Livraison offerte dans + de 600 points de retrait E.Leclerc
camion
Livraison à domicile offerte* !

Prêt à feuilleter

Landon : nothing less

Volume 2, Between : l'amour guérit-il les blessures ?
de Anna Todd , date de sortie le 03 novembre 2016
Je ne désire rien de plus que lui appartenir et je veux qu'elle m'appartienne, complètement.

La vie du beau Landon est un enfer : deux jeunes femmes, très belles et très différentes, se d... Lire la suite

En stock en ligne

Livraison estimée le lundi 10 août 2020

 RETRAIT OFFERT
en magasin E.Leclerc

Livraison offerte à domicile*. Voir conditions.


La fiche détaillée

Résumé

Je ne désire rien de plus que lui appartenir et je veux qu'elle m'appartienne, complètement.

La vie du beau Landon est un enfer : deux jeunes femmes, très belles et très différentes, se disputent son amour. Laquelle gagnera ?

Dakota est sa petite amie depuis l'enfance, ils ont partagé tant de fous rires et de drames qu'ils se comprennent à demi-mot. Jusqu'à ce que Dakota le largue au moment où ils devaient s'installer ensemble. Il est meurtri par l'abandon de celle qui était devenue sa moitié.

De Nora, il ne sait pas grand-chose. Mais il espère bien découvrir l'histoire de cette belle fille dont le corps l'attire irrésistiblement. Elle a éveillé en lui des désirs qu'il ignorait. Mais il n'arrive pas à savoir si Nora lui ment ou si elle cache de trop lourds secrets.

Dakota et Nora se connaissent, elles sont amies avec Tessa, la coloc et meilleure amie de Landon. Mais leur rivalité va dégénérer en une lutte où tous les coups sont permis pour gagner le coeur du beau célibataire, comme balancer des informations secrètes sur l'autre...

La suite des événements va changer la vie de Landon. Finie la valse hésitation, il se décide à dénouer les fils enchevêtrés de ses relations avec chacune d'elles, de vivre ses passions et de s'engager Mais les découvertes qu'il va faire, les paroles qu'il va libérer ne seront pas sans laisser de trace dans leur vie.

Ce dernier opus de la saga After termine la série comme elle avait commencé : au rythme des doutes, des embrouilles, des secrets et des passions de ses héros.

Caractéristiques

Titre Landon : nothing less - Volume 2, Between : l'amour guérit-il les blessures ?
Auteur Anna Todd
Traducteur Alexia Barat
Série Landon
Collection New romance
Editeur Hugo Roman
Date de parution 03 novembre 2016
Nombre de pages 427 pages
Dimensions 21,00 cm x 13,00 cm
Poids 475 g
Support Broché
ISBN / EAN 978-2-7556-2332-1 - 9782755623321

