Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Love and other words

de Christina Lauren , date de sortie le 17 septembre 2020
Love and Other Words

« Rien ne peut effacer le véritable amour. »

Macy, interne en pédiatrie, prépare sans conviction son mariage avec un homme plus âgé qu'elle tout e... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le jeudi 03 décembre 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Love and Other Words

« Rien ne peut effacer le véritable amour. »

Macy, interne en pédiatrie, prépare sans conviction son mariage avec un homme plus âgé qu'elle tout en gardant ses distances. Lorsqu'elle tombe sur Elliot - son premier et unique amour -, la vie parfaite qu'elle s'était construite commence à se craqueler.

Jadis, Elliot était tout pour Macy. Son ami studieux et maladroit avec qui elle passait des heures à dévorer des livres, à partager mots favoris, peines et victoires, jusqu'à ce qu'il devienne peu à peu l'homme auquel elle ouvrirait son coeur après le décès de sa mère... et avant qu'il ne le brise le soir-même où il lui déclarait sa flamme.

Dix ans après leur rupture, le hasard réunit à nouveau ces deux amours de jeunesse, séparés pour de mystérieuses raisons. Même si leurs souvenirs sont assombris par ce qui est survenu cette nuit-là, Elliot parviendra-t-il à percer le secret des dix années de silence de Macy et à la convaincre que l'amour absolu existe, quitte à se dépasser lui-même ?

Combien de temps faudra-t-il aux deux héros pour découvrir ce qui a mal tourné ?

Caractéristiques

Titre Love and other words
Traducteur Margaux Guyon
Collection New romance
Editeur Hugo Poche
Date de parution 17 septembre 2020
Nombre de pages 441 pages
Dimensions 18,00 cm x 11,00 cm
Poids 236 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7556-8267-0 - 9782755682670

4,8/5

ChuutJeLis

Le 26/02/2020

Macy va bientôt se marier avec un homme qu'elle fréquente depuis peu. Mais un jour, alors qu'elle prend un café avec sa meilleure amie, elle va croiser Elliot son amour de jeunesse qu'elle n'a pas revu depuis 11 ans... J'avais envie de lire une jolie romance, mignonne et touchante, et je dois avouer que "Love and Other Words" est tombé à pique. J'ai eu un gros coup de cœur pour cette histoire et surtout pour les personnages du roman. Macy et Elliot ont tous les deux su me toucher à leur manière par leur bienveillance et leur simplicité si charmante. J'ai beaucoup aimé l'alternance entre les chapitres qui se passaient au présent et ceux dans le passé qui permettaient de découvrir au fur et à mesure l'histoire qu'ont vécu Macy et Elliot dans leur jeunesse. J'ai trouvé l'histoire très belle et sans chichi, il y avait du suspense et quelques rebondissements sans se retrouver avec des situations rocambolesques ou tirées par les cheveux. C'est un livre doudou qui fait du bien au cœur ! C'était le premier roman que je lisais de ces 2 autrices et j'ai adoré leur plume.

BellesEndormies

Le 27/01/2020

C’est une histoire palpitante avec un duo très attachant. Le prologue commence fort, j’ai directement été bouleversée et j’avais hâte d’en savoir plus... Les chapitres sont alternés: le passé où on les voit adultes onze après et où on suit la nouvelle vie de Macy avec ses doutes et ses interrogations et puis le passé, leur rencontre et leur amitié qui évolue. J’ai aimé découvrir ces deux personnages, leur alchimie, leur complicité, leur relation passionnelle. J’ai plus apprécié les suivre dans le passé: observer toutes leurs premières fois, leur petit jeu « Ton mot préféré ? »,... Il y a également une petite touche de drame et de romance comme j’aime. C’était à la fois puissant, doux et tellement intense !

