Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Oeuvres poétiques et théâtrales

de Rainer Maria Rilke , date de sortie le 23 octobre 1997
Ce volume offre des traductions nouvelles et présente une importante originalité de conception. Aux cycles bien connus viennent s'ajouter des ensembles reconstitués grâce aux indications de l'auteur. C'est... Lire la suite

Livraison estimée le jeudi 12 novembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Ce volume offre des traductions nouvelles et présente une importante originalité de conception. Aux cycles bien connus viennent s'ajouter des ensembles reconstitués grâce aux indications de l'auteur. C'est Rilke lui-même qui a eu l'idée de joindre aux «Elégies de Duino» un corpus rassemblant des poèmes écrits entre 1921 et 1922, et qui étaient dispersés dans des éditions antérieures.

Caractéristiques

Titre Oeuvres poétiques et théâtrales
Editeur Gallimard
Date de parution 23 octobre 1997
Nombre de pages 1894 pages
Dimensions 18,00 cm x 12,00 cm
Poids 722 g
Support Relié
ISBN / EAN 2-07-011500-3 - 9782070115006

4,5/5

ay_guadalquivir

Le 17/09/2015

Rilke est celui qui m'a ouvert l'accès à la poésie. Exercice pur de la langue allemande ou française, des mots qui sont là, font sens parfois simplement mais aussi dans une complexité purement poétique. Ce que Rilke fait des mots les plus simples me touche. Qu'ils soient adressés à la nuit, à la montagne, aux roses ou aux femmes.

Annette55

Le 31/10/2014

Verger Peut-être que si j'ai osé t'écrire, Langue prêtée, c'était pour employer Ce nom rustique dont l'unique empire Me tourmentait depuis toujours: Verger. Pauvre poéte qui doit élire Pour dire tout ce que ce nom comprend, Un à peu près trop vague qui chavire, Ou pire : la clôture qui défend. Verger: ô privilége d'une lyre De pouvoir te nommer simplement., Nom sans pareil qui les abeilles attire, Nom qui respire et attend..... Nom clair qui cache le printemps antique, Tout aussi plein que transparent, Et qui dans ses syllabes symétriques Redouble tout et devient abondant.