Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Douce nuit

de Mary Higgins Clark , date de sortie le 01 octobre 1997
Douce nuit

Brian, sept ans, n'a plus qu'une seule idée, qu'un seul espoir : la médaille de saint Christophe, donnée par sa grand-mère, pourrait sauver la vie de son papa, hospitalisé po... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 17 décembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Douce nuit

Brian, sept ans, n'a plus qu'une seule idée, qu'un seul espoir : la médaille de saint Christophe, donnée par sa grand-mère, pourrait sauver la vie de son papa, hospitalisé pour une grave maladie... C'est grand-mère qui l'affirme, elle ne peut pas se tromper.

Aussi, lorsqu'une inconnue s'enfuit avec le portefeuille de sa mère, où se trouve la médaille, il n'hésite pas à se lancer à ses trousses, abandonnant la féerie du Rockefeller Center illuminé pour la nuit de Noël.

Et le cauchemar commence, pour Brian et pour sa mère, tissé de main de maître par la reine du suspense.

Mary Higgins Clark a concocté un terrible conte de Noël...
Chloé Radiguet, Bonne Soirée.

Caractéristiques

Titre Douce nuit
Traducteur Anne Damour
Date de parution 01 octobre 1997
Nombre de pages 185 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 120 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-17012-9 - 9782253170129

3,6/5

cascasimir

Le 09/02/2020

Saint Christophe, patron des voyageurs, priez pour nous et gardez nous du mal. "Douce nuit, sainte nuit"... Catherine Dornan a laissé tomber son portefeuille, en voulant le ranger. Une femme s'en empare et s'efface dans la foule. Brian, 7 ans, va suivre l'inconnue en espérant récupérer le portefeuille de sa maman et la médaille de Saint Christophe qui est dedans ( promise à son papa malade)... Personne ne voit le petit s'éloigner! Les gens applaudissent le violoniste qui joue " Douce nuit, sainte nuit "! "Tout est calme, plus de bruit"... Catherine s'affole, Brian a disparu ! Cally, la voleuse, a besoin d'argent, seulement,p afin d'offrir une poupée à Gigi, sa petite fille, pour cette nuit de Noël... Elle la voulait tellement! "C'est Noël et là bas dans le ciel". C'est sans compter sans Jimmy, le frère de Cally, qui s'empare de l'argent et kidnappe Brian, pour empêcher sa soeur de le dénoncer à la police... "Une étoile d'un éclat irréel"... Il neige fortement, avec des bourrasques de vent... Le petit Brian a la médaille, à son cou, mais il est enfermé dans une voiture volée, avec Jimmy qui le menace, avec un revolver... " Brille au loin sur le monde" Le mari de Catherine se remet doucement d'une opération délicate, à l'hôpital. Catherine ne peut compter que sur l'inspecteur Mort Levy, sur les remords de Cally ( qui sort de prison), sur le courage de Brian ou... sur la Providence, sur cette médaille de Saint Christophe? "Comme un rêve infini" Pour une fois, ce n'est plus une femme( La nuit du renard, La maison du guet, La clinique du Docteur H...) au centre d'un livre de la Reine du suspense( qui nous a quitté) mais un petit garçon... "Jimmy ordonne froidement, à Brian: Enlève cette foutue médaille de ton cou!"

Phoenicia

Le 01/12/2019

Une lecture courte et haletante, idéale pour se mettre dans le bain à l'approche de Noël. Mary Higgins Clark nous offre une excellente histoire : un jeune garçon dont le père est hospitalisé est persuadé de l'aider en lui remettant une médaille de Saint-Christophe. Or, le porte-feuille dans lequel elle se trouve se retrouve entre les mains d'une femme qui de fil en aiguille va indirectement le mener à se faire kidnapper le jour de Noël. Une course poursuite commence. Les chapitres courts rendent le rythme endiablé, prenant. Les caractères des personnages sont très touchants. On est facilement empathique envers Brian comme Cally. Une très bonne histoire pour qui veut lire un thriller sur le thème de Noël. Challenge Riquiqui Challenge Le tour du scrabble en 80 jours (7e éd) Challenge Trivial Reading V Challenge Mauvais Genres Challenge 50 objets 2019-2020 #ColdWinterChallenge

iz43

Le 30/09/2018

Douce Nuit est un roman très court de Mary Higgins Clark qui se lit très vite. Contrairement à ses autres romans, on connaît dès le début le méchant. L'histoire reste cependant très prenante car elle touche la corde sensible de chaque parent (un enfant qui disparaît). Alors qu'il écoute les chants de Noël avec sa mère et son frère, Brian 7 ans suit une femme qui a ramassé le porte feuille que sa maman a laissé tomber par terre par inadvertance. L'enfant se trouve confronté au frère de cette femme qui vient de s'évader de prison et le prend en otage. Autant dire que les pages se tournent toutes seules tellement on veut savoir ce qu'il va arriver à ce petit garçon. J'ai trouvé les personnages comme d'habitude très touchants. Brian bien sûr un petit bonhomme courageux. Les parents déjà éprouvés par la maladie du papa. Le grand frère.