3,2/5

OLDB

Le 17/11/2019

Après ma lecture du premier tome, j'ai enchaîné avec celui-ci et l'ai lu en moins de 24h. C'était le dernier livre de ma PAL d'été, et j'avais envie d'en terminer une bonne fois pour toutes avec les After puisque ça fait trois mois que je les lis. C'est donc chose faite, et même si ce n'est toujours pas le livre du siècle, il est quand même un peu mieux que le premier. On retrouve donc nos personnages après le tome 1, c'est la suite directe, il aurait d'ailleurs pu être écrit en un seul livre si on enlève toutes les réflexions inutiles de Landon, parce que oui, celles-ci continuent dans ce dernier tome. Comme pour le premier, je n'ai pas spécialement aimé le personnage de Landon contrairement aux livres After où je le trouvais génial, là il me paraît toujours aussi fade, inutile, franchement il ne sert pas à grand chose, il ne fait rien et est juste partagé entre deux filles. C'est toujours la même histoire, qui va-t-il choisir entre son ex et cette nouvelle arrivante dans sa vie ? Mais quelque chose a relevé le niveau de ce livre contrairement au précédent. En effet, on a dans cet opus, le point de vue de Nora/Sophia que j'ai trouvé bien mieux que Landon. J'ai beaucoup aimé ses passages, même si ce n'est toujours pas une plume digne des plus grands, c'était largement plus agréable à lire. Et on a du mystère, on découvre au fur et à mesure les secrets de cette dernière et ce qu'elle cache à Landon depuis le début. Heureusement pour moi que cette Nora ait donc eu droit à son point de vue, sinon, il m'aurait toujours été aussi fade. Les points négatifs évoqués dans ma chronique précédente tiennent toujours pour celui-ci, mais au moins, j'ai eu réellement envie de savoir ce qui allait se passer au fil des pages par rapport au mystère concernant Nora. Autre petit bémol cependant, c'est la rapidité qu'a l'auteure de conclure son histoire. On est soudainement projeté un an dans le futur alors que rien ne présageait une fin à ce moment-là. Un an plus tard, on se retrouve projeté dans une vie parfaite dans le meilleur des mondes. Comme je l'avais dis il y a trois ans dans ma chronique du dernier tome de After où l'auteure avait fait exactement la même chose, je n'aime pas quand j'ai l'impression qu'un auteur expédie son histoire, histoire d'en avoir terminé. Mais finalement, est-ce que j'ai aimé cette duologie ? Eh bien honnêtement, si vous êtes vraiment un super grand fan de Anna Todd, lisez-le, mais sinon, ne vous lancez même pas dedans, on n'y apprend rien, et vous risquez au contraire de vous dégoutez du personnage de Landon, pourtant si agréable dans les After sans pourtant être le petit garçon tout gentillet et fade qu'il est dans sa propre duologie.

Sami33

Le 07/05/2018

Autant vous le dire tout de suite, si j'ai adoré la lecture du premier tome "Landon", j'ai beaucoup moins aimé celui-ci. Je ne l'ai pas détesté mais la frontière n'est pas loin... Beaucoup de blabla pour pas grand chose finalement. Le livre aurait fait cent pages de moins, il aurait été plus agréable à lire car j'ai finit par sauter quelques pages pour en terminer avec mon calvaire... Je vous explique pourquoi ? C'est parti ! Si j'avais été fan du premier tome, où Landon était un personnage très attachant et que je voulais qu'une chose qu'il soit heureux, ici, Anna Todd a fait traîner les choses en longueur et c'est pour ça que je suis sévère parce que le problème de l'auteur c'est qu'elle ne sait pas faire court ! Au risque de m'attirer les foudres des fans, je suis désolée mais pour moi, c'était beaucoup trop long. J'étais restée sur ma faim et je voulais à tout pris savoir ce qui allait se passer. Il faut dire que niveau suspens, Anna Todd est une championne ; à chaque fin de tome, on n'a qu'une envie, se plonger dans la suite ! L'identité de la femme de Landon n'est finalement pas une surprise pour ma part, je m'y attendais mais ce qui m'importais à ce moment-là du récit, c'était de savoir comment elle allait amener la chose... Entre Dakota, Nora et Landon rien ne va plus ! Il ne sait plus qui il est et où il en est. Dakota est à la fois son amie, sa meilleure amie, son ex-petite amie, son ex-fiancée, sa première fois, son chevalier servant, son garde du corps, son garde-fou... Bref, elle est beaucoup de choses pour lui et a été beaucoup de choses pour elle. Ils ont partagé les bons comme les pires moments de leur vie ensemble. Nora est fraîche et pétillante. Elle le rend meilleur, elle le fait se sentir meilleur mais elle a un lourd secret. Et c'est ce secret qui va planer tout le long de la lecture. On veut savoir de quoi il en retourne... L'attirance qu'il éprouve pour Nora grandit de jour en jour bien malgré lui. Il ne contrôle plus rien dès qu'il s'agit de ce petit bout de femme qui le mène par le bout du nez. Le problème de Landon est qu'il a un grand cœur et ne voit que le bien en chaque personne qu'il côtoie et fait abstraction des mauvais côtés malheureusement. Avec elle, il marchera sur des œufs, il aura peur de dire ou de faire quelque chose qui la fera fuir. Mais Nora veut garder ses distances avec Landon mais dans le même temps, elle est jalouse de la relation qu'il entretient avec Dakota. La question qui brûle les lèvres est qui de Dakota ou de Nora remportera le gros lot ? Pour moi, cette suite est en dessous du précédant où l'auteur s'amuse à nous balader durant le récit. De ce fait, je me suis vue accélérer ma lecture en sautant quelques passages malgré qu'il y ait un peu plus d'actions. Il y a trop de longueurs, les tergiversations et prises de têtes de Landon ont eu raison de moi. Ce que j'ai trouvé intéressant et judicieux de la part de l'auteur est d'avoir donnée la voix à Nora, pour qu'elle nous montre son point de vue et pour que l'on comprenne enfin ce qui ne tourne pas rond chez elle. Elle aussi a tendance à s'apitoyer sur son sort et à ne pas se sentir digne de Landon mais j'aurai envie de lui donner raison par bien des aspects... Quand à Dakota, elle s'est montrée sous son véritable jour et une véritable plaie pour Landon ! Pour ma part, ni l'une ni l'autre ne mérite ce pauvre Landon qui est prêt à soulever des montagnes pour ces femmes. Landon a grandit, il s'affirme plus. Il prend des initiatives et refuse de rester sur la touche. Tout ça pour vous dire que si j'étais emballée au début de ma lecture, j'ai vite déchanté. Ce qui m'a fait tenir jusqu'au bout, c'était ma curiosité à satisfaire : que pouvait bien cacher Nora de si terrible ? Une saga se clôture avec cette fin qui aura connu des hauts et des bas. L'épilogue de fin m'a plu et l'on termine sur une bonne note...