pommerouge

Le 27/12/2019

Wow, cette année, j’ai découvert deux romans de ces autrices. Un en version audio, l’autre papier et j’adore toujours autant. L’écriture me charme, leurs histoires sont vraiment merveilleuses et me touchent en plein cœur. Ici, nous retrouvons le personnage de Macy, qui n’a pas toujours eu une vie facile. Après avoir vécu le douloureux décès de sa mère, son père décide de prendre une maison secondaire, pour y aller dans le week-end, afin que Macy puisse avoir un endroit à elle pour se changer les idées. C’est ici, qu’elle rencontrera Elliot, son voisin, d’un an son ainé. Sauf que pour des raisons étranges, qu’on ignore encore, ils sont restés éloigner l’un de l’autre pendant plus de onze ans. Alors, quand Macy le croise, dans un café du coin, elle est sous le choc. Elle ne l’a pas revu depuis onze années, pourtant quelques choses en elle est chamboulé, elle le sent. Mais tout n’est pas si simple, il y a les rancœurs qui reste et perdure, mais également un fiancé. Oui Macy, est fiancé, elle a avancé et continuer sa vie sans Elliot, même si cela reste évident que ce dernier est et restera l’homme de sa vie… Ainsi, pour comprendre ce qui est arrivée à ces deux personnages, mais aussi pour comprendre la relation qui les lies, les autrices ont alternée les chapitres entre présent et passé, l’un après l’autre. J’ai adoré cette alternance, qui nous mettait les deux époques en parallèle. Petit à petit, on comprenait mieux les liens qui unissait Macy et Elliot. Ce livre me transmettait tellement d’émotion. Même si j’avais une petite idée de ce qui a provoqué la séparation, mon idée n’était pas complète. Les autrices ont réussi à me surprendre jusqu’au bout et j’adore ça ! Elles m’ont transmis des émotions si fortes… Puis Macy et Elliot, étant enfant, adoraient jouer à un jeu : leur mot préféré. Elliot posait la question et chacun devait donner son mot préféré du moment. Et le dernier mot préféré tout à la fin du roman de Macy m’a littéralement fait éclater en sanglots ! C’était si beau, si touchant, si émouvant !!!! En bref, ce roman était vraiment magnifique. L’histoire est touchante et l’alternance entre le passé et le présent rend cela parfaitement beau. On s’attache progressivement aux personnages et on vit leur émotion avec eux. Une histoire d’amour extrêmement touchante !

Marlene_lmedml

Le 02/12/2019

UNE WOMEN FICTION A LIRE ABSOLUMENT ! On ne présente plus le duo Christina Lauren, avec [Love and other words], elles reviennent avec une women fiction exceptionnelle. Ce roman ne se classe pas en new romance, je tiens à attirer votre attention sur ce point. Ici, il y a certes de l’amour, beaucoup d’amour, mais ce n’est pas forcément ce qu’il faut retenir de cette histoire. [Love and other words] c’est l’histoire touchante d’un duo de personnage magnifique. Narrée par une héroïne ô combien attachante, ce roman m’a touché au plus profond de moi. L’histoire est exceptionnelle et ce, jusqu’à la toute fin. DES PERSONNAGES