XS

Le 16/01/2018

Un conte de Noël très court, dont le héros est un petit garçon otage d’un dangereux évadé de prison. Va-t-il pouvoir s’en sortir ? C’est un récit sans beaucoup d’intérêt. Des gentils très gentils, des méchants très méchants : pas de nuances, rien de ce qui fait le sel d’un bon roman à suspens. Dans mes (très) lointains souvenirs, Mary Higgins Clarke faisait preuve d’un peu plus de tranchant…

Mon avis: Comme j'aime lire de temps en temps des romans policiers, je m'étais donc procurée une dizaine de livres de Mary Higgins Clark en brocante l'été dernier. C'est le genre de livres idéale entre deux lectures plus conséquentes . J'ai décidé de sortir celui-ci de ma pile à lire étant donné qu'il était très court, et qu'il se lirai donc très rapidement. Effectivemment j'ai lu ce livre en une journée à peine, car l'intrigue est relativement simple. Ici pas de meurtre dès le départ, mais un petit garçon de sept ans du nom de Brian, qui malgré lui va se retrouver sur la route d'un évadé de prison très dangereux, Jimmy Siddons, qui cherche à quitter le pays. Tout au long du roman on va donc suivre sa fuite en compagnie du jeune garçon qu'il détient en otage pour tenir les policiers à distance. On peut peut-être avoir l'impression que le récit est monotone mais pas du tout. Jimmy Siddons est mauvais. Il n'a semble-t-il aucune once d'humanité même envers sa sœur Cally, qu'il n'hésite pas à mêler de force à ses mauvais coups. Pendant toute sa cavalcade on a peur pour Brian, car plus le temps passe plus Jimmy a peur et perd son sang froid. On ne sait pas s'il va le tuer ou s'il va décider de l'abandonner sur la route, dans le froid, au milieu de nulle part. J'ai trouvé néanmoins que certains événements arrivaient trop facilement, comme à chaque fois dans les romans de l'auteure. Il y a des coïncidences un peu trop faciles, qui nous font deviner assez vite malheureusement la suite des péripéties. J'aurais aimé avoir un peu plus de rebondissements qui nous tiennent en haleine, que Jimmy ait plus de bâtons dans les roues, car notre intérêt pour ce qu'il se passe est finalement uniquement due à notre peur quant à la possible perte de contrôle de Jimmy face à une telle situation. J'ai beaucoup aimé le personnage de Cally, la sœur de Jimmy, qui vit de façon très modeste avec sa petit fille Gigi depuis que son compagnon est mort subitement cinq ans plus tôt, renversé par une voiture. Malgré son manque d'argent évident, elle fait tout pour offrir une vie confortable à Gigi, mais malheureusement pour elle son frère l'empêche de vivre sereinement. Je me suis également beaucoup attachée à Brian. C'est un petit garçon très courageux qui n'a pas hésité à s'élancer à la poursuite d'un voleur, pour récupérer la médaille d'un saint qui était dans le portefeuille de sa mère, et qui avait selon sa grand-mère le pouvoir de guérir son papa. Sa naïveté d'enfant est attendrissante, et l'intelligence et le grand sang froid dont il fait preuve pour son jeune âge, face à ce ravisseur fou à lier m'a vraiment étonné. Enfin, j'ai apprécié l'image que donne l'auteure des policiers. Bien qu'il y ait toujours le cliché du flic peu compréhensif et peu chaleureux, l'un d'entre eux essaiera de voir plus loin que ce que tout le monde semble croire. Certains policiers même, joueront les bons samaritains à la fin, ce qui est plutôt touchant. L'ambiance de ce roman est assez glaciale, on ressent une grande tension pendant tout le livre. Malgré tout, on éprouve également une certaine foi, car l'action se déroule pendant la période des fêtes, au son des chants de noël dans les rues de New-York, ou dans les cathédrales. Ainsi on ne peut pas croire qu'un tel drame puisse arriver à cette période de l'année, et on ne peut qu’espérer que Brian soit sauvé et qu'il retrouve sa famille à temps pour ouvrir ses cadeaux au pied du sapin. Pour conclure: Un roman qui se lit très vite sur un prisonnier en cavale et un jeune garçon pris en otage en pleine période de Noël. L'atmosphère glaçante et inquiétante est bien présente, même si certains événements arrivent un peu trop facilement, et que la fin n'est pas une réelle surprise. Ma note: 13/20.