Laurapassage

Le 14/12/2016

Alors que le premier tome Landon ne m'avait pas du tout convaincu pour de nombreuses raisons, je voulais quand même lire Between pour ne pas rester sur une mauvaise impression (ce qui m'arrive peu pour les livres Hugo Roman) et terminer le cycle After d'Anna Todd et j'ai eu raison, puisque ce deuxième tome est largement au-dessus du premier. "J'ai lu pas mal de romans d'amour et j'ai toujours trouvé idiot qu'un corps d'homme puisse, comme par magie, réduire le cerveau d'une femme en bouillie." Dans le premier tome, nous suivions les déboires de Landon depuis son arrivée à New-York et surtout avec deux jeunes filles : Dakota son ex et Nora l'amie de Tessa. Et même si Between se passe de suite après, Landon m'a paru vraiment plus mature. Enfin, il ne se préoccupe plus de "je lis Harry Potter, je vais faire pipi, les tableaux du couloirs sont beaux" et il se concentre enfin sur l'essentiel : sa vie amoureuse ! Et il ne s'arrête pas là puisque plutôt que de ne penser qu'au bonheur d'autrui, il agit enfin pour son plaisir à lui. Il était temps ! Autant Hardin énervait par son égoïsme, autant Landon agaçait par son dévouement. A côté, Dakota reste la même peste qu'elle a toujours été en manipulant Landon parce qu'il est à lui et qu'elle peut en faire tout ce qu'elle veut. Nora, quant à elle, pense avant tout à lui et se dit qu'il serait bien qu'une personne lui permette de vivre comme il en a envie (enfin tant que ça n'implique pas de dévoiler ses secrets). Comme je vous le disais, plusieurs choses m'avaient profondément déçue dans le premier tome. Mais dans Between, fini les incohérences qui se répètent, fini Landon qui pense trop et n'agit jamais et fini le fait de rabâcher le fait qu'il habitue Brooklyn. Alors bien sûr, l'histoire n'est pas exempte de clichés. On se doute dès les premières pages la fin du livres, mais en même temps, je crois que si Anna Todd n'avait pas fait ce choix, une armée de fans aurait signer une pétition pour changer l'histoire ! De plus, tout le tome se base sur les non-dits. Car sans les secrets qui se trament depuis le début - et qui selon moi ne méritent aucunement d'être cachés - il aurait suffit de 100 pages plutôt que deux tomes. Ça semble logique, comme dans beaucoup de romance, qu'on trouve un tel prétexte pour que la relation amoureuse n'aboutisse pas dès les premières pages du livre. "- J'ai confiance en toi. Je ne fais confiance à personne d'autre sur cette planète, pas de la manière dont j'ai confiance en toi et ça me terrifie parce que je te connais à peine... et que tu ne me connais pas du tout." Mais comme à son habitude, Anna Todd arrive à nous tenir en haleine. Impossible de lâcher Between une fois que vous le commencez. Plus adulte, plus mature et plus sexuel à l'image d'After, on découvre enfin dans ce tome des jeunes adultes qui se désirent, se déchirent, se confient l'un à l'autre, se font confiance, s'apprivoisent et qui s'aiment. Et même si l'auteure use de facilités en réutilisant des codes présents dans ses autres livres, c'est le genre d'histoire, le genre de romance que l'on lire et surtout dévorer ! Ce n'est peut-être pas de la grande littérature, mais en refermant Between, j'étais ravie de ma lecture qui m'a permit de passer un très bon moment. "Le temps fait partie des éléments incontournables que les humains ne peuvent contrôler. Une chose parmi tant d'autres, en fait. En tant qu’être humains, nous sommes obsédés par le temps et le fantasme de pouvoir un jour le manipuler." Between, à l'inverse de Landon qui ne m'avait pas du tout convaincu, m'a tenu en haleine tout au long de ma lecture et même si l'histoire est prévisible et parfois clichée, Anna Todd nous offre une vraie romance comme elle sait le faire, avec des scènes coquines, des déchirements et un beau happy-end.