TOUCHANTS, ADORABLES ET INOUBLIABLES… Macy Eliott… Mon Dieu, comment vous parler d’eux. J’ai été terriblement sensible à leur histoire. Vous allez vibrer à leurs côtés, découvrir leur histoire chapitres après chapitres. Le présent et le passé se mêlent pour vous mener à une révélation déchirante. Macy est une héroïne solaire, elle se lie d’amitié avec Eliott qu’elle voyait tous les week-end et pendant les vacances. Durant toute leur adolescence, leurs sentiments ont évolués vers un amour indéfectible, malheureusement cet amour a été brisé le soir-même de la déclaration d’Eliott. Que s’est-il passé ? Macy et Eliott vont se revoir onze ans après cette fameuse nuit qui a gâché leurs vies respectives. Il aura suffit d’un regard pour que leur amour leur explose au visage. Mais peut-on tout pardonner ? Macy et Eliott sont merveilleux, j’espère que vous les aimerez autant que moi. UNE HISTOIRE QUI SE LIT D’UNE TRAITE ! Quand on commence un tel livre, c’est impossible de ne pas le lire d’une traite. Je n’ai fait qu’une bouchée de cette histoire. Les autrices ont fait très fort, les chapitres dans le passé nous mènent à une révélation coup de poing qui arrive vraiment à la toute fin du roman. On se ronge les sangs tout au long de la lecture en imaginant mille et un scénarios, et mon Dieu, je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement qui m’a transpercé de toutes parts. J’ai aimé la dynamique passé/présent. On vibre à chaque page, on se régale avec nos personnages. L’impact psychologique de cette histoire est impressionnant, en tournant la dernière page, le visage baigné de larmes, j’étais confuse, toujours aux prises avec la violence de mes émotions. Me demandant comment j’aurais vécu cet enchaînement d’événements. Cette histoire est tellement intense, l’écriture des autrices est un régal, c’est fluide, addictif, captivant. Parfois réconfortant, perturbant et touchant. IL Y A BEL ET BIEN UNE ROMANCE DANS CETTE HISTOIRE… Ce roman renferme une belle histoire d’amour… L’amour avec un grand A… Une histoire d’amour avortée à l’adolescence et qui reprend ses droits onze ans plus tard. L’amour est tellement bien représenté dans le récit, c’est intense, une amitié qui se mue en amour véritable. Les autrices ont frappé fort, je n’en reviens toujours pas de la complexité de l’histoire, que ce soit dans le passé ou dans le présent. La seule constante, c’est cet amour indéfectible qui inflige autant de bonheur que de souffrance. Je suis tombée amoureuse de cette histoire, pour tous les messages qu’elle transmet, pour la force des personnages et leur singularité. EN BREF : [Love and other words] est une belle leçon de vie. Une histoire touchante et déchirante sur le pouvoir de l’amour et du pardon. Les autrice m’ont tellement bouleversée que j’en ressors le cœur gros et rempli d’amour. Si vous aimez les histoires intenses psychologiquement et les secondes chances, n’hésitez pas, ce roman ne vous laissera pas indemne. C’est un petit joyau à lire de toute urgence.

