Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Ce que vivent les roses

de Mary Higgins Clark , date de sortie le 14 janvier 1998
Ce que vivent les roses

Par deux fois, à quelques semaines d'intervalle, Kerry McGrath fait une constatation troublante : le Dr Smith, chirurgien plasticien, donne à ses patientes le visage... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 29 octobre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Ce que vivent les roses

Par deux fois, à quelques semaines d'intervalle, Kerry McGrath fait une constatation troublante : le Dr Smith, chirurgien plasticien, donne à ses patientes le visage de Suzanne, une jeune femme assassinée quelques années plus tôt.

Alors procureur-adjoint, Kerry avait fait condamner le mari de Suzanne...

Saisie de doutes, Kerry veut faire rouvrir le dossier, mais personne ne semble y tenir, ni son patron, ni son ex-mari, ni même son vieil ami, le sénateur Hoover...

Caractéristiques

Titre Ce que vivent les roses
Traducteur Anne Damour
Date de parution 14 janvier 1998
Nombre de pages 315 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 175 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-253-14377-2 - 9782253143772

3,8/5

Laehb80

Le 02/08/2019

Je n'avais pas lu de roman de Mary Higgins Clark depuis 20 ans je pense, j'en étais très friande à l'époque et j'en garde de bons souvenirs. C'est justement pour cela que je craignais d'en lire à nouveau. Peur d'être déçue, peur que ça ait mal vieilli, peur de trouver l'intrigue bête. Verdict : ce n'est pas un coup de coeur, ce n'est certes pas un roman dont je me souviendrai dans 20 ans mais c'est une lecture agréable qui ne fait pas trop datée malgré sa date de parution.

Banana_L

Le 08/01/2019

Grande adepte des romans policiers, j'avais hâte de commencer la lecture de ce roman. Et je n'ai pas été déçue. L'affaire sur laquelle décide d'enquêter Kerry McGrath, procureur-adjoint, tourne autour de l'esthétique, autant celle de la victime que des diverses oeuvres d'art qui sont présentes tout au long de l'intrigue. J'ai pour ma part beaucoup apprécié ce roman et peu après l'avoir commencé j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher si bien que je l'ai très rapidement terminé. J'ai réussi à découvrir l'identité du meurtrier avant les protagonistes mais pas avant la dernière partie du roman que j'ai trouvé facile à lire et très prenant.

elise3coco

Le 27/06/2016

Deuxième roman de l'auteur que je lis et je ne suis pas déçu. L'enquête est menée non pas par des policiers mais par l'adjointe du procureur. C'est un peu par hasard que Kelly va ré-ouvrir une enquête vieille de quelques années. On entrevoit vite qu'il y a 3 coupables possibles: Skip, celui qui purge sa peine en prison pour ce meurtre précis ; le père biologique de la victime, qui est chirurgien esthétique et qui met le visage de sa fille sur d'autres personnes ; et Josh Arnott, un voleur d’œuvre d'art qui aurait bien pu être présent sur les lieux du crimes. A vous de déceler lequel est malhonnête !! J'ai trouvé ce roman très sympa bien que je me suis parfois perdu dans les personnages !! Ils ont des noms trop proches et je ne savais plus trop qui était qui ! Malgré que j'ai plutôt aimé ce roman et que la fin n'était pas vraiment prévisible, je pense que je vais vite oublier cette histoire. Car elle n'est pas la meilleure de tout les temps ! Le suspens arrive surtout sur la fin, sinon l'histoire se déroule tranquillement.

MissMarty

Le 01/12/2012

D'habitude, je ne lis pas de romans policiers et, quand je suis allée au CDI de mon lycée, une prof tenant également le CDI me l'a conseillé. Elle m'a affirmé que cela se lisait tout seul et qu'il était rempli de suspens. C'est pourquoi, je l'ai lu. Au début, j'ai eu du mal à me mettre vraiment dedans, mais l'entrée dans la machine infernale de l'affaire Reardon m'a captivée jusqu'à la dernière ligne, le dernier mot, la dernière syllabe et la dernière lettre de ce livre. Donc, Kerry McGrath est une jeune femme procureur-adjointe ayant pour ambition de devenir juge. Elle est divorcée de Robert Kinellen, brillant avocat et mère d'une jolie petite Robin qui a eu un accident de voiture. Celle-ci n'ayant eu, heureusement, que des marques au visage, dut se faire soigner par le chirurgien plasticien Charles Smith. Et c'est dans le cabinet du Dr Smith que Kerry découvre le visage d'une jeune femme qui lui est familier. Puis, un autre jour, une autre jeune femme qui ressemble fortement à la première, ressortit également du cabinet du Dr Smith. Chose fortement étrange ! Et c'est après un rêve étrange que Kerry se souvint de ce visage : celui de Suzanne Reardon, fille de Charles Smith, qui aurait été assassinée par son mari, Skip Reardon. N'étant pas convaincue de la culpabilité de Reardon, elle décide de rouvrir le procès mais elle ne savait pas qu'en menant l'enquête sur cette étrange affaire, qu'elle entrait dans une machine infernale mettant en péril sa propre vie et même celle de sa fillette, Robin. Un livre à lire absolument si vous aimez le mystère permanent !