Gaoulette

Le 15/11/2016

Bon j’espère que ce sera le dernier spin off d’Anna Todd, j’ai tout lu car je suis fan de sa saga After et je voulais découvrir Landon. Bon je le dis d’avance j’hésitais entre 1 ou 2 étoiles mais comme je viens de finir un roman d’Hugo Roman je suis partie sur deux car il m’a plus intéressé ce second tome. Donc nous retrouvons Landon qui ne sait pas qui choisir entre Nora/ Sophia ou Dakota. Trop gentil trop C comme on dit mais on se laisse attendrir pas ses sempiternelles questions qui ne riment à rien. Et puis le petit agneau peut se montrer quand il ne réfléchit pas trop un véritable loup. J’ai beaucoup aimé ces passages là où il se lâche enfin grâce à l’une de ses groupies. Car on peut le dire il attire malgré lui deux bombes atomiques mais avec des secrets l’une et l’autre. Mais bon pourquoi une note aussi basse. Pour moi Anna Todd a pondu une histoire sans l’ombre d’un triangle amoureux c’était joué d’avance. Parlons de Nora/Sophia encore maintenant je ne sais pas pourquoi c’est deux prénoms. Ensuite cette soi-disant retour d’un père mort mais en fait non, je crois qu’Anna Todd a oublié une partie de cette histoire où il me manquait des chapitres (dans ces cas je vais porter plainte lol à l’éditeur). Et puis Dakota un coup peste, manipulatrice et en fait on ne sait rien d’elle. En ce qui concerne Sophia je n’arrive pas à savoir quand elle savait qui était réellement Landon (épisode d’After quand elle le rencontre pour la première fois). Et puis il y a Posey je pensais qu’elle allait prendre une place importante et en fait non. Et Ellen je ne comprends pas pourquoi l’auteure en fait tout un plat. En ce qui concerne le secret de Sophia franchement il m’a touché, c’est vraiment une très belle histoire d’amour et d’amitié. Je crois que c’est le passage que j’ai le plus aimé. Leur jeu du chat et la souris m’a beaucoup plus. Deux âmes qui cherchent des choses simples et respectent la part sensible de l’autre. Bon j’espère que cette fois-ci le spin-off sont fini car là j’en ai ma dose. Before pour moi était juste une campagne commerciale pour se faire du fric facile sur la tendance After et bien je réitère mon commentaire. Donc je pense qu’il ne faudrait pas trop abuser des fans des premières heures.

