... et pousse à la réflexion, indiscutablement. Il arrive sans mal à créer une dépendance certaine à son récit et ses personnages, du même genre que l'addiction provoquée par ce qu'il dépeint justement ; une fois plongé.e.s dans ce titre, vous ne pouvez plus que tourner les pages ! Alors n'hésitez plus : si vous ne deviez lire qu'un seul Thilliez, c'est peut-être bien celui-ci ! =))

lyoko

Le 23/06/2019

Avec ce nouveau roman Frank Thilliez frappe fort, même très fort. Je pense même que c'est son meilleurs roman, le plus abouti a mon sens.. Il jongle admirablement bien avec son intrigue et les questions que peuvent se poser les lecteurs. Un des thème phare de ce roman : les lois bioéthiques et tout ce qui tourne autour. C'est l'occasion de poser les bases d'une réflexion, et de voir ou commence et ou s'arrête l'éthique des êtres humains. Je suis vraiment conquise par ce roman. Les personnages sont très travaillés , et l'auteur a laisser la place a d'autres personnages que Sharko et Lucie. Ils les a fortement humanisé , ce qui fait qu'on s'y attache fortement. La plume de l'auteur est magique et addictive. J'ai tourné les page sans m'en rendre compte. Et puis, il faut bien l'avouer j'ai trouvé Frank Thilliez plus poussé dans la violence qu'a son habitude… doit-on y sentir l'influence des nouveaux auteurs de thriller ?

gruz

Le 02/05/2019

Depuis quelques années, à chaque nouveau roman de Franck Thilliez, on se dit que ce n’est pas possible, qu’il ne va pas pouvoir continuer ainsi à faire toujours plus fou. Qu’il finira à un moment par se répéter, surtout aux travers des aventures de ses personnages fétiches que sont Sharko et Hennebelle (et le reste de leur équipe). Peut-être aurez-vous du mal à me croire, mais avec Luca il va encore plus loin et frappe encore plus fort. A en devenir béat d’admiration. Son nouveau thriller est une course contre la montre, un 24 heures chrono façon Thilliez. Sauf que le roman est loin de se résumer à cette seule course folle, très loin… Après Sharko (le livre), qui mettait ses deux enquêteurs au cœur de l’intrigue, cette fois-ci c’est l’enquête qui est davantage mise en avant. Une autre manière de penser et de construire l’histoire, qui prouve que l’auteur ne veut pas se répéter et cherche sans cesse à se renouveler, tout en gardant sa patte propre. Luca est un roman visionnaire tout autant qu’une plongée dans les dérives d’un monde qui tend à jouer de plus en plus à l’apprenti sorcier. Le mélange d’action et de science marche à fond, toujours plus loin dans ce qui est sa marque de fabrique. Cette histoire est d’une richesse incroyable, avec un nombre étonnant de thématiques traitées, à en donner le tournis. Et pourtant, Franck Thilliez arrive à toutes les aborder en donnant une cohérence au tout, sans jamais se perdre. Ça tient de l’alchimie, il n’y a bien que lui pour maîtriser ainsi autant d’ingrédients, sans que ça ne lui explose à la figure. Oui, Luca est un thriller incroyablement addictif. Mais c’est aussi un thriller qui pense et qui fait réfléchir. Il y est question d’Intelligence Artificielle, de réseaux sociaux, d’amélioration de l’homme, ou encore d’enfantement… (et de tant d’autres sujets, qu’il serait criminel d’en dévoiler davantage !). Il est intéressant de constater que deux des plus grands écrivains français de thrillers ont choisi d’écrire, au même moment, sur des thématiques similaires. Mais aucune redondance, le traitement de Bernard Minier et de Franck Thilliez n’a vraiment rien à voir et ça rend les choses d’autant plus passionnantes. Cette lecture va vous rester en mémoire longtemps après la dernière page tournée. Parce qu’il est autant question de divertissement que de réflexion sur notre société. Et d’éthique. On ne peut qu’être admiratif devant le travail de recherches effectué et la manière de parfaitement les intégrer dans l’histoire. Quant à l’enquête, elle est tout bonnement asphyxiante. Le rythme ne faiblit jamais et les rebondissements sont légion. Des cliffhangers loin des clichés du genre, jamais tirés par les cheveux, toujours subtils et parfaitement intégrés dans l’intrigue. Du grand art. Le récit est dur, violent, et met en scène toute la (les) folie(s) des hommes. Ça n’empêche que l’auteur contrebalance cette dureté par beaucoup d’émotions. C’est ce côté profondément humain qui sert de liant, fait qu’on entre en empathie avec les personnages et que notre cœur vibre en cadence. En 1987, Suzanne Vega chantait « Luka », tube interplanétaire qui a traversé les années. En 2019, Franck Thilliez vous offre Luca, thriller qui a toutes les qualités pour devenir un tube littéraire qui va rester pareillement gravé en mémoire. Juste indispensable.