Prêt à feuilleter

Le manuscrit inachevé

de Franck Thilliez , date de sortie le 02 mai 2019
Le Manuscrit inachevé

Une enquête sans corps.

Une défunte sans visage.

Un thriller sans fin.

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoi... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Le Manuscrit inachevé

Une enquête sans corps.

Une défunte sans visage.

Un thriller sans fin.

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin. Dans le coffre, le corps d'une femme. À la station-service où a été vu le conducteur, la vidéosurveillance est claire : l'homme n'est pas le propriétaire du véhicule.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète : un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, « L'Inspirante », villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale, et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire...

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d'autres se pose : vers qui et vers quoi se tourner quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Caractéristiques

Titre Le manuscrit inachevé
Collection Pocket. Thriller
Editeur Pocket
Date de parution 02 mai 2019
Nombre de pages 621 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 324 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-266-29300-6 - 9782266293006

L'offre du moment

4,5/5

marina53

Le 24/09/2018

Janvier 2014. En cette froide journée d'hiver, Sarah, 17 ans, part faire son jogging. Sa mère, Léane Morgan, étant absente, elle lui envoie une photo d'elle avec son portable. La jeune fille ne reviendra jamais... Quatre ans plus tard. Quentin Rose, jeune voyou, braque, sous la menace de son Beretta, une station-service et vole une voiture à une pompe. Malheureusement, la douane n'est pas loin. Une course-poursuite s'engage et Quentin finit au fond d'un ravin. Appelés sur les lieux, les flics sont sous le choc lorsqu'ils découvrent le cadavre d'une jeune fille dans le coffre, le visage arraché, deux orbites creuses à la place des yeux, les deux mains manquantes. Au visionnage des caméras de surveillance, Vic Altran et son coéquipier, Vadim Morel, chargés de l'enquête, n'ont qu'une image très imprécise du conducteur de la voiture volée, qui plus est, munie d'un faux numéro de plaque. Léane Morgan, elle, est devenue auteure de romans sous le pseudonyme Enaël Miraure. Elle a quitté la région, son mariage bat de l'aile depuis la disparition de sa fille. L'auteur présumé de cet enlèvement, Andy Jeanson, croupit en prison depuis 2 ans, dans l'attente de son procès. Sarah n'était visiblement pas sa seule victime puisqu'il a dévoilé à la police les différents lieux où étaient enterrés les corps des jeunes filles enlevées sauf celui de Sarah. Un coup de fil de Colin Bergeron, le policier en charge de cette enquête, l'informant que son mari a été agressé, va la contraindre à retourner chez elle... Quelle noirceur dans ce manuscrit inachevé... D'un côté, Léane Morgan, mère éplorée depuis la disparition de sa fille dont le corps reste introuvable et auteure de thrillers, qui va devoir rejoindre sa région du nord. de l'autre, les VV (Vic et Vadim), flics à la criminelle de Grenoble. Suite à la découverte du corps d'une jeune fille, ils ne s'imaginent pas un seul instant jusqu'où cette macabre découverte va les emmener. Deux histoires qui, immanquablement, vont finir par se rejoindre. Deux enquêtes complexes mais terriblement bien ficelées. Franck Thilliez joue avec le lecteur de bout en bout : des indices disséminés ici et là, des fausses pistes, des mots soulignés, un roman dans le roman. Nul doute que l'auteur maitrise parfaitement l'art du thriller. Les courts chapitres, aux fins accrocheuses, s'enchaînent rapidement, d'autant que l'on passe d'une histoire à l'autre. Ce roman profondément noir, où l'on côtoie meurtriers, dépeceurs et violeurs, nous plonge dans une ambiance glaçante et hostile, le climat pluvieux et froid aidant. Un roman jouissif, ingénieux et retors à souhait ! PS : Merci Kirzy pour tes éclairages !

Kirzy

Le 04/05/2018

Tox je suis, tox je reste. Dès que parait un nouveau Thilliez, je me jette dessus, c'est irrépressible et me l'enfile direct en intraveineuse. Et avec ce shoot 2018, la came fut particulièrement bonne. Dès les premières pages, ferrée je suis. Mais comment fait Thilliez pour rendre autant addict son lecteur avec ce Manuscrit inachevé ? 1- il s'y éclate, le Francky, dans son bouquin. Ça se sent et c'est bon lorsqu'il parsème son récit de clins d'oeil ( à Conan Doyle et son Sherlock, à Stephen King et son Misery etc ). Et il nous livre une mise en abyme dans la mise en abyme avec un roman dans le roman de son roman et une héroïne écrivaine à succès de polar, comme lui quoi. Perso, ça m'aurait pas gêné d'en zapper une, mais bon ... 2- il a une capacité à se réinventer assez dingue en construisant ici un récit complexe gavé de sous-intrigues puissantes qui forcent l'interrogation et augmentent l'envie de résoudre l'enquête. Un vrai puzzle fou, une équation à X inconnues dans un univers très très sombre dans lequel tu croises des êtres d'une perversité assez inouïe sur fond de darknet et SM extrême. Et ce n'est jamais indigeste, pas d'overdose en vue. Sans doute grâce aux deux principaux personnages, vraiment très intéressants : Vic le flic hypermnésique et surtout Léane l'écrivaine en quête de vérité sur la disparition de sa fille, qui , elle, a occulté beaucoup de choses de son passé ( + un mari qui lui a perdu la mémoire suite à une agression ! ) Ce sont nos lampes-torches dans le récit pour essayer de comprendre tout ce qui s'y joue. On découvre tous les éléments de l'enquête avec eux, au fur et à mesure. 3- il s'amuse avec le lecteur comme dans une partie d'échecs dans laquelle on aurait toujours un coup de retard. Dès le prologue, on sait qu'il va falloir ouvrir l'oeil et que des indices seront disséminés dans le texte , des mots soulignés en fait. Mais comme je suis une sacrée buse, comme d'hab', je me suis faite avoir et n'ai quasi rien vu venir. Faut dire, que des misdirections, y en a un paquet qui t'attirent vers une piste pour mieux t'y fourvoyer et te détourner de la véritable action en cours. Tu doutes, tu doutes tout le temps. Tu reviens en arrière pour être sûr que tu n'as rien laissé passer. Et quel final !!! Bref, un excellent thriller qui déploie toute la maestria de l'auteur, le tout porté par une plume alerte et soignée. PS : si une âme charitable et perspicace a compris l'énigme des mots soulignés et autres, je ne serai que joie si elle m'éclairait un peu ... Edit du 6 mai : youhou, pas si buse, j'ai trouvé la solution et le final prend tout son sel, quel coquin ce Thilliez !!!!