Luxnbooks

Le 15/11/2016

Je remercie les éditions Hugo Roman, ainsi que ses attachées presse pour l’envoi de cette suite. J’aimerais commencer par dire que ce tome est beaucoup plus convaincant que le premier opus, ce qui m’avait dérangé dans le tome précédent s’est grandement amélioré et Landon gagne en charme. La grande question qui nous taraude, c’est d’enfin savoir avec qui notre adorable Landon va se marier. Alors que dans le tome précédent, l’image du bon copain était difficile à effacer de nos esprits, je dois dire que je suis heureuse de le voir plus affirmé et même s’il est toujours dans la réflexion, sa timidité ne pouvant pas totalement disparaître, il réussit malgré tout à exprimer ses désirs et c’est une meilleure version de lui-même qui fait doucement son apparition. Dans ce tome, j’ai eu le sentiment de mieux connaître les pensées de Landon, il a cette manière de tout analyser avant de prendre une décision et ses choix il ne les prend pas à la légère, je comprends totalement qu’on puisse craquer sur lui, car c’est une belle personne. Alors oui, c’est vrai parfois ses réactions sont assez déstabilisantes, car pas toujours très viril, mais on a envie de le protéger et de le voir heureux, donc quand il prend les commandes ça ne le lui ressemble pas, mais ça le rend craquant et sensuel, dans les scènes hot. Du côté des personnages féminins, le mystère qui entoure Nora ne cesse de s’épaissir et même si elle lutte de toutes ses forces pour garder sa relation strictement amicale avec Landon, elle a de plus en plus de mal à lui résister. Son côté gentil garçon qui ne m’attirait pas forcément est la raison pour laquelle, elle ne peut pas rester éloigné de lui. Pourtant son passé la rend prisonnière et rend la situation compliquée, les interrogations ne vont faire qu’augmenter et le passé du jeune homme va également venir remettre en question cette nouvelle idylle. Même s’ils ont rompu, il est difficile d’effacer le lien qui existe entre Dakota et Landon. Prendre une décision entre ses deux femmes, va s’avérer être à la fois simple, car il sait très belle celle qu’il veut à ses côtés et compliqué, car l’univers semble contre eux. Bien que meilleur, ce tome n’est pas pour autant parfait et à mon sens, certains passages auraient mérité qu’on s’y attarde. Il est vrai que Landon s’est épanouie et on le voit moins comme le bon copain, mais j’ai trouvé parfois ses réactions pas toujours crédibles, comme si on cherchait à le rendre plus sûr de lui, alors que clairement il ne comprend pas qu’il puisse plaire. Il manque toujours ce petit côté mâle Alpha et j’ai été déçue que les personnages secondaires ne soient pas plus présents, dans After on présentait Hardin comme son meilleur ami, ou encore Tessa avec qui il vit et qui semble ne jamais être là, ou tout simplement sa relation privilégiée qu’il entretient avec sa mère qui est absente, toutes ses choses font que ce tome est bon, mais dans l’ensemble, pas assez approfondi. J’ai été ravie de retrouver la plume d’Anna Todd, elle conserve cette capacité à nous rendre accro à notre lecture et je suis contente d’avoir enfin eu le fin mot de l’histoire. Je pense avoir tourné la page After et j’espère vraiment découvrir l’auteure dans autre chose, car ses personnages lui collent trop à la peau et j’ai envie de passer à autre chose. Une belle conclusion, pour une série phénomène.