Lectrice-Lambda

Le 02/12/2019

Il y a des livres qui vous mettent le sourire, qui vous font monter les larmes aux yeux, qui vous font voyager. Et il y a les livres qui vous bouleversent intensément, vous serrent le coeur pendant toute votre lecture et continue de le faire encore pendant des jours et des jours après l’avoir terminé. « Love and the other words » fait clairement parti de cette dernière catégorie. Macy est interne en pédiatrie. Sa vie se résume à son travail, laissant malgré elle de côté son homme avec qui elle prépare leur mariage, sans envie ni grande conviction. Sa routine parfaitement cadrée va exploser lorsqu’elle revoit par hasard Elliot, son amour de jeunesse, « l’amour » de sa vie. Ils se sont connus adolescents, ont partagé leur passion pour la lecture, mais aussi leurs premiers émois. Sauf que leur relation a définitivement été brisée il y a onze ans, lorsque Elliot lui a déclaré sa flamme et en même temps brisé le coeur. Onze ans de silence, onze années séparés, à vivre constamment avec le fantôme de l’autre. Seulement, le destin fait bien les choses et leurs chemins se croisent de nouveau. Se donneront-ils la chance de s’expliquer, de se réconcilier, de renouer alors que tout les sépare aujourd’hui ? En écrivant cette chronique, j’ai toujours le coeur qui palpite à mille à l’heure. Si vous cherchez une histoire tendre, une histoire passionnante, une histoire palpitante, une histoire triste et belle à la fois, vous êtes au bon endroit. L’histoire de Macy et d’Elliot, c’est avant tout celle d’une belle amitié, comme on en croise rarement. Macy rencontre Elliot lorsque son père achète une maison de vacances. Sa mère est décédée et son père espère que cette maison sera un refuge pour eux quelques jours par mois pour décompresser loin de leur quotidien et de leur peine. C’est alors qu’elle va rencontrer son voisin, Elliot. Ils sont tout juste adolescents, ne se voient que quelques fois par mois, mais l’amour des mots vont les réunir. Ils adorent la lecture et c’est ce qui va les rapprocher. Alors que Macy est renfermée sur elle-même, Elliot va la faire sortir de sa coquille avec sa franchise désarmante. Il ne va pas la juger parce que sa mère est décédée et cela va faire un bien fou à l’adolescente. Nous entrons directement dans le récit au moment où Macy tombe par hasard sur Elliot. Dès cet instant, on sent tout de suite que leur histoire est bien plus complexe et profonde qu’une simple amitié d’enfance. Nous sommes immédiatement autant bouleversés que les personnages par leurs retrouvailles, même si nous ne connaissons encore rien à leur histoire. Le récit alterne entre passé et présent, et ce à chaque chapitre. Ainsi, nous suivons autant les retrouvailles de ces deux personnages que leur rencontre et comment va évoluer leur relation. Cette alternance permet de mieux comprendre les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre et de renforcer tous les ressentis que l’on peut avoir pendant notre lecture. Car oui, plonger dans « Love and other words » c’est entrer dans un tourbillon d’émotions brutes. On passe par tous les sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs, qu’ils aillent de la joie à la tristesse. C’est plus qu’émotionnellement dur : même physiquement on souffre avec eux. Il m’est difficile de mettre des mots sur ce que j’ai pu ressentir. On ressent autant de l’espoir que de la crainte, on a peur de découvrir le « pourquoi » ils se sont éloignés, on se demande s’il n’est pas trop tard pour eux. C’est intense, c’est beau et émouvant à la fois. Il faut dire que les personnages ne sont pas en reste pour nous faire apprécier cette histoire. Macy est d’abord une adolescente perdue et dévastée par la mort de sa mère. On va la voir se reconstruire au fil des années. Elle est devenue aujourd’hui une femme un peu effacée, qui ne vit que pour son travail et ne laisse pas vraiment la place à la vie. Elliot est désarmant, en tout point. Il est d’une franchise incroyable, il ne peut pas mentir. Même s’il est gêné, il répondra à tout. Ce trait de caractère est autant présent lorsqu’il est jeune qu’adulte et le savoir autant à l’aise avec ses sentiments l’a rendu encore plus incroyable. Déjà seuls ses personnages m’ont touchée alors ensemble c’était un vrai feu d’artifices. Les auteurs ont réussi à trouver les bons caractères pour former ce duo, des personnages qui ne sont au final qu’un seul être parfait. « Love and other words » c’est aussi une belle leçon sur la vie. Christina LAUREN abordent de nombreux thèmes qui touchent tout un chacun : la mort, l’adolescence, les premiers émois, l’amour, le sexe, la peur, la trahison,… Des sentiments et des expériences que tout le monde ressentira et expérimentera au moins une fois dans sa vie. Plus la fin approchait et plus mon coeur palpitait. J’étais partagée entre deux émotions : savoir enfin ce qui a pu séparer Elliot et Macy et ne pas savoir justement. Parce que l’on sent que cette révélation va autant nous bouleverser que les personnages et va changer complètement leur relation. Et comment dire… C’était à la hauteur de l’histoire. Alors oui, plus on approche de l’instant fatidique et plus on devine un peu ce qui a pu se passer. Malgré tout lorsque le secret est enfin révélé, les larmes ne peuvent s’empêcher de couler. En conclusion, « Love and other words » est probablement le plus beau livre que j’ai pu lire en cette année 2019. Christina LAUREN nous offrent une histoire bouleversante dont il est très difficile de s’en détacher une fois le livre commencé, mais aussi très compliqué à laisser derrière nous une fois terminé. Cette histoire est avant tout celle d’une incroyable amitié entre une fille et un garçon, une relation simple et pure qui va se transformer en « plus ». Malheureusement, la vie va les séparer pendant onze années à cause du destin. Et c’est ce même destin qui va finalement les réunir par hasard. J’ai autant aimé le présent que le passé. J’ai eu autant le coeur qui palpitait par leur rencontre que par leurs retrouvailles. Ce livre est un condensé d’émotions pures qui m’a chamboulé et qui continue encore de le faire. « Love and other words » est, à mon sens, l’un des plus beaux livres écrits par Christina LAUREN. Une fois commencé, vous ne pourrez jamais l’oublier.