Prêt à feuilleter

Fantazmë

de Nicolas Tackian , date de sortie le 02 janvier 2019
Fantazmë

Janvier 2017, Paris, XVIIIe arrondissement. Le corps d'un homme atrocement mutilé est retrouvé dans une cave. Le commandant Tomar Khan pense d'abord à un règlement de comptes. Le gen... Lire la suite

En stock en ligne

 RETRAIT GRATUIT
en magasin E.Leclerc

Livraison gratuite à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Fantazmë

Janvier 2017, Paris, XVIIIe arrondissement. Le corps d'un homme atrocement mutilé est retrouvé dans une cave. Le commandant Tomar Khan pense d'abord à un règlement de comptes. Le genre d'affaire qui reste en suspens pendant des années, se dit-il. Mais voilà, l'ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d'un dealer, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d'un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s'en prend à la pègre. Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d'ombre où s'affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d'être humain.

Caractéristiques

Titre Fantazmë
Collection Le Livre de poche
Date de parution 02 janvier 2019
Nombre de pages 281 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 154 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-23753-2 - 9782253237532

L'offre du moment

4/5

Giraud_mm

Le 13/01/2019

Un migrant est retrouvé atrocement mutilé dans le 18ème arrondissement de Paris. Le groupe du commandant Tomar Khan, de la PJ, est chargé de l'enquête. Une enquête qui semble a priori voué à l'échec jusqu'à ce qu'un fragment d'ADN permette d'établir un lien avec plusieurs affaires du même type en Europe. Un tueur invisible serait-il en train de faire le ménage dans la pègre. Une enquête qui mettra aussi également le commandant en face de ses propres failles et défaillances. Un roman noir plus qu'un vrai policier, noir, très noir, court et nerveux, très nerveux, où le bien ne l'emporte pas toujours. Une histoire tout aussi crédible que beaucoup d'autres, avec des personnages très marqués : les méchants sont vraiment très méchants et impitoyables ; mais entre le héros policier et le tueur, aux passés pas si éloignés que ça, il y a juste une affaire de chance, celle qui fait que la balle de match va retomber du bon ou du mauvais côté du filet (référence au film "Match Point" de Woody Allen). L'écriture est dense, serrée, directe et concise ; peu de place pour les fioritures. Et c'est diablement efficace ! Au final, un excellent polar noir !

Kirzy

Le 18/03/2018

Excellent titre que ce " Fantazmë ", " spectre en albanais ". Vengeance - Justice - Résilience. Comment être un bon flic quand les victimes sont des bourreaux ? ou que la justice relâche des monstres ? C'est tout l'enjeu de ce polar. Le " spectre " en question, c'est un insaisissable tueur qui sévit dans les quartiers chauds de Paris et notamment au coeur de la mafia albanaise. Des fantômes, il y en a d'autres dans ce polar, ceux qui hantent le commandant Tomar Khan chargé de l'enquête : son père qu'il a tué très jeune pour sauver sa mère et son petit frère, un autre monstre qui revient de façon très présente depuis que notre héros est victime d'hallucinations et que cela pourrait être le résultat d'une hérédité neurologique ; Bob Müller, le violeur qu'il a également tué dans l'opus précédent ( le très bon Toxique ) et qui peuple ces cauchemars dans des scènes dialoguées fantastiques très réussies. Niko Tackian a gagné en densité depuis Toxique. On retrouve son sens très sûr du scénario et du rythme mais cette fois la trame en multi-couches est bien plus ancré dans le réel, ce qui lui donne plus de force : la traite des femmes, le Paris post-attentats, la crise des migrants, les geôles de Bachar al-Assad. L'enquête en elle-même est classique mais ce qui distingue ce polar d'autres, c'est la profonde humanité apportée par de très beaux personnages comme celui de la lumineuse Ara, la maman de Tomar, ancienne Peshmerga, emplie d'empathie, qui guide son fils vers la compréhension de l'autre hors de sa bulle de flic. Le personnage du Fantazmë est également incroyablement fort ( je n'en dirais pas plus pour ne pas en dévoiler trop ). Même l'horrible inspecteur de l'IGPN est campé avec beaucoup de finesse et on prend un grand plaisir à le détester autant qu'on aime toute l'équipe de Tomar. Un polar court, violent, musclé mais terriblement sensible. Très réussi.